Cépage blanc

Manseng, petit et gros manseng (cépages blancs), le Jurançon

Le petit et le gros manseng cépages originaires des Pyrénées, du piémont pyrénéen et plus précisément de la région de Pau. Ils produisent le célèbre et séduisant Jurançon*, vin de baptême du futur Henri IV. Colette, la grande Colette écrit qu’adolescente, elle fit la rencontre du Jurançon : un prince enflammé, impérieux, traître comme tous les grands…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Denis Dubourdieu oenologue, consultant et vigneron (Bordeaux)

Denis Dubourdieu  (1949-2016) fut œnologue, professeur d’œnologie à l’Université de Bordeaux, chercheur mais aussi un consultant mondialement connu pour les châteaux d’Yquem, Margaux Pavillon Blanc, Cheval Blanc… et des dizaines d’autres domaines tous prestigieux tant en France qu’à l’étranger. Il fut aussi un vigneron de tous les talents propriétaire notamment du Château Doisy Daëne à…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Sauvignon blanc

Le sauvignon blanc, mais où s’arrêtera-t-il ?  L’engouement qu’il suscite est sans limite. Il occupe la huitième place parmi les cépages les plus plantés dans le monde et le troisième rang en blanc avec 110 138 ha (une progression de 70 % en dix ans), soit 2 % du vignoble mondial. Alors laissez-vous emporter dans un…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Auxerrois de Laquenexy (cépage blanc)

Auxerrois (cépage blanc) : il s’agit ici de l’auxerrois de Laquenexy près de Metz dont il est originaire (donc rien à voir avec une origine bourguignonne comme son nom pourrait le laisser penser). On l’appelle aussi pinot auxerrois. Souvent associé en Alsace au pinot blanc   La première citation de ce cépage plutôt mystérieux remonte au début…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Romorantin (cépage blanc) Cour-Cheverny et Château de Chambord (Loire)

Le romorantin, cette variété blanche  ne monopolise qu’une seule appellation dans le monde, l’AOC Cour-Cheverny, en Sologne, près de Blois, dans la vallée de la Loire (rive gauche).  Sa replantation aujourd’hui sur le domaine national de Chambord n’est qu’un retour aux origines de ce cépage si particulier, le romorantin. Chambord plutôt que Romorantin   C’est…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Ugni blanc (cépage blanc)

Ugni blanc (cépage blanc) : on le connaît car, à lui seul, il couvre 98 % du vignoble du Cognaçais et en Armagnac. Il a supplanté la folle-blanche (alors qu’il lui servait de cépage d’appoint) mal adaptée au greffage, notamment après la crise du phylloxera ; grâce aussi à sa productivité (120/130 hl/ha), sa maturité tardive, sa…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Traminer (savagnin) cépage blanc (Alsace)

Traminer (cépage blanc) : en France, on le connaît sous le nom de savagnin, cépage vedette du Jura. Très présent en Alsace, il y a pris ses racines au XVIe siècle et s’est développé jusqu’à la fin du XIXe siècle. Il fut supplanté par le gewurztraminer, gewurzt (épicé)-traminer qui n’est autre que la forme rose et…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Alsace Pinot gris AOC

Le pinot gris est l’ex tokay d’Alsace. Depuis 2007, la commission européenne a interdit l’usage du terme tokay pour désigner le pinot Gris. Après une longue bataille juridique entre la France et la Hongrie commencée en 1920, on rendait à ce pays, son Tokay. En contre partie la Hongrie s’engageait à bannir de son vignoble les…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Terret gris, terret blanc (cépage blanc)

Terret gris et blanc (cépages blancs) : ces deux cépages jumeaux sont des variétés du terret noir, suite à une mutation grise et blanche de ce cépage. On les connaît aussi sous les noms de terret rose, terret bourret, terrain, tarret ou encore bourret. Ils donnent de grosses grappes et des baies plutôt moyennes. Tous les…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Grenache blanc (cépage blanc)

Grenache blanc (cépage blanc) : cette variété est la mutation blanche du grenache noir dont l’origine est espagnole (provinces de Barcelone et Tarragone). Ses grappes sont grosses alors que ses baies qui, à maturité ont l’épiderme de couleur vert jaune, sont plutôt moyennes. Il est moins sensible à la coulure que le grenache noir et s’avère…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Sylvaner (cépage blanc)

