Cépages

L’aligoté, ce surprenant deuxième cépage blanc de Bourgogne

L’aligoté*, ce deuxième cépage blanc de Bourgogne revient de loin. On  connaissait ce très vieux cépage bourguignon pour le kir. Une recette immuable : 1/5 de crème de cassis, 4/5 de Bourgogne­aligoté, apéritif popularisé par le légendaire chanoine Kir, héros de la Résistance, homme politique (député-maire de Dijon) et accessoirement homme d’église ! Pourtant, derrière l’image…

FacebookTwitterGoogle+EmailPartager
Suite de l'article

Les thiols, rôle des levures dans le secret des arômes variétaux (le sauvignon blanc)  

Les thiols sont des molécules soufrées qui contribuent au profil aromatique variétal d’un vin* (ces fameux thiols variétaux). Dans les raisins et les moûts, ces précurseurs d’arômes primaires et pré-fermentaires  (non odorants) sont sous forme de terpènes pour notamment le gewurztraminer ou de thiols volatils comme pour le sauvignon blanc, cépage sans aucun doute, le…

Suite de l'article

Le tannat (cépage noir), de la Gascogne à l’Uruguay

Etonnant tannat ! Il est le cépage emblématique du Madiran, un cépage typiquement gascon (du piémont pyrénéen). Mais quel paradoxe, on le trouve d’avantage en Uruguay, petit pays d’Amérique du Sud. Faut-il aussi lui reconnaître quelques incartades réussies en Hongrie (voir Heimann, domaine de l’appellation Szekszárd au sud du pays), en Italie (Les Pouilles, la…

Suite de l'article

Le pinot noir (cépage noir) à la conquête du monde

Le pinot noir, quel cépage, autre que le cabernet sauvignon pourrait lui faire de l’ombre ? En France, la tradition champenoise l’exploite en blanc (le fameux Blanc de Noirs) ou l’assemble au chardonnay (un descendant du pinot noir par le gouais blanc) et au meunier (mutation cotonneuse lui aussi du pinot noir). Mais c’est la…

Suite de l'article

Manseng, petit et gros manseng (cépages blancs), le Jurançon

Le petit et le gros manseng cépages originaires des Pyrénées, du piémont pyrénéen et plus précisément de la région de Pau. Ils produisent le célèbre et séduisant Jurançon*, vin de baptême du futur Henri IV. Colette, la grande Colette écrit qu’adolescente, elle fit la rencontre du Jurançon : un prince enflammé, impérieux, traître comme tous les grands…

Suite de l'article

Cépages et Vins : le nouveau bestseller de François Collombet aux Editions Dunod

Edité par les Editions Dunod, découvrez dans ce livre l’histoire et les caractéristiques de 50 cépages, des plus locaux aux plus internationaux, qui donnent ces grands vins tant appréciés, en France comme à l’étranger.

Co-fondateur du site www.dico-du-vin.com, François Collombet est journaliste expert en vin. Il est également auteur d’ouvrages à succès aux éditions Hatier.

Suite de l'article

Denis Dubourdieu oenologue, consultant et vigneron (Bordeaux)

Denis Dubourdieu  (1949-2016) fut œnologue, professeur d’œnologie à l’Université de Bordeaux, chercheur mais aussi un consultant mondialement connu pour les châteaux d’Yquem, Margaux Pavillon Blanc, Cheval Blanc… et des dizaines d’autres domaines tous prestigieux tant en France qu’à l’étranger. Il fut aussi un vigneron de tous les talents propriétaire notamment du Château Doisy Daëne à…

Suite de l'article

Carignan (cépage noir)

Le carignan, un destin hors du commun ! C’est un cépage qui fut admiré, décrié, contesté, rejeté puis arraché (à coup de primes) au point d’être banni comme un pestiféré au profit du grenache et de la syrah. Sa faute : une plantation massive en Languedoc Roussillon suite à la crise du phylloxera (en 1968, il occupait…

Suite de l'article

Malbec (cépage noir)

Le malbec, ce cépage rouge précoce originaire des Charentes est le douzième cépage le plus planté dans le monde grâce notamment à l’Argentine qui en détient les plus grandes surfaces. Si le monde connaît le malbec, il le doit surtout aux argentins. N’est-il pas considéré là bas comme le cépage emblématique du pays au point…

