En 3000 articles, premier site de référence sur le vin !

Alicante bouschet (cépage teinturier)

Alicante Bouschet (cépage teinturier) : cet hybride est le fruit d’un croisement en 1886 entre le grenache et le petit bouschet, lui même issu d’aramon x teinturier du Cher, un cépage teinturier très présent alors dans le vignoble de l’orléanais. Son inventeur n’est autre qu’Henri Bouschet, fils de Louis Bouschet (voir plus haut). Ce cépage très […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : A comme Abstème et Cépage rouge. - Mots-clés : cépage teinturier.

Altesse (cépage blanc)

Altesse (cépage blanc) : c’est le cépage  typique de la Savoie. Il produit la roussette de Savoie où il occupe 12 % du vignoble. Il serait originaire de Chypre ayant été rapporté par les ducs de Savoie. Il serait proche également du furmint hongrois qui était servi à la table de l’empereur. C’est ainsi que ce […]

FacebookGoogle+Email

Ampélographie (étude scientifique de la vigne)

Cabernet sauvignon en fleur

L’ampélographie, du mot grec ampelos (la vigne), est l’étude scientifique de la vigne, de ses caractères et de ses variétés (les cépages). L’ampélographie s’intéresse à trois domaines complémentaires : La description des variétés et des espèces de vigne en vue de leur identification en utilisant des caractères morphologiques ou des caractères internes révélés par des marqueurs biochimiques et […]

FacebookGoogle+Email

Aramon (cépage rouge)

Aramon (cépage rouge) : cépage à grosses grappes, à très gros grains à la couleur noir bleuté et au jus incolore. Il est aussi appelé Ugni noir. Que n’a-t-on pas dit de l’Aramon surnommé également plant riche, gros bouteillan ou pire, pisse-vin. Ce cépage rouge d’origine espagnole fut la vedette toute catégorie de la replantation du […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : A comme Abstème et Cépages. - Mots-clés : aramon et cepage rouge.

Arômes et cépages

Arômes et cépages : petit tableau des arômes dominants dans un cépage. Rappelons que les arômes sont essentiellement perçus par l’odorat mais également en bouche grâce à des sensations olfactives par voie rétronasale. Les arômes sont de trois sortes : les arômes primaires provenant du raisin lui même et de son cépage, les arômes secondaires qui apparaissent […]

FacebookGoogle+Email

Aubun (cépage rouge)

Aubun (cépage rouge) : cépage à grosses grappes et à gros grains noirs à peau dure de la vallée du Rhône. Il est très proche du carignan. On le connaît aussi sous les noms de moustardier noir et de bourrisquou. Il résiste mal au mistral. Ses parcelles sont souvent protégées par des haies de cyprès. L’aubun […]

FacebookGoogle+Email

Baco noir (cépage noir)

Baco noir (cépage noir) : cépage très vigoureux, le seul vinifera-riparia à avoir été commercialisé. Il est le fruit du croisement avec les cépages folle blanche et riparia Grand Glabre créé en 1902 par François Baco, célèbre hybridateur. Il donne un jus très teinturier. Lorsqu’il est vinifié seul, ses vins sont fruités avec un goût herbacé. […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon et Cépages. - Mots-clés : Baco noir et cépage noir.

Balzac (cépage blanc)

Balzac (cépage blanc) : très vieux cépage charentais qui fut remplacé au XVIIe siècle par la folle blanche beaucoup plus productif. Attention ! Le balzac noir est le synonyme de mourvèdre.

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon, Cépage blanc et Cépages. - Mots-clés : cépage blanc.

Barbaroux (cépage noir)

Barbaroux (cépage noir) : ce cépage de Provence très fertile à grosses grappes et à gros grains rosés entre notamment dans l’appellation Cassis rouge et dans certains vins corses (Ajaccio, Sartène) appelé localement barbarossa. Il fut longtemps planté comme raisin de table avec des vignes installées en pergolas devant les bâtiments de ferme. Il donne des […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon, Cépage noir et Cépages. - Mots-clés : cépage noir.

Barbin (cépage blanc)

Barbin (cépage blanc) : synonyme de roussanne en Savoie.

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon et Cépages. - Mots-clés : cépage blanc.

Baroque (cépage blanc)

Baroque (cépage blanc) : ce cépage à grappes moyennes et compactes et à grains blanc rosé est originaire du Béarn et de Tursan. Il s’agirait d’un croisement de folle blanche et de sauvignon donnant des vins alcooliques, très aromatique, voire rustiques et très secs.

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon et Cépages.

Beaumois (cépage blanc)

Beaumois (cépage blanc) : nom donné au chardonnay à Chablis et dans le reste du département l’Yonne.

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon, Cépage blanc et Cépages. - Mots-clés : cépage blanc.

Bergeron (cépage blanc)

Bergeron (cépage blanc) : synonyme de roussanne en Savoie à Chignin et dans les Côtes du Rhône.

FacebookGoogle+Email

Beurot (cépage rouge)

Beurot (cépage rouge) : autre nom du pinot gris d’origine bourguignonne qui doit son nom à la robe de bure des moines cisterciens qui le cultivaient.

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon et Cépages. - Mots-clés : Beurot et cepage rouge.

Blanc fumé (Pouilly sur Loire)

Blanc fumé (cépage blanc) : nom donné au sauvignon à Pouilly-sur-Loire dans la Nièvre, face à Sancerre. Le surnom de blanc fumé viendrait qu’à maturité, les grains de raisin sont recouverts d’une pruine grise, couleur de fumée, ce qui explique pourquoi les vignerons de Pouilly parlent entre eux de Blanc Fumé pour désigner le cépage sauvignon […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon et Cépage blanc. - Mots-clés : sauvignon.

Blanquette (cépage blanc)

Blanquette (cépage blanc) : synonyme de mauzac dans la région de Limoux et synonyme d’ondenc en Dordogne et Gironde.

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon et Cépage blanc. - Mots-clés : cépage blanc.

Bouchet/gros bouchet (cépage rouge)

Bouchet/gros bouchet (cépage rouge) : synonyme de cabernet franc à Saint-Emilion et à Pomerol (Bordeaux).

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon et Cépages. - Mots-clés : cepage rouge.

Bouchy (cépage rouge)

Bouchy (cépage rouge) : synonyme de cabernet franc à Madiran.

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon et Cépage rouge. - Mots-clés : cepage rouge.

Bourboulenc (cépage blanc)

Bourboulenc (cépage blanc) : très vieux cépage blanc de Provence d’origine sans doute grecque. Il est cultivé pour son potentiel aromatique entrant dans la composition des Côtes du Rhône blancs comme le Châteauneuf-du-Pape, le tavel (un rosé) ou certains vins blancs de Provence et du Languedoc. Il est synonyme de malvoisie en minervois. C’est un cépage […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon et Cépage blanc.

Bourret blanc (cépage blanc)

Bourret blanc (cépage blanc) : synonyme de terret blanc dans le Languedoc-Roussillon.

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon et Cépage blanc.

Braquet/brachet (cépage noir)

Braquet/brachet (cépage noir) : c’est un très  vieux cépage à grosses grappes et à grains moyens, d’un noir bleuté. Il est très rare et se concentre sur une seule appellation, l’AOC Bellet (50 hectares en exploitation) sur les terrasses de la région niçoise, entre la mer et les Alpes du Sud. Ici, à l’ouest de la […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon et Cépage noir.

