En 3000 articles, premier site de référence sur le vin !

Coteaux d’Ancenis (AOC) – vallée de la Loire, Anjou

Article publié le 20 décembre 2012 © Dico-du-Vin

Coteaux d’Ancenis (AOC Coteaux d’Ancenis) vallée de la Loire, vins rouges, rosés, blancs moelleux : ce n’est plus l’Anjou et ce n’est pas encore le pays Nantais. Le pont Anjou-Bretagne, face au château, relie Ancenis, cité ligérienne de 7000 habitants à Liré, patrie du poète Joachim du Bellay. Les quais et cales rappellent l’importance passée du trafic du vin sur la Loire avant l’arrivée du chemin de fer.

Sur les deux cotés de la Loire

Aujourd’hui, les coteaux d’Ancenis, AOC depuis fin 2011 se contentent donc d’affirmer leur propre personnalité. Le vignoble est situé sur les rives de la Loire à l’est de Nantes couvrant aujourd’hui 200 ha répartis sur 22 communes des deux côtés du fleuve (14 en Loire Atlantique et 8 en Maine-et-Loire), une aire d’appellation partagée d’ailleurs avec les muscadets Coteaux de la Loire et des vignes qui se retrouvent essentiellement autour des communes de :

  • Ancenis,
  • Ligné,
  • Champtoceaux,
  • Saint-Florent-le-Vieil,
  • Varades.

Les principales parcelles sont situées majoritairement sur les coteaux qui font directement face au fleuve, parfois aussi sur les versants des vallées secondaires. Elles s’étagent sur des pentes, à des altitudes comprises entre 20 et 80 m. Le  terroir est essentiellement constitué de schistes verts et de gneis (roche cristalline).

Une production en mono-cépage

Les Coteaux d’Ancenis sont pour la plupart des vins rouges de cépage pur, des vins de gamay noir à jus blanc, souples, légers, très fruités, aux arômes de cerise, de fraise et de framboise et des rosés agréablement équilibrés entre fraîcheur en bouche et finesse des arômes. Ils représentent respectivement 38 et 39 % de la production. Mais l’une des curiosités de l’appellation est sans conteste, le Coteaux d’Ancenis malvoisie (ou pinot gris) à la production très confidentielle, un vin  rond et subtilement moelleux à la robe dorée, aux arômes charmeurs et délicats de fruits mûrs et fleurs blanches en jeunesse, miellés après quelques années de garde.

La production globale de l’appellation Coteaux d’Ancenis est de l’ordre de 1,3 millions de bouteilles.

FacebookGoogle+Email