Suite de l'article

Climat, changement climatique et la vigne

Le changement climatique s’est illustré une nouvelle fois avec des records qui ont marqué l’année 2015 suivi d’un hiver 2016 exceptionnellement doux. Ces températures supérieures à 1°C par rapport à la normale font de 2015, la troisième année la plus chaude depuis 1900. Ainsi, pour ne prendre que le mois de décembre 2015, les températures…

Suite de l'article

Gamay noir à jus blanc

Le gamay noir à jus blanc a une patrie, le Beaujolais et 2015 fut une année exceptionnelle : vendanges manuelles, grappes entières, de petites baies bien mûres (une maturité jamais vue en Beaujolais), une très belle qualité avec des peaux épaisses et fermes, beaucoup de concentration, beaucoup de sucre mais de petits rendements, un état sanitaire proche…

Suite de l'article

Cabernet franc (cépage noir)

Dans la famille des cabernets, je demande le père. Le père, c’est lui, le cabernet franc, bien plus discret que le fils dont la carrière est planétaire. Cabernet Franc et sauvignon blanc s’étaient donné rendez-vous à Bordeaux, au XVIIIe siècle pour donner naissance à ce fils prodige, le cabernet sauvignon. Depuis, cabernet franc et cabernet…

Suite de l'article

Sauvignon blanc

Le sauvignon blanc, mais où s’arrêtera-t-il ?  L’engouement qu’il suscite est sans limite. Il occupe la huitième place parmi les cépages les plus plantés dans le monde et le troisième rang en blanc avec 110 138 ha (une progression de 70 % en dix ans), soit 2 % du vignoble mondial. Alors laissez-vous emporter dans un…

Suite de l'article

Cabernet sauvignon (cépage noir)

Le cabernet sauvignon considéré comme le roi des cépages rouges étend année après année sa mainmise sur le monde. Il couvre aujourd’hui 290 000 ha (+31 % par rapport à l’an 2000), soit 6 % du vignoble mondial devançant le merlot d’une courte tête. Partout il fait consensus, qu’il serve à élaborer des grands crus comme…

Suite de l'article

Auxerrois de Laquenexy (cépage blanc)

Auxerrois (cépage blanc) : il s’agit ici de l’auxerrois de Laquenexy près de Metz dont il est originaire (donc rien à voir avec une origine bourguignonne comme son nom pourrait le laisser penser). On l’appelle aussi pinot auxerrois. Souvent associé en Alsace au pinot blanc   La première citation de ce cépage plutôt mystérieux remonte au début…

Suite de l'article

Ampélographie (étude scientifique de la vigne)

L’ampélographie, du mot grec ampelos (la vigne), est l’étude scientifique de la vigne, de ses caractères et de ses variétés (les cépages). L’ampélographie s’intéresse à trois domaines complémentaires : La description des variétés et des espèces de vigne en vue de leur identification en utilisant des caractères morphologiques ou des caractères internes révélés par des marqueurs biochimiques et…

Suite de l'article

Cépages (et ampélographie)

Un cépage est une variété de vigne. L’étude des cépages qui se fait à partir de leurs caractéristiques morphologiques et physiologiques relève de l’ampélographie (du grec ampelos, vigne et graphein, écrire). A l’instar de beaucoup de végétaux, il n’existe pas une variété de vigne mais des milliers. Le rôle de l’ampélographie est de les distinguer en observant leurs bourgeons,…

Suite de l'article

Ugni blanc (cépage blanc)

Ugni blanc (cépage blanc) : on le connaît car, à lui seul, il couvre 98 % du vignoble du Cognaçais et en Armagnac. Il a supplanté la folle-blanche (alors qu’il lui servait de cépage d’appoint) mal adaptée au greffage, notamment après la crise du phylloxera ; grâce aussi à sa productivité (120/130 hl/ha), sa maturité tardive, sa…

Suite de l'article

Trousseau (cépage noir) Jura

Trousseau (cépage noir) Jura : il est rare, il est capricieux ; il est assez peu productif, en plus il est tardif ; il cohabite dans le vignoble arboisien avec son jumeau le poulsard, l’autre cépage traditionnel noir du Jura lui apportant son côté coloré, tannique et sa longue garde ; il aime les pentes chaudes, les…