Sylvaner (cépage blanc) : ce cépage blanc, d’origine autrichienne, possède des grappes compactes aux baies vertes et de taille moyenne. Sa pulpe de goût très agréable en fit autrefois un raisin de table très recherché. Le fait qu’il soit tant apprécié en Allemagne est assez énigmatique car malgré son débourrage tardif, il reste un cépage…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Seyssel (AOC Seyssel) appellation de Savoie

Seyssel (AOC Seyssel) appellation de Savoie, vin blanc tranquille et méthode traditionnelle (effervescents) : le vignoble de Seyssel AOC depuis 1942 (la plus ancienne appellation de la région) est situé au croisement de trois départements, la Haute-Savoie, la Savoie et l’Ain. A vol d’oiseau, on est à 40 km au nord de Chambéry et à 24…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Sémillon (cépage blanc)

Sémillon (cépage blanc) : faudrait-il croire la journaliste Jancis Robinson* lorsqu’elle écrit que le sémillon dans la plupart des vignobles est indolent et bougon comme une adolescente trop boulotte et ses vins ont un embonpoint fâcheux ? Elle conclut cependant par une métaphore plus positive en expliquant qu’il peut se transformer tel un laideron dont une bonne…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Savagnin (cépage blanc) Jura

Savagnin (cépage blanc) : ce cépage originaire de la région de Tramin dans le Tyrol autrichien est le cousin du traminer alsacien*. En France, il est le cépage phare du Jura où il produit notamment le célèbre vin jaune (issu du seul savagnin), un vin de légende obtenu au bout de six années d’élevage. On dit…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Sauvignon (cépage blanc)

Sauvignon (cépage blanc) : ce cépage qui se veut originaire du Berry et du Bordelais dès le 1er siècle, est aujourd’hui partout en pleine expansion. Son nom viendrait du latin silva, sans doute son milieu d’origine, la forêt. Il est facilement reconnaissable à ses petites grappes compactes et à ses petits grains de couleur jaune d’or.…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Saint-Bris (AOC Saint-Bris) appellation de l’Auxerrois (Bourgogne)

Saint-Bris (AOC Saint-Bris) appellation de l’Yonne (Bourgogne) vin blanc : la voici donc la centième appellation bourguignonne, une AOC qui date déjà d’une dizaine d’années. Cette reconnaissance fut longue à venir. Mais cette attente n’empêcha nullement les vignerons de soigner amoureusement leur vin atypique qu’on appelait alors le sauvignon de saint-Bris. Une exception de plus dans…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Sacy (cépage blanc) Bourgogne et Auvergne

Sacy (cépage blanc) : on l’appelle tressalier dans l’Allier (appellation Saint-Pourçain). C’est un cépage productif, résistant et vigoureux. Il est à petites grappes et à petits grains blancs, juteux et très sucrés. D’après les analyses génétiques, il serait le fruit d’un croisement entre le pinot et le gouais (à l’instar d’ailleurs du chardonnay, de l’aligoté, du…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Roussette de Savoie (ou altesse) cépage blanc (Savoie)

Roussette de Savoie (ou altesse)* cépage blanc : rien à voir avec la roussanne. Ce cépage vigoureux, facile à défendre contre l’oïdium, mais très sensible au mildiou et à la pourriture (botrytis), est strictement savoyard. Les premières mentions de ce cépage remonteraient au XVIe siècle, près du lac du Bourget. Son nom a pour origine la…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Roussanne (cépage blanc) vallée du Rhône

Roussanne (cépage blanc) : on reconnaît ce cépage originaire de Montélimar, à ses grappes, de petites à moyennes et à ses grains plutôt petits, d’un blanc doré, presque roux à maturité et peu juteux. Il s’agit d’une variété peu répandue (moins de 1000 ha), de vigueur moyenne, jugée difficile du fait notamment de sa sensibilité au…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Alsace Riesling AOC

Le Riesling d’Alsace est le cépage emblématique d’Alsace. Comme on le sait, en Alsace, les vins doivent principalement leur nom aux cépages et non aux terroirs. Cette originalité contribue sans doute à leur grande notoriété. Le riesling est le premier AOC d’Alsace avec un vignoble de  3338 ha équivalent à 23,2 % de la production…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Plant des Abymes de Myans (cépage blanc)

Plant des Abymes de Myans (cépage blanc) : il est synonyme de jacquère. C’est un cépage exclusivement savoyard. Particulièrement bien adapté au climat, la jacquère porte de grandes feuilles et produit des grappes de taille moyenne. C’est le cépage blanc le plus répandu dans l’appellation Vins de Savoie. Il a pris le nom de plant…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Pinot meunier (Champagne)