Braucol (cépage rouge)

Braucol (cépage rouge) : il est sans doute originaire du sud-ouest. On le connaît aussi sous le nom de fer servadou, pinenc ou mansois. Il est très présent dans les appellations Gaillac, Tursan et Madiran. Il ne se vinifie pas seul. C’est un cépage qui donne des vins colorés, charnus, rustiques, exprimant des arômes de cassis, […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon et Cépage rouge.

Breton (cabernet franc), Loire

Breton (cépage rouge) ou plant breton : nom donné au cabernet franc dans la vallée de la Loire. Certains voudraient que ce nom soit celui de l’abbé Breton, administrateur à Saint-Nicolas de Bourgueil (sur les terres du cardinal de Richelieu) qui au XVIIe siècle aurait planté le premier plant de cabernet franc dans la région. […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : B comme Bonbon, Cépage rouge et Loire. - Mots-clés : Cépages et Loire.

Cabernet franc (cépage rouge)

Cabernet franc (cépage rouge) : son origine est bordelaise. Il est moins coloré et moins tannique que le cabernet sauvignon auquel il est souvent associé (et assemblé). C’est par excellence le cépage classique du Bordelais, spécialement dans le Libournais (Saint-Émilion, Pomerol…). Ainsi, dans le célèbre château Cheval Blanc, il domine à hauteur de 70 % l’encépagement. […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : C comme Champagne et Cépage rouge. - Mots-clés : cabernet franc et Cépages.

Cabernet sauvignon (cépage rouge)

Cabernet sauvignon (cépage rouge) : pour beaucoup, le cabernet sauvignon est le roi des cépages rouges. Dans le bordelais, il n’atteint nulle part ailleurs une telle perfection. Ses zones de prédilection sont les plus aristocratiques, jusqu’à représenter 70 % des grands crus bordelais. Il s’appelle petit cabernet ou petite vidure (une contraction de vigne dure) dans […]

FacebookGoogle+Email

Camaralet (cépage blanc)

Camaralet (cépage blanc) : cépage à très petits grains et à la couleur blanc vert, originaire des Pyrénées. Il apporte au Jurançon (avec le gros manseng, le petit manseng et le courbu) sa pointe aromatique épicée.

FacebookGoogle+Email

Camarèse (cépage noir)

Camarèse (cépage noir) : ce cépage au débourrement tardif est aussi appelé vaccarèse ou brun argenté. Il est essentiellement cultivé dans la vallée du Rhône. Souvent associé au grenache, il fait partie d’un des treize cépages d’un Châteauneuf-du-Pape rouge. Il donne des vins tanniques à l’arôme poivré.

FacebookGoogle+Email

Carignan (cépage rouge)

Carignan (cépage rouge) : originaire d’Espagne, le carignan offre des grappes plutôt grosses et compactes, aux grains noir bleuté et à la peau épaisse. Il est très présent dans les Côtes du Rhône et en Provence. Dans le Languedoc, c’est le plus ancien et de loin, le plus cultivé depuis qu’il a remplacé l’aramon. Il supporte […]

FacebookGoogle+Email

Carmenère (cépage noir)

Carmenère (cépage noir) : cépage originaire du Bordelais et plus précisément du Médoc. Il présente de petites grappes lâches à grain moyen d’un noir bleuté. Le carmenère a presque disparu en Gironde décimé par le phylloxéra et n’a jamais été vraiment replanté. Il prospère par contre au Chili où il représente 10% du vignoble. En France, […]

FacebookGoogle+Email

Cépage (variété de vigne)

Cépage : variété de vigne. A l’instar de beaucoup de végétaux, il n’existe pas une variété de vigne mais des milliers qui se distinguent par une feuille, des baies, des formes et des couleurs de grappes différentes. Chaque cépage donne également un parfum et un goût différents aux vins, ce que les œnologues appellent l’expression […]

FacebookGoogle+Email

Cépage (vin de cépage), nouvelle règlementation

Cépage (vin de cépage) : vin issu à 100 % d’un même cépage. Il est en général désigné par le nom de ce cépage. Ainsi en Alsace, les vins portent le nom de leur cépage : Alsace riesling ou Alsace gewürztraminer, ce qui est pourtant une exception dans le paysage des AOC où le nom du cépage […]

FacebookGoogle+Email

Cépage teinturier

Cépage teinturier : cépage donnant des vins rouges à la couleur très prononcée d’où le nom de cépage teinturier. Il sert à renforcer la couleur de certains vins. Aucun n’est autorisé en AOC. En voici quelques uns : teinturier du Cher dont l’origine serait un cépage sauvage, alicante bouschet qui fut créé par métissage variétal, gamay […]

FacebookGoogle+Email

Cépages (et ampélographie)

DSC_8146

Un cépage est une variété de vigne. L’étude des cépages qui se fait à partir de leurs caractéristiques morphologiques et physiologiques relève de l’ampélographie (du grec ampelos, vigne et graphein, écrire). A l’instar de beaucoup de végétaux, il n’existe pas une variété de vigne mais des milliers. Le rôle de l’ampélographie est de les distinguer en observant leurs bourgeons, […]

FacebookGoogle+Email

Cépages, le top 10 des cépages les plus plantés dans le monde

Voici le top 10 des cépages les plus plantés dans le monde suivi des 25 autres. Quel est donc le cépage aujourd’hui le plus planté dans le monde ? Réponse : le cabernet sauvignon. Quel cépage inconnu occupe la troisième place des 10 cépages les plus plantés ? Réponse : le airen blanc. Quels pays sont […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : C comme Champagne et Cépages. - Mots-clés : Cépages.

César (cépage rouge)

César (cépage rouge) : vieux cépage rouge appelé aussi romain. Il est typique du vignoble auxerrois. Il aurait été implanté lors de l’invasion de la Gaule par les Romains. C’est un cépage à fort pouvoir tannique utilisé en petite proportion dans l’appellation Irancy (Bourgogne, département de l’Yonne), associé au pinot noir pour donner à ce […]

FacebookGoogle+Email

Champagne (les cépages oubliés) arbane, petit meslier, pinot blanc, pinot gris

Les cépages oubliés du Champagne. Le saviez-vous, il existe bien 7 cépages autorisés en Champagne ? Mais ils sont trois à monopoliser l’appellation : le pinot noir (38 % des surfaces) qui domine la Montagne de Reims et de la Côte des Bar sur des terrains calcaires et frais ; le pinot meunier (32 %) qui convient aux […]

FacebookGoogle+Email

Chardonnay (cépage blanc)

Chardonnay (cépage blanc) : il est originaire de Bourgogne. Son nom, il le doit à un petit village du Mâconnais, un peu excentré de ses deux terres d’élection, la Champagne et la Bourgogne. Extraordinaire chardonnay que le monde entier convoite ! Partout, on se l’arrache pour le cultiver, pour l’élever et pour le boire. Il est […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : C comme Champagne et Cépage blanc. - Mots-clés : chardonnay.

