En 3000 articles, premier site de référence sur le vin !

Côtes de Provence Sainte-Victoire (AOC)

Côtes de Provence Sainte-Victoire (AOC), vins rouges, rosés : les Côtes de Provence ont commencé il y a une dizaine d’années à hiérarchiser leurs terroirs à l’instar de ce qui s’est fait en Bourgogne. L’une des premières dénominations de terroir de l’AOC Côtes de Provence à avoir été  reconnue, fut la Sainte-Victoire en 2005, même année que pour Fréjus. Puis, ce fut La Londe en 2008 et enfin en 2012, Pierrefeu qui est aujourd’hui la quatrième appellation de terroir de l’AOC Côtes de Provence.

Sous la protection de la Saint-Victoire

Les Côtes de Provence Sainte-Victoire occupent les contreforts de la célèbre Montagne Sainte-Victoire, inspiratrice du peintre Cézanne. Ce n’est qu’au milieu du XVIIe siècle qu’elle prit son nom actuel après la restauration de la chapelle dédiée à Saint-Venture devenue Notre Dame de la Victoire. Cette échine calcaire de 12 km de long et orientée est-ouest, culmine à 1011 m d’altitude au Pic des Mouches. Ainsi, cette barre rocheuse crée-t-elle un micro-climat continental en atténuant quelque peu la vivacité du mistral avec effet protecteur sur les vignes. L’aire de l’appellation à l’est de la ville d’Aix-en-Provence, s’étend de la Sainte-Victoire jusqu’aux chaînons de l’Olympe et de l’Aurélien sur une superficie potentielle de 2225 ha dont 360 ha est en production avec un rendement moyen de 47 hl/ha.

Les communes de l’appellation

Ici, le vignoble jouit de sols pauvres et peu profonds formés de calcaires et de grès argileux constituant une véritable unité géo-climatique. La zone d’appellation s’étend sur 9 communes dans le département des Bouches-du-Rhône et celui du Var.

Dans les Bouches-du-Rhône :

  • Châteauneuf-le-Rouge,
  • Le Tholonet,
  • Meyreuil,
  • Peynier,
  • Puyloubier,
  • Rousset,
  • Trets ;

et dans le Var :

  • Pourcieux,
  • Pourrières.

Grenache, syrah et cinsault

Les vins rouges et rosés d’appellation d’origine contrôlée Côtes de Provence Sainte-Victoire proviennent principalement des cépages grenache, syrah, cinsault, représentant ensemble une proportion minimale de 70 % de l’encépagement avec comme cépages accessoires le mourvèdre, le carignan et le cabernet sauvignon. Les vins rosés représentent plus des ¾ de la production qui s’élève (avec les vins rouges) à 17 000 hl soit plus de 2 millions de bouteilles. Les vins rouges Côtes de Provence Sainte-Victoire affichent une couleur rubis, franche et profonde.  Ce sont des vins bien charpentés développant au nez des arômes de fruits rouges et noirs avec des notes d’épices et de fumée. Ils peuvent se garder une bonne dizaine d’années. Les rosés à la robe lumineuse sont marqués par des arômes d’abricot, de pêche et de framboise. Les blancs sont produits en AOC Côtes de Provence uniquement.

La filière viticole

La filière viticole est représentée par 32 caves et coopératives. Avec près de 700 ha de vignes, la coopérative des Vignerons du Mont Sainte-Victoire est la plus grande de l’appellation Côtes de Provence. Une partie de sa production bénéficie de la dénomination de terroir Sainte-Victoire.

Liste non exhaustive  des producteurs                       

  • Domaine de Jacourette
  • Mas de Cadenet
  • Château Coussin
  • Château Gassier
  • Les Vignerons du Baou
  • Domaine de Mauvan
  • Château Grand Boise
  • Clos La Neuve
  • Château des Ferrages
  • Domaine de Saint-Ser
  • Château Ferry Lacombe
  • Domaine Pinchinat
  • Château de Pourcieux
  • Château la Grande Bauquière
  • Domaine de l’Anticaille
  • Domaine Terre de Mistral
  • Cave de Rousset
  • Château de la Galinière
  • Domaine Sacaron
  • Château Henri Bonnaud
  • Domaine Vounière
  • Cellier Lou Bassaquet
  • Domaine des Diables
  • Domaine des Masques…
FacebookGoogle+Email