Pinot meunier (cépage noir) : il est appelé meunier tout simplement et pinot meunier en Champagne, son véritable fief au point d’y occuper le tiers du vignoble soit près de 11 000 ha. Il est ainsi le deuxième cépage le plus planté derrière le pinot noir (38 %) et devant le chardonnay (28 %). Dans…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Pinot blanc (cépage blanc)

Pinot blanc (cépage blanc) : il fut longtemps appelé pinot-chardonnay. Cette synonymie fut trompeuse notamment en Bourgogne ou, chardonnay et pinot blanc se côtoyaient. Mais ce dernier a dû céder sa place au chardonnay lorsque le système de contrôle d’appellation a été instauré en 1937. Entre eux, aucun rapport ! Le pinot blanc est un…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Pinot gris ou pinot beurot (cépage blanc)

Pinot beurot ou pinot gris (cépage blanc) : c’est la  forme grise du pinot noir dont il ne s’en distingue que par la couleur de ses baies. D’ailleurs l’épithète beurot ou beurrot qui le désigne en Bourgogne se rapporte à la teinte grise de ses baies (d’ailleurs plutôt petites), gris rosé ou même brune renvoyant à  la bure…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Pineau de la Loire (cépage blanc) Chenin blanc

Pineau de la Loire (cépage blanc) : cépage extraordinaire ! Il est évidemment plus connu sous le nom de chenin blanc. Il  se rencontre principalement en France dans la vallée de la Loire, quoique… ! Le sud-ouest et le Languedoc avec le Limoux ont appris à le maîtriser (voir plus bas).  Tout semble indiquer qu’il…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Picpoul de Pinet AOC (Languedoc)

Picpoul de Pinet est une appellation du Languedoc réservée aux vins blancs secs. Après avoir été dénomination géographique complémentaire de l’AOC Languedoc, Picpoul de Pinet décrochait début 2013 et après 14 ans de procédure le titre d’AOC à part entière. Ici évidemment, il n’y a qu’un seul cépage autorisé, le picpoul* blanc. La nouvelle aire  couvre…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Picpoul ou piquepoul (cépage blanc, gris et noir)

Picpoul ou piquepoul (cépage) est un cépage qui se décline en blanc, gris et noir. Il est autorisé dans la composition du Châteauneuf-du-Pape, mais seul le noir peut entrer dans la composition du Minervois. Si le picpoul gris et noir ne sont pratiquement plus cultivés, (quelques hectares encore dans le Vaucluse et le Gard), car détruits…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Picardan blanc (cépage blanc)

Picardan blanc  (cépage) : serait-il l’œillade blanche, ce cépage roturier (grossier), assez réputé aux XVIIIe et XIXe siècles dans le sud-est de la France où il fut remplacer par la clairette et l’ugni blanc, cépages plus abondants ? En tout cas, le picardan lui ressemble. C’est un cépage utilisé pour les assemblages, notamment dans le…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Muscadelle (cépage blanc) Bordeaux

Muscadelle (cépage blanc) : la synonymie peut être trompeuse, mais rien avoir avec le muscat bien qu’il partage avec lui, une certaine exubérance dans l’expression aromatique*. Ce cépage blanc bordelais qui exige beaucoup d’attention (débourrement tardif et maturité précoce) plait aux viticulteurs pour leur offrir une grande richesse aromatique souvent indispensable à l’assemblage avec le sauvignon…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Mauzac (cépage blanc) Gaillac et Limoux

Mauzac (cépage blanc) : ce cépage serait originaire sans doute du village de Meauzac, localité du Tarn-et-Garonne, près de Castelsarrasin et tout près d’une de ses zones de prédilection, la région de Gaillac (sud-ouest). C’est un cépage assez productif, à petites feuilles et à grappes moyennes et compactes. Il possède des  grains d’un jaune doré, à…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Marsanne (cépage blanc)

Marsanne (cépage blanc) : ce cépage originaire probablement de la Drôme provençale, près du petit village de Marsanne, près de Montélimar, est le cépage de référence (avec la roussanne) des Côtes du Rhône septentrionales. Il entre notamment pour 90 à 95 % dans les blancs de la prestigieuse appellation Hermitage. Un cépage à grosses grappes à…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Malvoisie (cépage blanc)

Malvoisie (cépage blanc) : serait-il d’origine grecque comme le laisserait penser son nom tiré de Monemvasia dans le sud du Péloponnèse ? Il est aujourd’hui surtout présent en Italie dans des assemblages (avec entre autres le trebbiano) qui offrent le Frascati ou le Chianti. Il peut dominer également dans certaines appellations comme le Malvasia delle Lipari ou…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Jacquère (cépage blanc)