Chasselas (cépage blanc)

Chasselas (cépage blanc) : c’est le cépage blanc le plus cultivé en Suisse. Dans le Valais, il est connu sous le nom de fendant, en Allemagne sous le nom de gutedel. En France, il est peu vinifié. On le rencontre surtout en Savoie et en Alsace. Dans le Centre, à Pouilly-sur-Loire sur des sols argilo-calcaires très […]

FacebookGoogle+Email

Chatus (cépage noir)

Chatus (cépage noir) : ce très ancien cépage cévenol (départements de l’Ardèche et de la Drôme) était fort répandu au XIXe siècle. On l’appréciait pour ses qualités de robustesse et son rendement mais comme beaucoup d’autres, il fut balayé par le phylloxéra. Ce cépage productif à grosses grappes compactes et à petits grains d’un noir bleuté […]

FacebookGoogle+Email

Chenin (cépage)

Chenin blanc (cépage blanc) : ce cépage typiquement ligérien est plus connu sous le nom de pineau de la Loire. Sa grappe est moyenne et assez compacte, à grains plutôt petits, croquants et jaune doré à maturité. Tous les chenins mènent à la Loire, dit-on ! Le chenin est aujourd’hui le cépage blanc le plus cultivé de […]

FacebookGoogle+Email

Cilaos (IGP Cilaos) île de la Réunion, Océan indien

Cilaos (IGP* Cilaos) Île de la Réunion (Océan indien) vins rouge, rosé, blancs sec et moelleux : le cirque de Cilaos, quel paysage ! Un vignoble de l’extrême : 13,5 ha plantés sur les Ilets, en plateaux ou en terrasse, travaillée uniquement à la main par quinze viticulteurs. La vigne sur ce sol volcanique s’étage de 600 à […]

FacebookGoogle+Email

Clinton (cépage noir)

Clinton (cépage noir) : rapporté des Etats-Unis en 1873 par Jules Planchon après l’épidémie de phylloxéra, il fut très apprécié pour son côté robuste, productif et ne nécessitant aucun traitement. Il s’adapta à tout et surtout à la culture en treille ou contre un mur. Il a été longtemps associé à une région, les Cévennes. Il […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : C comme Champagne et Cépage noir. - Mots-clés : Cépages.

Colombard (cépage blanc)

Colombard (cépage blanc) : ce très vieux cépage, à grappes moyennes, à petits grains blancs dorés, originaire de Charente est utilisé comme cépage d’appoint dans le Bordelais (le Blayais). Il se retrouve souvent au stade du moût dans l’élaboration du Pineau des Charentes. Il est vigoureux et très productif, employé pour la production de vins ordinaires […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : C comme Champagne et Cépage blanc. - Mots-clés : charente et pineau des charentes.

Côt (cépage rouge)

Côt (cépage rouge) : cépage à grappes moyennes, à grains moyens, d’un noir bleuté, originaire du Quercy. On l’appelle malbec ou auxerrois dans le sud-ouest, noir de pressac à Saint-Émilion et à Pomerol. Il donne sa pointe de caractère à bien des vins de Bordeaux notamment dans les Médoc, les Graves ou les Saint-Émilion. Il est aussi […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : C comme Champagne et Cépage rouge. - Mots-clés : cepage rouge.

Couderc (cépage noir)

Couderc (cépage noir) : hybride naturel (hybride producteur direct créé par croisement entre vigne européenne et vignes américaines) qui repeupla les plaines du Midi au début du XXe siècle. C’est donc un cépage du midi (qu’on retrouve aujourd’hui essentiellement dans le Gard), un cépage rustique, productif et vigoureux. Il donne un vin assez coloré au goût […]

FacebookGoogle+Email

Courbu (cépage blanc)

Courbu (cépage blanc) : cépage du Béarn (sud-ouest) à petites grappes, à petits grains vert jaune. Il entre dans les appellations Béarn, Irouleguy, Jurançon, Pacherenc du Vic Bilh. Le courbu blanc est souvent vinifié avec le petit et gros mansengs. Dans le Béarn, au pied des Pyrénées, il est appelé cougnet. C’est un cépage à petite […]

FacebookGoogle+Email

Cournoise (cépage noir)

Cournoise (cépage noir) : ce vieux cépage rhodanien à grosses baies sphériques rouge-noir, d’origine sans doute espagnole fait partie d’un des treize cépages qui composent le Châteauneuf-du-Pape. Il était connu autrefois sous le nom de Moustardier. Il fait aussi partie de l’encépagement de la plupart des appellations de la Vallée du Rhône et du Languedoc. Il […]

FacebookGoogle+Email

Crouchen (cépage blanc)

Crouchen (cépage blanc) : cépage à grappes moyennes, à petits grains blanc-vert et croquants, de la famille des Courbu. On le rencontre dans les zones des contreforts pyrénéens de l’Atlantique. Très tôt, il a débordé des coteaux des Pyrénées pour se retrouver sur les terres sablonneuses des Landes. Il se trouve encore aujourd’hui à l’état naturel […]

FacebookGoogle+Email

Duracia (cépage noir)

Duracina : très vieux cépage noir qui a donné le duras. Il remonterait à l’époque romaine. Il a été cité par Columelle et Caton et introduit dans la région du sud-ouest (Gaillac) par les colons.

FacebookGoogle+Email

Duras (cépage noir)

Duras (cépage noir) : vieille variété à grappe moyenne, d’un noir bleuté qui n’existe que dans le vignoble de Gaillac (sud-ouest). Associé au fer servadou et au gamay, le duras apporte à la fois couleur, souplesse et finesse. Il se caractérise par des arômes rappelant le poivre et les épices. Il peut se vinifier seul ou […]

FacebookGoogle+Email

Ekigaïna (cépage noir)

Ékigaïna (cépage noir), du basque eki gaïn, « la quintessence du soleil » : ce cépage à grappes moyennes pas trop serrées, à grains moyens d’un bleu noir est le croisement de tannat x cabernet sauvignon obtenu à l’INRA-Bordeaux.

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage noir, Cépages et E comme Eau. - Mots-clés : cépage noir et Ékigaïna.

Elbing (cépage blanc)

Elbing (cépage blanc) : ce cépage très productif, à petites grappes compactes et à gros grains blancs est un fournisseur de vins blancs ordinaires. Il est très présent au Luxembourg. En France et en Moselle (région de Sierck-les-Bains), il demeure autorisé pour la production de vins de table. Il ne fait pas partie de l’AOC Alsace.

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage blanc, Cépages et E comme Eau. - Mots-clés : cépage blanc et elbing.

Enrageat (cépage blanc)

Enrageat (cépage blanc du sud-ouest) : synonyme de folle blanche.

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage blanc et E comme Eau.

Folle blanche ou gros-plant (cépage blanc)

Folle blanche ou gros-plant (cépage blanc) : la folle blanche est un cépage à grappes moyennes et compactes, à grains moyens, blanc verdâtre à maturité. Il est d’origine charentaise et s’est développé au XVIe siècle pour la production d’eau-de-vie en Armagnac puis dans le Cognac. Mais il a été supplanté par l’ugni blanc. Aujourd’hui, il est […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage blanc et F comme Faluns.

Folle noire (cépage rouge)

Folle noire (cépage rouge) : on le connaît sous le nom de folle rouge en Gironde, piquepoule dans le Gers, jurançon noir ou dame noire dans l’Agenais. C’est un cépage rustique avec un grand pouvoir colorant, et très productif. Il a connu une forte régression passant de 12 000 ha en 1958 à 1 200 ha […]

FacebookGoogle+Email

Gamay (cépage rouge)

Gamay (cépage rouge) : il porte le nom d’un village près de Puligny-Montrachet, en Bourgogne. Il est aussi appelé gamay noir à jus blanc. Il est présent en Touraine, dans le sud-ouest, en Savoie. Mais sa région de prédilection est le Beaujolais où il occupe 99 % du vignoble. Son territoire a-t-il d’ailleurs encore une limite […]

FacebookGoogle+Email

Gamay blanc (cépage blanc)

Gamay blanc (cépage blanc) : synonyme de chardonnay dans le jura et de melon de Bourgogne dans l’Aube, la Haute-Marne, le Beaujolais et le Maconnais.

