Bouvet-Ladubay (Saumur brut…) vallée de la Loire

Bouvet-Ladubay (maison de Saumur brut) Loire, vins effervescents : cette prestigieuse maison installée à Saumur, Saint-Hilaire-Saint-Florent a été fondée par Etienne Bouvet, fils de tonnelier en 1851. Il y associe le nom de son épouse, une demoiselle Ladubay. Passionné par les affaires, le vin et les arts, il devient à la fin du XIXe siècle, le numéro un mondial de la bulle avec 4,5 millions de bouteilles dont 3 500 000 à Saumur. Il se fait construire alors un château dominant la Loire pour y habiter mais aussi des logements pour son personnel, une centrale pour éclairer les 8 km de caves, un théâtre pour ses employés et un vélodrome pour Saumur. Les derniers Bouvet meurent en 1914. En 1932, les héritiers vendent aux enchères publiques une maison en faillite avec une production tombée à 80 000 bouteilles. Elle échoua à JM Monmousseau, aïeul de l’actuel président Patrice Monmousseau. Les caves furent rachetées en 1974 par la famille Taittinger, mais depuis 2006 c’est le groupe indien UB group, troisième groupe de spiritueux mondial, qui en est propriétaire.

Patrice Monmousseau est la troisième génération de Monmousseau à la tête de l’entreprise. Il a multiplié en trente ans la production par dix.

Racheté par un groupe indien

C’est en 2006 que Bouvet-Ladubay est racheté par l’indien United Breweries dirigé par le Docteur Vijay Mallya. Cet énorme groupe réalise ainsi son premier investissement dans le domaine du vin en France. Il produit 110 millions de caisses de spiritueux et 150 millions de caisses de bière dont la célèbre Kingfisher. Il est également le propriétaire d’une compagnie aérienne, Kingfisher Airline, et d’une écurie de Formule 1 (Force India). Ce changement de propriétaire va donner une nouvelle impulsion à la société saumuroise. Patrice Monmmousseau reçoit le soutien de son nouvel actionnaire pour lancer le chantier d’une nouvelle usine de 14 000 m² destinée aux assemblages, à l’embouteillage et aux expéditions.

La production en 2011 était de près de 6 millions de cols.

Une politique culturelle très active

Nul doute que le choix de cet investisseur indien a été également influencé par la politique culturelle de la maison, son Théâtre, son Centre d’Art, ses caves sculptées, son engagement dans le domaine des arts et toutes les manifestations qu’elle organise ou auxquelles elle participe. Il faudrait citer : les Journées nationales du livre et du vin créées en 1996 (dédiées en 2012 à l’acteur Jean Carmet qui a permis d’en initier l’idée), le Festival d’Anjou, le Festival du Film de Cannes, le Festival Premiers Plans, le Festival du Jazz du Mans. Bouvet-Ladubay est également aux côtés du Centre National de la Danse, de la Cinémathèque Française, de l’Association des Auteurs Compositeurs de Musiques de Film…

La gamme Bouvet-Ladubay

I/ Les bulles

  • Saphir Brut millésimé Saumur (chenin, chardonnay),
  • Rubis (cabernet, gamay, grolleau), en demi-sec,
  • Crémant de Loire, Brut en vendanges manuelles (chenin, chardonnay),
  • Bouvet Brut, Saumur (chenin, chardonnay)
  • Bouvet Cent cinquantième, brut, 100% chardonnay,
  • Rosé Excellence, brut (cabernet, gamay, grolleau gris),
  • Bouvet Carte Blanche, en demi-sec (chenin,chardonnay),
  • Trésor Blanc Millésimé Saumur brut (chenin, chardonnay), avec fermentation en fûts de chêne,
  • Trésor Rosé, brut (cabernet franc),
  • Grand Vin de désert, Saumur demi-sec (chenin, chardonnay),
  • Brut Zéro-Millésimé-Saumur, extra Brut (chenin,chardonnay),
  • Instinct-Millésimé-Saumur, brut (chenin, chardonnay)
  • Cuvée Taille Princesse (en collaboration avec Gérard Depardieu et son maître de chai Dominique Polleau)
  • Taille princesse Millésimé Saumur, brut (chenin, chardonnay),

II / Les vins tranquilles

Ce grand spécialiste des bulles est passé au haut de gamme dans des vins tranquilles et notamment avec sa cuvée Les nonpareils.

  • Les Nonpareils Anjou Rouge (100 % cabernet franc, élevage en fût de chêne),
  • La Nonpareille Millésimé, vin de pays du Val de Loire (chenin, chardonnay),
  • La Cuvée Jean Carmet (Bourgueil)
  • Saumur Rouge Promenades.

Autres vins de Loire tous signés Bouvet-Ladubay :

  • Saumur-Champigny,
  • Chinon Rouge,
  • Saint-Nicolas de Bourgueil,
  • Rosé de Loire,
  • Saumur Blanc,
  • Coteaux du Layon

Les caves de l’abbaye

Les 8 km de caves Bouvet Ladubay creusées dans le tuffeau ont fait l’histoire d’une région et plus encore. Tout commence lorsque les moines de Saint-Florent sont expulsés du premier donjon de Saumur par le terrible Foulques Nera comte d’Anjou. Ils émigrent en 1025 sur les hauteurs du Thouet et creusent ces galeries (devenues aujourd’hui les caves de Bouvet-Ladubay) pour en extraire le tuffeau qui servira à bâtir leur nouvelle abbaye. Elle sera achevée en 1040. Cette abbaye de Saint-Florent dénommée la belle d’Anjou connaîtra son apogée au XIIe siècle. Elle est alors aussi puissante que les abbayes de Bourgueil ou de Fontevraud. En resterait-il pour évoquer ce passé de bâtisseur, les 42 sculptures monumentales, œuvre de Philippe Cormand, qui depuis 2002 jalonnent le parcours de ces caves ?

FacebookGoogle+Email

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.