Suite de l'article

Tressot (cépage noir) Bourgogne

Tressot (cépage noir) : d’abord à ne pas le confondre avec le trousseau du Jura, cépage noir lui aussi mais rien ne les rapproche. Son implantation est le nord de la Bourgogne, dans l’Yonne où il n’est autorisé que dans ce département. Avant la crise du phylloxera, on l’associait au césar, à Irancy notamment. C’est un cépage…

Suite de l'article

Traminer (savagnin) cépage blanc (Alsace)

Traminer (cépage blanc) : en France, on le connaît sous le nom de savagnin, cépage vedette du Jura. Très présent en Alsace, il y a pris ses racines au XVIe siècle et s’est développé jusqu’à la fin du XIXe siècle. Il fut supplanté par le gewurztraminer, gewurzt (épicé)-traminer qui n’est autre que la forme rose et…

Suite de l'article

Alsace Pinot gris AOC

Le pinot gris est l’ex tokay d’Alsace. Depuis 2007, la commission européenne a interdit l’usage du terme tokay pour désigner le pinot Gris. Après une longue bataille juridique entre la France et la Hongrie commencée en 1920, on rendait à ce pays, son Tokay. En contre partie la Hongrie s’engageait à bannir de son vignoble les…

Suite de l'article

Terret gris, terret blanc (cépage blanc)

Terret gris et blanc (cépages blancs) : ces deux cépages jumeaux sont des variétés du terret noir, suite à une mutation grise et blanche de ce cépage. On les connaît aussi sous les noms de terret rose, terret bourret, terrain, tarret ou encore bourret. Ils donnent de grosses grappes et des baies plutôt moyennes. Tous les…

Suite de l'article

Terret noir (cépage noir)

Terret noir (cépage noir) : d’origine languedocienne, le terret noir est cultivé principalement dans le secteur des Côtes du Rhône et en Languedoc (appellations Costières de Nîmes, Languedoc, Minervois, Corbières). Il est l’un des treize cépages autorisés dans le Châteauneuf-du-Pape où il sert à atténuer la puissance du grenache et de la syrah. C’est un cépage…

Suite de l'article

Teinturier (cépage) teinturier du Cher, teinturier du Bordelais…

Teinturier (cépage) teinturier du Cher, teinturier du Bordelais… : variété à raisin noir et à pulpe rouge dont les feuilles rougissent à l’automne. Ce cépage déclina  son terme de teinturier en accrochant au fil des régions où il s’implantait, le nom de celles-ci.  Exclu des vignobles classés en 1937, il n’en resterait aujourd’hui que quelques hectares…

Suite de l'article

Grenache blanc (cépage blanc)

Grenache blanc (cépage blanc) : cette variété est la mutation blanche du grenache noir dont l’origine est espagnole (provinces de Barcelone et Tarragone). Ses grappes sont grosses alors que ses baies qui, à maturité ont l’épiderme de couleur vert jaune, sont plutôt moyennes. Il est moins sensible à la coulure que le grenache noir et s’avère…

Suite de l'article

Teinturier (cépages teinturiers) vinification

Teinturier (cépages teinturiers) vinification : ce sont des cépages à pellicule noire et à pulpe noire autrement dit des variétés de raisin dont la pulpe est colorée comme le gamay de Chaudenay encore présent en Saône et Loire et dans la Vallée de la Loire (Coteaux d’Ancenis, Haut-Poitou, Touraine rosé). Un autre gamay, le gamay de…

Suite de l'article

Tannique (vin tannique) dégustation

Tannique (vin tannique) dégustation : vin qui contient beaucoup de tannins. C’est la caractéristique des vins rouges à la structure tannique solide. Ils peuvent alors montrer une certaine astringence et demandent du temps pour s’arrondir. A ne pas confondre avec dureté qui qualifie un excès de tannins (ou d’acidité !). Un vin tannique procure une légère sensation…

Suite de l'article

Tannat (cépage noir) Madiran (sud-ouest)

Tannat (cépage noir) : le tannat cépage emblématique du Madiran * est par excellence un cépage typiquement gascon (du piedmont pyrénéen). Son nom d’ailleurs vient de la langue d’oc signifiant tanné, un terme parfaitement adapté à la vue de son extraordinaire richesse en tannin, de la couleur violacée de ses baies ou encore de l’aspect basané…

Suite de l'article

Syrah (cépage noir)