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépages et G comme Garage.

Gamay de Bouze/Gamay teinturier de Chaudenay (cépages rouges)

Gamay de Bouze/Gamay teinturier de Chaudenay (cépages rouges) : ces deux gamays sont de type teinturier, ce qui signifie que leur jus est coloré contrairement à la plupart des cépages dont le jus est incolore (seule la peau procure la couleur). Ils sont souvent associés au gamay noir. On les rencontre encore dans de  vieilles […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage rouge et G comme Garage.

Gamay teinturier (cépage rouge)

Gamay teinturier (cépage rouge) : croisement du gamay et du teinturier. Comme le nom l’indique, il donne un jus coloré à l’opposé de la plupart des cépages dont seule  la peau procure la couleur au vin. Trois variétés ont été répertoriées : le gamay Fréaux, le gamay teinturier de Bouze et le gamay teinturier de Chaudenay. Ils […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage rouge et G comme Garage.

Gascon (cépage rouge)

Gascon (cépage rouge) : vieux cépage aujourd’hui presque disparu. Il est originaire de l’orléanais. Il était très cultivé dans l’Yonne avant le phylloxera. On l’appelait d’ailleurs franc noir de l’Yonne ou bien gamay d’Orléans. Il donne de petites grappes très compactes. Les baies petites sont noir bleuté. Son feuillage rougit entièrement à l’automne. Il donne des […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage rouge et G comme Garage.

Genouillet (cépage rouge)

Genouillet (cépage rouge) : cépage aujourd’hui quasiment disparu. Il était cultivé dans le Berry jusqu’à la crise phylloxérique où on le considérait alors comme l’un des meilleurs de la région. Il a été redécouvert près d’Issoudun en 1990. En 2007, une plantation expérimentale a été réalisée à Quincy dans le Berry (2 rangs de genouillet […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage rouge et G comme Garage.

Génovèse (cépage blanc)

Génovèse (cépage blanc) : ce cépage d’origine italienne (région de gênes) est toujours cultivé en Corse où il donne un vin blanc sec jaune doré, très parfumé avec un bon équilibre entre alcool et acidité. C’est aussi un excellent raisin de table.

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage blanc et G comme Garage.

Gouais (cépage blanc)

Gouais (cépage blanc) : ce cépage très productif, qui a aujourd’hui presque disparu, était au moyen âge l’un des cépages les plus répandus. Il produisait des vins bon marché et de qualité médiocre. Son origine est très ancienne. Il aurait été introduit en France par les romains, il y a plus de 2 000 ans. Le […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage blanc et G comme Garage. - Mots-clés : cépage blanc et gwass.

Gouget (cépage rouge)

Gouget (cépage rouge) : ce cépage vigoureux et productif, mais pratiquement disparu, est encore cultivé dans la région de Montluçon dans l’Allier. Le raisin est assez volumineux avec des grains noirs serrés donnant un vin fruité et coloré qui peut se vinifier en rosé. C’est un cépage tardif qui mûrit difficilement les années froides et […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage rouge et G comme Garage. - Mots-clés : cepage rouge.

Grenache blanc (cépage blanc)

Grenache blanc (cépage blanc) : cette variété est la mutation blanche du grenache noir dont l’origine est espagnole (provinces de Barcelone et Tarragone). Ses grappes sont grosses alors que ses baies qui, à maturité ont l’épiderme de couleur vert jaune, sont plutôt moyennes. Il est moins sensible à la coulure que le grenache noir et s’avère […]

FacebookGoogle+Email

Grenache noir (cépage noir)

Grenache (grenache noir) cépage noir : ce cépage typiquement méditerranéen est d’origine espagnole. Il fut d’ailleurs appelé vin de garnache (Grenade) ou plus tard,  plant espagnol. D’autres disent qu’il pourrait venir de la Catalogne ou de l’Aragon puisque dans la Rioja, il porte le nom de tinta aragonesa. Il est devenu le cépage roi de […]

FacebookGoogle+Email

Gringet (cépage blanc)

Gringet (cépage blanc) : très vieux cépage proche du savagnin ou du traminer (Jura et Alsace) dont les plus anciennes traces remontent au Moyen Âge. On rencontre encore le gringet dans les appellations vin de Savoie et vin de Savoie Ayze. Il sert surtout à la production de vins effervescents. Il donne un vin léger, […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage blanc et G comme Garage.

Grolleau (cépage rouge)

Grolleau (cépage rouge) : il est originaire de Touraine. On lui attribue une bonne dizaine de synonymes comme groslot, pineau de Saumur, gamay de Châtillon (à Savennières) etc. Son nom viendrait du vieux français grolle qui signifie la corneille aussi noire que ce raisin. Le grolleau à grappe assez grosse et compacte est connu pour […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépages et G comme Garage. - Mots-clés : cepage rouge.

Gros manseng (cépage blanc)

Gros manseng (cépage blanc) : comme le petit manseng auquel il est apparenté, le gros manseng est originaire du pays basque. Tous les deux associés au courbu constituent les cépages du Jurançon (moelleux ou sec). Ses baies d’un vert pâle sont plus grosses que celles du petit manseng. Il donne des vins très aromatiques, corsés, charnus […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage blanc et G comme Garage.

Isabelle (cépage rouge)

Isabelle (cépage rouge) : ce cépage d’origine américaine, de la famille des Vitis Labrusca (comme le concord) est prohibé en France depuis 1935. Il avait été testé dans le bordelais (Château Carbonnieux) mais vite abandonné.

FacebookGoogle+Email

Jacquère (cépage blanc)

Jacquère, (cépage blanc) : originaire de Savoie dont il est le cépage dominant. La jacquère  mentionnée lors l’effondrement du Mont Granier en 1248, est d’ailleurs encore le seul cépage à être cultivé dans le vignoble des Abymes, sur les éboulis du Mont Granier. Il est aussi appelé molette ou plant des Abymes. Ce cépage au […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage blanc, J comme Jambes et Jura-Savoie-Bugey. - Mots-clés : Savoie.

Jacquez (cépage noir)

Jacquez (cépage noir) : ce cépage prohibé en France depuis 1935 est sans doute un hybride de raisin américain vitis aestivalis, et du vitis viniféra (européen). Il fut planté sur des surfaces considérables dans la région méridionale. Longtemps utilisé comme producteur direct, il servit de porte-greffe dans le midi de la France pour reconstituer le […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage noir et J comme Jambes. - Mots-clés : cépage noir.

Lledoner pelut (cépage noir)

Lledoner * pelut (cépage noir) : cépage traditionnel du Roussillon dont les qualités le rapprochent de son cousin, le grenache (richesse alcoolique, fruité, rondeur). Lledoner viendrait de Lledo, une région viticole de Catalogne et pelut pour poilu ou velu. Ce cépage à grappes moyennes et aux grains noir bleutés produit des vins colorés et d’une […]

FacebookGoogle+Email

Macabeu (cépage blanc)

Macabeu (ou macabéo), cépage blanc : le macabeu d’origine catalane est reconnaissable à ses grosses grappes et ses baies moyennement grosses, acquérant une teinte jaune dorées à maturité. La chair est juteuse et la pellicule fine. Il est surtout cultivé dans le nord de l’Espagne (vignobles de Catalogne et d’Aragon). Il s’est aussi très bien […]

FacebookGoogle+Email

Malbec (cépage rouge)

Malbec (cépage rouge) : ce cépage précoce est originaire des Charentes. Il serait le fruit d’un croisement entre la magdeleine des Charentes et le prunelard noir. Ses grappes assez compactes sont moyennes, souvent de forme pyramidale. Ses baies à peau fine et assez résistantes passent au noir pruiné à pleine maturité. Sa chair est fondante. Il […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage rouge et M comme Mildiou.

