Cairanne AOC, Cru des Côtes du Rhône

Pour Cairanne (ancienne appellation Côtes du Rhône-Villages Cairanne), 2015 est le premier millésime de ce nouveau cru des Côtes du Rhône* produit en 2 couleurs, rouge (à 95 %) et blanc (obtention obtenue en février 2016, après 8 ans de procédure). L’appellation s’étend au cœur du Haut-Vaucluse, sur cette commune viticole juste à l’est du Mont Ventoux, en bordure de la Drôme et à 2 pas de l’Enclave des Papes (à 40 km d’Avignon). Le vignoble occupe le pied du haut village de Cairanne en direction de Plan-de-Dieu et de la plaine de l’Aigues. Les sols sont constitués de terres rouges sur grès avec des terrasses argileuses et caillouteuses.

* Après Vinsobres, Rasteau, Châteauneuf-du-Pape, Vacquéras, Gigondas, Beaumes de Venise, Tavel et Listrac.

Cairanne

Le village médiévale de Cairanne sur son promontoires avec une vue imprenable sur les vallées d’Aygues, d’Ouvèze et du Rhône.

Cairanne (entre Rasteau et Plan-de-Dieu), nouveau cru des Côtes du Rhône

Cairanne (entre Rasteau et Plan-de-Dieu), nouveau cru des Côtes du Rhône

Ce qui change

Cette reconnaissance tant attendue* a été faite pour gagner en qualité : le passage en cru est pour nous la reconnaissance d’une vraie dynamique qualitative tant sur nos blancs que sur les Cairanne rouge précise Denis Alary, président du syndicat des Vignerons de Cairanne qui regroupe 37 vignerons en caves particulières et 3 caves coopératives. Ce passage vers la qualité se fait d’abord par une réduction des surfaces de l’aire de l’appellation. Elles sont passées de 1350 ha à 956 ha. Une baisse de près de 30 % soit quelques 400 ha. Ceux-ci restent cependant en appellation Côtes du Rhône-Villages sans pouvoir mentionner le nom Cairanne. Autre modification, la nouvelle appellation interdit dorénavant l’utilisation de la machine à vendanger tout en accordant une dérogation de 5 ans pour s’y conformer. Enfin, dernière restriction, elle porte sur le dosage des sulfites. Il est fixé à 100 mg/l de SO2 total pour les vins rouges et à 150 mg/l pour les vins blancs, mettant Cairanne en conformité avec le cahier des charges de la viticulture biologique.

*Cairanne a été appelé Côtes du Rhône Cairanne dès 1953 puis consacré, Côtes du Rhône Villages Cairanne en 1967.

Cairanne et son marché au vin

Cairanne et son marché au vin, édition 2016 avec les vignerons participants

Grenache, 60 % des surfaces plantées

Le vignoble est dominé par le grenache, cépage principal* à 60 % et comme cépages complémentaires, la syrah qui occupe 16 % des surfaces suivie par le carignan 15 % et le mourvèdre 6 %. Ce sont des vignes âgées à 60 % de plus de 30 ans (70 % des parcelles ont plus de 20 ans). A noter que la superficie des vignes de plus de 50 ans dépasse 400 ha. C’est sur le plateau des  Garrigues où les vignes s’épanouissent sur un sol arides de galets formé d’argiles rouges que se trouvent les vieilles parcelles de grenache et de carignan menés en gobelet. La syrah préfère le terroir de la Montagne, formé par des coteaux de terre d’argile blanche calcaire, exposés plein sud.

*Pour les cairannes rouges en cépages accessoires, on peut trouver aussi : bourboulenc , brun argenté (localement dénommé camarèse ou vaccarèse), carignan, cinsaut, clairette, clairette rose Rs, counoise, grenache blanc, grenache gris, marsanne, muscardin, piquepoul blanc, piquepoul noir, roussanne, terret noir et viognier.

Cairanne Blanc La Réserve de la Maison Camille Cayran

Cairanne Blanc La Réserve de la Maison Camille Cayran : 65 % grenache blanc, 20 % clairette, 15 % roussanne, marsanne et bourboulenc

Cairanne Blanc, 5 % de l’appellation

Les vins blancs (5 % de l’appellation) sont élaborés à partir de grenache, clairette,  roussanne,  marsanne,  bourboulenc et viognier. Les raisins sont récoltés à la main tôt le matin, permettant ainsi un tri sur souche, ils sont éraflés (on sépare les grains de raisins de leur rafle). Un pressurage direct préserve un maximum de fruits et de finesse. Les jus sont ensuite débourbés par le froid 4-6°, puis fermentent à basse température 16-18° pour développer des arômes variétaux et secondaires. Un élevage sur lies apporte rondeur et volume au vin. Ils sont frais au nez, légers et élégants en bouche, aux arômes d’agrumes, fruits blancs (poire), fleurs (acacia, aubépine, violette). La plupart sont à boire jeunes.

La production annuelle est de 29 500 hl (4 millions de bouteilles).

Liste non exhaustive des producteurs de l’AOC Cairanne

FacebookTwitterGoogle+EmailPartager