Un constat s’impose, voici un cépage, la syrah, porté aux nues partout dans le monde au point d’avoir rejoint en quelques années le groupe des six cépages les plus cultivés avec le cabernet sauvignon, le merlot, le pinot noir, le sauvignon et le chardonnay. Il sait se décliner en rouge, rosé, tranquille, effervescent, sec ou…

Suite de l'article

Sylvaner (cépage blanc)

Sylvaner (cépage blanc) : ce cépage blanc, d’origine autrichienne, possède des grappes compactes aux baies vertes et de taille moyenne. Sa pulpe de goût très agréable en fit autrefois un raisin de table très recherché. Le fait qu’il soit tant apprécié en Allemagne est assez énigmatique car malgré son débourrage tardif, il reste un cépage…

Suite de l'article

Cilaos (IGP Cilaos) île de la Réunion, Océan indien

Cilaos (IGP* Cilaos) Île de la Réunion (Océan indien) vins rouge, rosé, blancs sec et moelleux : le cirque de Cilaos, quel paysage ! Un vignoble de l’extrême : 13,5 ha plantés sur les Ilets, en plateaux ou en terrasse, travaillée uniquement à la main par quinze viticulteurs. La vigne sur ce sol volcanique s’étage de 600 à…

Suite de l'article

Seyssel (AOC Seyssel) appellation de Savoie

Seyssel (AOC Seyssel) appellation de Savoie, vin blanc tranquille et méthode traditionnelle (effervescents) : le vignoble de Seyssel AOC depuis 1942 (la plus ancienne appellation de la région) est situé au croisement de trois départements, la Haute-Savoie, la Savoie et l’Ain. A vol d’oiseau, on est à 40 km au nord de Chambéry et à 24…

Suite de l'article

Sémillon (cépage blanc)

Sémillon (cépage blanc) : faudrait-il croire la journaliste Jancis Robinson* lorsqu’elle écrit que le sémillon dans la plupart des vignobles est indolent et bougon comme une adolescente trop boulotte et ses vins ont un embonpoint fâcheux ? Elle conclut cependant par une métaphore plus positive en expliquant qu’il peut se transformer tel un laideron dont une bonne…

Suite de l'article

Sciaccarelu (cépage noir) Corse

Sciaccarellu (cépage noir) Corse : ce cépage spécifique à la Corse dont le nom dérive de l’adjectif sciaccarella (croquant, craquant sous la dent) est l’un de plus important de l’île. Il produit de grandes grappes compactes aux baies moyennes, noir violacé, croquantes et juteuses. Il participe à pratiquement toutes les AOC rouges et rosés de la…

Suite de l'article

Savagnin (cépage blanc) Jura

Savagnin (cépage blanc) : ce cépage originaire de la région de Tramin dans le Tyrol autrichien est le cousin du traminer alsacien*. En France, il est le cépage phare du Jura où il produit notamment le célèbre vin jaune (issu du seul savagnin), un vin de légende obtenu au bout de six années d’élevage. On dit…

Suite de l'article

Sauvignon (cépage blanc)

Sauvignon (cépage blanc) : ce cépage qui se veut originaire du Berry et du Bordelais dès le 1er siècle, est aujourd’hui partout en pleine expansion. Son nom viendrait du latin silva, sans doute son milieu d’origine, la forêt. Il est facilement reconnaissable à ses petites grappes compactes et à ses petits grains de couleur jaune d’or.…

Suite de l'article

Saint-Bris (AOC Saint-Bris) appellation de l’Auxerrois (Bourgogne)

Saint-Bris (AOC Saint-Bris) appellation de l’Yonne (Bourgogne) vin blanc : la voici donc la centième appellation bourguignonne, une AOC qui date déjà d’une dizaine d’années. Cette reconnaissance fut longue à venir. Mais cette attente n’empêcha nullement les vignerons de soigner amoureusement leur vin atypique qu’on appelait alors le sauvignon de saint-Bris. Une exception de plus dans…

Suite de l'article

Sacy (cépage blanc) Bourgogne et Auvergne

Sacy (cépage blanc) : on l’appelle tressalier dans l’Allier (appellation Saint-Pourçain). C’est un cépage productif, résistant et vigoureux. Il est à petites grappes et à petits grains blancs, juteux et très sucrés. D’après les analyses génétiques, il serait le fruit d’un croisement entre le pinot et le gouais (à l’instar d’ailleurs du chardonnay, de l’aligoté, du…

Suite de l'article