Malvoisie (cépage blanc)

Malvoisie (cépage blanc) : serait-il d’origine grecque comme le laisserait penser son nom tiré de Monemvasia dans le sud du Péloponnèse ? Il est aujourd’hui surtout présent en Italie dans des assemblages (avec entre autres le trebbiano) qui offrent le Frascati ou le Chianti. Il peut dominer également dans certaines appellations comme le Malvasia delle Lipari ou […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage blanc et M comme Mildiou. - Mots-clés : cépage blanc.

Mansengs (cépages blancs)

Manseng (cépage blanc) : ce cépage (petit et gros manseng) est originaire des Pyrénées (le piémont pyrénéen) et plus précisément de la région de Pau. Le terme de manseng signifierait « cépage de la maison ». Mans ou manse est la maison du maître par opposition au bordalès, la maison du métayer. Ses variétés, toutes à baies blanches […]

FacebookGoogle+Email

Marsanne (cépage blanc)

Marsanne (cépage blanc) : ce cépage originaire probablement de la Drôme provençale, près du petit village de Marsanne, près de Montélimar, est le cépage de référence (avec la roussanne) des Côtes du Rhône septentrionales. Il entre notamment pour 90 à 95 % dans les blancs de la prestigieuse appellation Hermitage. Un cépage à grosses grappes à […]

FacebookGoogle+Email

Mauzac (cépage blanc) Gaillac et Limoux

Mauzac (cépage blanc) : ce cépage serait originaire sans doute du village de Meauzac, localité du Tarn-et-Garonne, près de Castelsarrasin et tout près d’une de ses zones de prédilection, la région de Gaillac (sud-ouest). C’est un cépage assez productif, à petites feuilles et à grappes moyennes et compactes. Il possède des  grains d’un jaune doré, à […]

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage blanc et M comme Mildiou. - Mots-clés : Cépages.

Merlot (cépage noir)

Merlot (cépage noir) : « ses grappes — dit-on de lui— sont ailées, d’un noir velouté et composées de raisins qui se tiennent assez serrés ». Son nom (merlau à l’origine attesté comme cépage noir en 1783) lui a été donné parce que les merles s’attaquent de préférence à ses raisins qui mûrissent d’assez bonne heure. Un […]

FacebookGoogle+Email

Mourvèdre (cépage noir) Bandol (Provence)

Mourvèdre (cépage noir) : une origine très incertaine, peut-être espagnole sans doute par la consonance (Monastrell, Murviedro, dans la région de Valence) ou plus ancienne encore ? Aurait-il été introduit par les phéniciens, trois siècle avant J-C, dans le sud de la France ? Si le doute est encore permis, il a trouvé à coup sûr en Provence, […]

FacebookGoogle+Email

Muscadelle (cépage blanc) Bordeaux

Muscadelle (cépage blanc) : la synonymie peut être trompeuse, mais rien avoir avec le muscat bien qu’il partage avec lui, une certaine exubérance dans l’expression aromatique*. Ce cépage blanc bordelais qui exige beaucoup d’attention (débourrement tardif et maturité précoce) plait aux viticulteurs pour leur offrir une grande richesse aromatique souvent indispensable à l’assemblage avec le sauvignon […]

FacebookGoogle+Email

Muscat (cépages) muscat blanc à petits grains (Frontignan), muscat d’Alexandrie, muscat Ottonel, muscat de Hambourg

Muscat (cépage blanc ou rouge) : il en existe une palanquée* mais tous, qu’ils soient blancs ou rouges, vinifera ou hybrides ont un point commun, leur parfum  muscaté offrant une richesse d’expression exceptionnelle. Ce parfum provient des terpènes, substances naturelles qui (pour être simple!) fournissent une essence naturelle parfumée. Parmi ses 4000 composés, il y a […]

FacebookGoogle+Email

Négrette (cépage noir)

Négrette (cépage noir) : ou folle noire d’où son nom tiré de negretta en langue d’oc. C’est un cépage à petites grappes très serrées et à grains ronds, petits à moyens, noirs et très pulpeux. La négrette est le cépage principal, le cépage star de l’appellation Fronton dans le sud-ouest (le vin des Toulousains !). Il y […]

FacebookGoogle+Email

Niellucciu (cépage noir) Corse

Niellucciu (cépage noir) : cépage emblématique de la Corse quoique son origine soit le sangiovese de Toscane (Chianti, Brunello di Montalcino…). Il a été implanté dans l’île par les Pisans dès le XIIe siècle. Il fait aujourd’hui la réputation du Patrimonio, sans doute le vin le plus réputé de Corse. Son nom est dérivé du Corse, […]

FacebookGoogle+Email

Noah (cépage blanc américain)

Noah (cépage blanc américain) : que n’a-ton pas dit du noah (pour Noé, le père mythique de la vigne), ce cépage hybride* venu de l’Illinois interdit dès 1935 pour raison sanitaire. On alla même jusqu’à le prohiber comme cinq autres du même groupe : le clinton, l’herbemont, l’isabelle, le jacquez et l’othello avec arrachage obligatoire et prime […]

FacebookGoogle+Email

Noir de Pressac (cépage) synonyme de malbec (Bordeaux)

Noir de Pressac (cépage) : noir de Pressac, cépage bordelais synonyme de malbec ou cot ou auxerrois. C’est au château de Pressac que, de 1737 à 1747, Vassal de Montviel implanta dans ses vignobles un cépage noble originaire du Quercy : l’auxerrois. Le cépage pris ensuite le nom de noir de Pressac. Plus tard, le […]

FacebookGoogle+Email

Noirien ou noirin (cépage noir) synonyme de pinot noir

Noirien ou noirin (cépage noir) : noirien est synonyme de pinot noir en Bourgogne dans le parler régional. En Arbois, on parle de gros noirin. Le franc noirien était connu en Bourgogne sous le règne des premiers ducs (XIIIe siècle).

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépages et N comme Nicolas. - Mots-clés : cépage noir, noirien, noirin et pinot noir.

Petit verdot (cépage noir)

Petit verdot (cépage noir) : c’est le plus petit des trois grands cépages noirs du Médoc. Il vient en appoint, il joue le rôle d’assaisonnement, de troisième rôle ; il est monsieur 5 % (et encore !) des assemblages des plus grands châteaux. Mais ni l’impérial cabernet sauvignon ni son complice, le cabernet franc, tous les deux […]

FacebookGoogle+Email

Petit-bouchet (cépage noir)

Petit-bouchet (cépage noir) : synonyme de cabernet sauvignon à Saint-Emilion et à Pomerol.

FacebookGoogle+Email

Petit-cabernet (cépage noir)

Petit-cabernet (cépage noir) : synonyme de cabernet sauvignon dans les Graves. On parle aussi de vidure ou petite-vidure.

FacebookGoogle+Email

Petite-Vidure (cépage noir)

Petite-vidure (cépage noir) : synonyme de cabernet sauvignon dans la région des Graves (Bordeaux). Le cabernet sauvignon est aussi appelé petit-cabernet ou petit-bouchet à Saint-Emilion et à Pomerol. Egalement dans les Graves, grosse-vidure désigne le cabernet franc. Vidure viendrait du gascon bit duro qui signifie vigne dure, le cabernet étant en effet dur à tailler.

FacebookGoogle+Email

Picardan blanc (cépage blanc)

Picardan blanc  (cépage) : serait-il l’œillade blanche, ce cépage roturier (grossier), assez réputé aux XVIIIe et XIXe siècles dans le sud-est de la France où il fut remplacer par la clairette et l’ugni blanc, cépages plus abondants ? En tout cas, le picardan lui ressemble. C’est un cépage utilisé pour les assemblages, notamment dans le […]

FacebookGoogle+Email

Picardan noir (cépage noir)

Picardan noir (cépage) : synonyme de cinsaut , le cinsault du Languedoc apportant souplesse et moelleux à des vins de carignan un peu durs. Il se fait également appelé grappu en Aquitaine, disparu aujourd’hui pour la médiocrité des vins qu’il donnait.

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage noir, Cépages et P comme Perruche. - Mots-clés : cinsaut, grappu et picardan noir.

Picpoul de Pinet en Languedoc (AOC)

Picpoul de Pinet (AOC Picpoul de Pinet) Languedoc, vin blanc sec : après avoir été dénomination géographique complémentaire de l’AOC Languedoc, Picpoul de Pinet décrochait début 2013 et après 14 ans de procédure le titre d’AOC à part entière. Ici évidemment, il n’y a qu’un seul cépage autorisé, le picpoul* blanc. La nouvelle aire  couvre […]

FacebookGoogle+Email

Picpoul ou piquepoul (cépage blanc, gris et noir)

Picpoul ou piquepoul (cépage) : cépage qui se décline en blanc, gris et noir. Il est autorisé dans la composition du Châteauneuf-du-Pape, mais seul le noir peut entrer dans la composition du Minervois. Si le picpoul gris et noir ne sont pratiquement plus cultivés, (quelques hectares encore dans le Vaucluse et le Gard), car détruits […]

FacebookGoogle+Email

Pineau d’Aunis (cépage noir) Vallée de la Loire

Pineau d’Aunis (cépage noir) : ce cépage dont l’origine est le Val de Loire ne doit pas être confondu avec le pineau de la Loire qui n’est autre que le chenin blanc. Pour apporter semble-t-il, d’avantage de confusion, il est aussi connu sous le synonyme de chenin noir ! Ce cépage vigoureux, au débourrement tardif, […]

FacebookGoogle+Email

Pineau de la Loire (cépage blanc) Chenin blanc

Pineau de la Loire (cépage blanc) : cépage extraordinaire ! Il est évidemment plus connu sous le nom de chenin blanc. Il  se rencontre principalement en France dans la vallée de la Loire, quoique… ! Le sud-ouest et le Languedoc avec le Limoux ont appris à le maîtriser (voir plus bas).  Tout semble indiquer qu’il […]

FacebookGoogle+Email

Pinenc (cépage noir) sud-ouest

Pinenc (cépage noir) : on le connaît sous l’appellation fer, fer noir ou fer servadou (qui se conserve bien en occitan) ou encore braucol. Fer pour la dureté de son bois ; pinenc, pour pineau  ou du béarnais pienc pour pomme de pin, par la forme de ses grappes ! Ce cépage gascon, 100 % […]

FacebookGoogle+Email

Pinot blanc (cépage blanc)

Pinot blanc (cépage blanc) : il fut longtemps appelé pinot-chardonnay. Cette synonymie fut trompeuse notamment en Bourgogne ou, chardonnay et pinot blanc se côtoyaient. Mais ce dernier a dû céder sa place au chardonnay lorsque le système de contrôle d’appellation a été instauré en 1937. Entre eux, aucun rapport ! Le pinot blanc est un […]

FacebookGoogle+Email

Pinot gris ou pinot beurot (cépage blanc)

Pinot beurot ou pinot gris (cépage blanc) : c’est la  forme grise du pinot noir dont il ne s’en distingue que par la couleur de ses baies. D’ailleurs l’épithète beurot ou beurrot qui le désigne en Bourgogne se rapporte à la teinte grise de ses baies (d’ailleurs plutôt petites), gris rosé ou même brune renvoyant à  la bure […]

FacebookGoogle+Email

Pinot liébault (cépage noir)

Pinot liébault (cépage noir) : le pinot liébault, cépage autorisé pour la production des Bourgogne rouges (c’est un pinot fin) est encore mentionné dans certaines appellations de Bourgogne, notamment en Côte-d’Or mais sa culture reste très marginale. C’est en fait une sélection du pinot noir remarqué par Liébault en 1810 à Gevrey. Il a les mêmes […]

FacebookGoogle+Email

Pinot meunier (Champagne)

Pinot meunier (cépage noir) : il est appelé meunier tout simplement et pinot meunier en Champagne, son véritable fief au point d’y occuper le tiers du vignoble soit près de 11 000 ha. Il est ainsi le deuxième cépage le plus planté derrière le pinot noir (38 %) et devant le chardonnay (28 %). Dans […]

FacebookGoogle+Email

Pinot noir (cépage noir)

Pinot noir (cépage noir) :  maître absolu de la Bourgogne, ce très grand cépage appelé noirien laisse entrapercevoir un soupçon d’ambiguïté au charme quasi féminin. C’est à lui que l’on doit cette litanie des grands vins rouges de Bourgogne : Vougeot, Pommard, Vosne-Romanée, Chambolle-Musigny, Gevrey-Chambertin et autres Cortons. A lui également les grands Champagnes, ceux […]

FacebookGoogle+Email

Plant d’Arbois

Plant d’Arbois (cépage noir) : il est synonyme du poulsard (ou ploussard), cépage typiquement jurassien qui représente 80 % de l’encépagement rouge du Jura. Il est présent également en Savoie et dans le Bugey. Il donne des vins peu colorés, d’une grande finesse, qui prennent en vieillissant une belle teinte de pelure d’oignon.

FacebookGoogle+Email

Plant de Savoie ou plant savoyen (cépage noir)

Plant de Savoie ou plant savoyen (cépage noir) : il est synonyme de mondeuse noire. Il serait originaire de Savoie. Ce cépage qui couvre 12% de la surface viticole savoyarde est porté par deux crus Arbin et Saint-Jean-de-la-Porte. Coloré et tannique, aux arômes d’épices, poivre blanc et de fruits noirs (cassis), il donne des vins […]

FacebookGoogle+Email

Plant des Abymes de Myans (cépage blanc)

Plant des Abymes de Myans (cépage blanc) : il est synonyme de jacquère. C’est un cépage exclusivement savoyard. Particulièrement bien adapté au climat, la jacquère porte de grandes feuilles et produit des grappes de taille moyenne. C’est le cépage blanc le plus répandu dans l’appellation Vins de Savoie. Il a pris le nom de plant […]

FacebookGoogle+Email

Plantet (cépage noir) hybride

Plantet (cépage noir) : le plantet ou seibel 5455 est un cépage hybride, croisement de seibel 4461 avec un hybride de vitis berlandieri et de Jacquez (hybride franco-américain, prohibé depuis 1935). On le doit à Albert Seibel (1844-1936), à Aubenas en Ardèche.  Il fut beaucoup planté  au moment de la reconstitution du vignoble après la […]

FacebookGoogle+Email

Poulsard (cépage noir)

Poulsard (cépage noir) : il est aussi appelé ploussard, pelossard, blussart ou tout simplement plant d’Arbois car c’est en quelque sorte l’enfant du pays, l’enfant de l’Arbois. Il y occupe 14 % de l’encépagement soit près de 290 ha. Il a pour capitale, la commune de Pupillin. Son origine est Franche-Comtoise, elle remonterait au XIVe […]

FacebookGoogle+Email

Réglisse (vin, arôme)

Réglisse (vin, arôme) dégustation : cet arôme de la famille empyreumatique se retrouve (souvent avec le temps), dans bon nombre de vins rouges issus des cépages suivants : syrah (syrah et réglisse un grand classique !), mourvèdre, mondeuse, merlot, fer servadou, malbec, cabernet sauvignon…

FacebookGoogle+Email

Rhône (la syrah)

Rhône (la syrah) : les vignerons partagent ici leur indéfectible fidélité à la syrah appelée ici serine, unique cépage à l’origine de tous les vins rouges de la partie septentrionale de la vallée du Rhône (Côtes du Rhône). En France, on le rencontre également dans le Vaucluse, en Provence, et de plus en plus dans le […]

FacebookGoogle+Email

Riesling d’Alsace (AOC Riesling d’Alsace)

Riesling d’Alsace AOC Riesling d’Alsace : comme on le sait, en Alsace, les vins doivent principalement leur nom aux cépages et non aux terroirs. Cette originalité contribue sans doute à leur grande notoriété. Le riesling est le premier AOC d’Alsace avec un vignoble de  3338 ha équivalent à 23,2 % de la production (147 000 h/l d’après la […]

FacebookGoogle+Email

Romain (cépage rouge) ou césar (AOC Irancy) Bourgogne

Romain (cépage rouge) ou césar* : voici un des cépages historiques de la Bourgogne et plus précisément de l’Yonne. Ce cépage aux feuilles très découpées et dentelées y fut implanté par les légions Romaines au IIe siècle comme en témoigne un bas relief Gallo-Romain d’une scène de vendanges. On le reconnaît facilement après la vendange à […]

FacebookGoogle+Email

Romorantin (cépage blanc) AOC Cour-Cheverny (Loire)

Romorantin (cépage blanc) : ce cépage blanc ne monopolise qu’une seule appellation dans le monde, l’AOC Cour-Cheverny, en Sologne, près de Blois, dans la vallée de la Loire (rive gauche). Son origine remonterait à François 1er qui fit venir 60.000 pieds de vigne de Bourgogne pour les faire prospérer non loin du château de sa mère, […]

FacebookGoogle+Email

Rouge (vin rouge) civilisation, vinification, dégustation

Rouge (vin rouge) : c’est le produit de la vigne, du raisin écrasé, foulé au pressoir d’où il ressort rouge comme du sang. Le rouge sang est celui du Sauveur : c’est un rouge rédempteur et sanctificateur qui purifie et donne la vie. C’est lui qui est présent, sous l’espèce du vin, dans le sacrifice de […]

FacebookGoogle+Email

Roussanne (cépage blanc) vallée du Rhône

Roussanne (cépage blanc) : on reconnaît ce cépage originaire de Montélimar, à ses grappes, de petites à moyennes et à ses grains plutôt petits, d’un blanc doré, presque roux à maturité et peu juteux. Il s’agit d’une variété peu répandue (moins de 1000 ha), de vigueur moyenne, jugée difficile du fait notamment de sa sensibilité au […]

FacebookGoogle+Email

Roussette de Savoie (ou altesse) cépage blanc (Savoie)

Roussette de Savoie (ou altesse)* cépage blanc : rien à voir avec la roussanne. Ce cépage vigoureux, facile à défendre contre l’oïdium, mais très sensible au mildiou et à la pourriture (botrytis), est strictement savoyard. Les premières mentions de ce cépage remonteraient au XVIe siècle, près du lac du Bourget. Son nom a pour origine la […]

FacebookGoogle+Email

Sable rouge de Capbreton (cépage noir) cabernet franc (sud-ouest)

Sable rouge de Capbreton (cépage noir) : dans le vignoble de Tursan (sud-ouest, département des Landes), sable rouge de Capbreton est synonyme de cabernet franc : les cépages cultivés dans ces sables sont le cabernet, le capbreton ( ou plant des sables), le picpoule noir, la claverie et le sémillon (texte de 1876). Alors que sable blanc […]

FacebookGoogle+Email

Sacy (cépage blanc) Bourgogne et Auvergne

Sacy (cépage blanc) : on l’appelle tressalier dans l’Allier (appellation Saint-Pourçain). C’est un cépage productif, résistant et vigoureux. Il est à petites grappes et à petits grains blancs, juteux et très sucrés. D’après les analyses génétiques, il serait le fruit d’un croisement entre le pinot et le gouais (à l’instar d’ailleurs du chardonnay, de l’aligoté, du […]

FacebookGoogle+Email

Saint-Bris (AOC Saint-Bris) appellation de l’Auxerrois (Bourgogne)

Saint-Bris (AOC Saint-Bris) appellation de l’Yonne (Bourgogne) vin blanc : la voici donc la centième appellation bourguignonne, une AOC qui date déjà d’une dizaine d’années. Cette reconnaissance fut longue à venir. Mais cette attente n’empêcha nullement les vignerons de soigner amoureusement leur vin atypique qu’on appelait alors le sauvignon de saint-Bris. Une exception de plus dans […]

FacebookGoogle+Email

Sauvignon (cépage blanc)

Sauvignon (cépage blanc) : ce cépage qui se veut originaire du Berry et du Bordelais dès le 1er siècle, est aujourd’hui partout en pleine expansion. Son nom viendrait du latin silva, sans doute son milieu d’origine, la forêt. Il est facilement reconnaissable à ses petites grappes compactes et à ses petits grains de couleur jaune d’or. […]

FacebookGoogle+Email

Savagnin (cépage blanc) Jura

Savagnin (cépage blanc) : ce cépage originaire de la région de Tramin dans le Tyrol autrichien est le cousin du traminer alsacien*. En France, il est le cépage phare du Jura où il produit notamment le célèbre vin jaune (issu du seul savagnin), un vin de légende obtenu au bout de six années d’élevage. On dit […]

FacebookGoogle+Email

Sciaccarelu (cépage noir) Corse

Sciaccarellu (cépage noir) Corse : ce cépage spécifique à la Corse dont le nom dérive de l’adjectif sciaccarella (croquant, craquant sous la dent) est l’un de plus important de l’île. Il produit de grandes grappes compactes aux baies moyennes, noir violacé, croquantes et juteuses. Il participe à pratiquement toutes les AOC rouges et rosés de la […]

FacebookGoogle+Email

Sémillon (cépage blanc)

Sémillon (cépage blanc) : faudrait-il croire la journaliste Jancis Robinson* lorsqu’elle écrit que le sémillon dans la plupart des vignobles est indolent et bougon comme une adolescente trop boulotte et ses vins ont un embonpoint fâcheux ? Elle conclut cependant par une métaphore plus positive en expliquant qu’il peut se transformer tel un laideron dont une bonne […]

FacebookGoogle+Email

Seyssel (AOC Seyssel) appellation de Savoie

Seyssel (AOC Seyssel) appellation de Savoie, vin blanc tranquille et méthode traditionnelle (effervescents) : le vignoble de Seyssel AOC depuis 1942 (la plus ancienne appellation de la région) est situé au croisement de trois départements, la Haute-Savoie, la Savoie et l’Ain. A vol d’oiseau, on est à 40 km au nord de Chambéry et à 24 […]

FacebookGoogle+Email

Sirah (cépage noir) variante orthographique de syrah

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage noir, Cépages et S comme Stabulation. - Mots-clés : cépage noir, sirah et syrah.

Sirah (cépage noir) voir syrah

Sirah (cépage noir) variante orthographique de syrah : voir syrah.

FacebookGoogle+Email
Catégories : Cépage noir, Cépages et S comme Stabulation. - Mots-clés : cépage noir, sirah et syrah.

Sylvaner (cépage blanc)

Sylvaner (cépage blanc) : ce cépage blanc, d’origine autrichienne, possède des grappes compactes aux baies vertes et de taille moyenne. Sa pulpe de goût très agréable en fit autrefois un raisin de table très recherché. Le fait qu’il soit tant apprécié en Allemagne est assez énigmatique car malgré son débourrage tardif, il reste un cépage […]

FacebookGoogle+Email

Syrah (cépage noir)

Syrah (cépage noir) : d’abord un constat, voici un cépage, la syrah, porté aux nues partout dans le monde au point d’avoir rejoint en quelques années le groupe des six cépages les plus cultivés avec le merlot, le cabernet sauvignon, le pinot noir, le sauvignon et le chardonnay. Ses talent en font une référence internationale. Il […]

FacebookGoogle+Email

Tannat (cépage noir) Madiran (sud-ouest)

Tannat (cépage noir) : le tannat cépage emblématique du Madiran * est par excellence un cépage typiquement gascon (du piedmont pyrénéen). Son nom d’ailleurs vient de la langue d’oc signifiant tanné, un terme parfaitement adapté à la vue de son extraordinaire richesse en tannin, de la couleur violacée de ses baies ou encore de l’aspect basané […]

FacebookGoogle+Email

Tannin ou tanin (polyphénols, composés phénoliques) viniculture/viticulture

Tanins ou tannins (viniculture) : à l’origine, tan (chêne en gaulois) était la poudre extraite de l’écorce du chêne utilisée pour tanner les peaux. Ce terme désigne aujourd’hui une substance d’origine organique qui se retrouve dans la plupart des végétaux. On parle indifféremment de tannin végétal, de polyphénols ou de composés phénoliques. Donc, dans le vin, […]

FacebookGoogle+Email

Tannique (vin tannique) dégustation

Tannique (vin tannique) dégustation : vin qui contient beaucoup de tannins. C’est la caractéristique des vins rouges à la structure tannique solide. Ils peuvent alors montrer une certaine astringence et demandent du temps pour s’arrondir. A ne pas confondre avec dureté qui qualifie un excès de tannins (ou d’acidité !). Un vin tannique procure une légère sensation […]

FacebookGoogle+Email

Teinturier (cépage) teinturier du Cher, teinturier du Bordelais…

Teinturier (cépage) teinturier du Cher, teinturier du Bordelais… : variété à raisin noir et à pulpe rouge dont les feuilles rougissent à l’automne. Ce cépage déclina  son terme de teinturier en accrochant au fil des régions où il s’implantait, le nom de celles-ci.  Exclu des vignobles classés en 1937, il n’en resterait aujourd’hui que quelques hectares […]

FacebookGoogle+Email

Teinturier (cépages teinturiers) vinification

Teinturier (cépages teinturiers) vinification : ce sont des cépages à pellicule noire et à pulpe noire autrement dit des variétés de raisin dont la pulpe est colorée comme le gamay de Chaudenay encore présent en Saône et Loire et dans la Vallée de la Loire (Coteaux d’Ancenis, Haut-Poitou, Touraine rosé). Un autre gamay, le gamay de […]

FacebookGoogle+Email

Terret gris, terret blanc (cépage blanc)

Terret gris et blanc (cépages blancs) : ces deux cépages jumeaux sont des variétés du terret noir, suite à une mutation grise et blanche de ce cépage. On les connaît aussi sous les noms de terret rose, terret bourret, terrain, tarret ou encore bourret. Ils donnent de grosses grappes et des baies plutôt moyennes. Tous les […]

FacebookGoogle+Email

Terret noir (cépage noir)

Terret noir (cépage noir) : d’origine languedocienne, le terret noir est cultivé principalement dans le secteur des Côtes du Rhône et en Languedoc (appellations Costières de Nîmes, Languedoc, Minervois, Corbières). Il est l’un des treize cépages autorisés dans le Châteauneuf-du-Pape où il sert à atténuer la puissance du grenache et de la syrah. C’est un cépage […]

FacebookGoogle+Email

Tokay pinot gris (cépage blanc) Alsace

Tokay pinot gris (cépage blanc) Alsace : depuis 2007, la commission européenne a interdit l’usage du terme Tokay pour désigner le pinot Gris. Après une longue bataille juridique entre la France et la Hongrie commencée en 1920, on rendait à ce pays, son Tokay. En contre partie la Hongrie s’engageait à bannir de son vignoble […]

FacebookGoogle+Email

Traminer (savagnin) cépage blanc (Alsace)

Traminer (cépage blanc) : en France, on le connaît sous le nom de savagnin, cépage vedette du Jura. Très présent en Alsace, il y a pris ses racines au XVIe siècle et s’est développé jusqu’à la fin du XIXe siècle. Il fut supplanté par le gewurztraminer, gewurzt (épicé)-traminer qui n’est autre que la forme rose et […]

FacebookGoogle+Email

Tressot (cépage noir) Bourgogne

Tressot (cépage noir) : d’abord à ne pas le confondre avec le trousseau du Jura, cépage noir lui aussi mais rien ne les rapproche. Son implantation est le nord de la Bourgogne, dans l’Yonne où il n’est autorisé que dans ce département. Avant la crise du phylloxera, on l’associait au césar, à Irancy notamment. C’est un cépage […]

FacebookGoogle+Email

Trousseau (cépage noir) Jura

Trousseau (cépage noir) Jura : il est rare, il est capricieux ; il est assez peu productif, en plus il est tardif ; il cohabite dans le vignoble arboisien avec son jumeau le poulsard, l’autre cépage traditionnel noir du Jura lui apportant son côté coloré, tannique et sa longue garde ; il aime les pentes chaudes, les […]

FacebookGoogle+Email

Ugni blanc (cépage blanc)

Ugni blanc (cépage blanc) : on le connaît car, à lui seul, il couvre 98 % du vignoble du Cognaçais et en Armagnac. Il a supplanté la folle-blanche (alors qu’il lui servait de cépage d’appoint) mal adaptée au greffage, notamment après la crise du phylloxera ; grâce aussi à sa productivité (120/130 hl/ha), sa maturité tardive, sa […]

FacebookGoogle+Email

Viognier (cépage blanc) vallée du Rhône (Condrieu, Château Grillet…)

Le viognier, cépage blanc de la vallée du Rhône est à la conquête du monde. Merveilleux viognier, suprêmement élégant, il donne un vin si subtil qu’il est considéré comme hors du commun ! Ce cépage autochtone des Côtes du Rhône septentrionales débourrant comme le chasselas se décrit à petites grappes compactes, à petits grains et à […]

FacebookGoogle+Email