Jacquère, (cépage blanc) : originaire de Savoie dont il est le cépage dominant. La jacquère  mentionnée lors l’effondrement du Mont Granier en 1248, est d’ailleurs encore le seul cépage à être cultivé dans le vignoble des Abymes, sur les éboulis du Mont Granier. Il est aussi appelé molette ou plant des Abymes. Ce cépage au…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Gros manseng (cépage blanc)

Gros manseng (cépage blanc) : comme le petit manseng auquel il est apparenté, le gros manseng est originaire du pays basque. Tous les deux associés au courbu constituent les cépages du Jurançon (moelleux ou sec). Ses baies d’un vert pâle sont plus grosses que celles du petit manseng. Il donne des vins très aromatiques, corsés, charnus…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Gringet (cépage blanc)

Gringet (cépage blanc) : très vieux cépage proche du savagnin ou du traminer (Jura et Alsace) dont les plus anciennes traces remontent au Moyen Âge. On rencontre encore le gringet dans les appellations vin de Savoie et vin de Savoie Ayze. Il sert surtout à la production de vins effervescents. Il donne un vin léger,…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Gouais (cépage blanc)

Gouais (cépage blanc) : ce cépage très productif, qui a aujourd’hui presque disparu, était au moyen âge l’un des cépages les plus répandus. Il produisait des vins bon marché et de qualité médiocre. Son origine est très ancienne. Il aurait été introduit en France par les romains, il y a plus de 2 000 ans. Le…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Alsace Gewurztraminer AOC

Le gewurztraminer cépage blanc qui signifie en France, Alsace, région qui lui a donné naissance par sélections successives opérées sur un autre cépage, le traminer. C’est un cépage à petites grappes et à petits grains roses à peau épaisse. Gewurtz (de gewurztraminer) signifie épicé  Il représente aujourd’hui près de 18 % du vignoble alsacien avec 2 500 ha.…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Génovèse (cépage blanc)

Génovèse (cépage blanc) : ce cépage d’origine italienne (région de gênes) est toujours cultivé en Corse où il donne un vin blanc sec jaune doré, très parfumé avec un bon équilibre entre alcool et acidité. C’est aussi un excellent raisin de table.

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Folle blanche ou gros-plant (cépage blanc)

Folle blanche ou gros-plant (cépage blanc) : la folle blanche est un cépage à grappes moyennes et compactes, à grains moyens, blanc verdâtre à maturité. Il est d’origine charentaise et s’est développé au XVIe siècle pour la production d’eau-de-vie en Armagnac puis dans le Cognac. Mais il a été supplanté par l’ugni blanc. Aujourd’hui, il est…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Elbing (cépage blanc)

Elbing (cépage blanc) : ce cépage très productif, à petites grappes compactes et à gros grains blancs est un fournisseur de vins blancs ordinaires. Il est très présent au Luxembourg. En France et en Moselle (région de Sierck-les-Bains), il demeure autorisé pour la production de vins de table. Il ne fait pas partie de l’AOC Alsace.

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Crouchen (cépage blanc)

Crouchen (cépage blanc) : cépage à grappes moyennes, à petits grains blanc-vert et croquants, de la famille des Courbu. On le rencontre dans les zones des contreforts pyrénéens de l’Atlantique. Très tôt, il a débordé des coteaux des Pyrénées pour se retrouver sur les terres sablonneuses des Landes. Il se trouve encore aujourd’hui à l’état naturel…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Courbu (cépage blanc)

Courbu (cépage blanc) : cépage du Béarn (sud-ouest) à petites grappes, à petits grains vert jaune. Il entre dans les appellations Béarn, Irouleguy, Jurançon, Pacherenc du Vic Bilh. Le courbu blanc est souvent vinifié avec le petit et gros mansengs. Dans le Béarn, au pied des Pyrénées, il est appelé cougnet. C’est un cépage à petite…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Colombard (cépage blanc)

Colombard (cépage blanc) : ce très vieux cépage, à grappes moyennes, à petits grains blancs dorés, originaire de Charente est utilisé comme cépage d’appoint dans le Bordelais (le Blayais). Il se retrouve souvent au stade du moût dans l’élaboration du Pineau des Charentes. Il est vigoureux et très productif, employé pour la production de vins ordinaires…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Chenin (cépage)

Chenin blanc (cépage blanc) : ce cépage typiquement ligérien est plus connu sous le nom de pineau de la Loire. Sa grappe est moyenne et assez compacte, à grains plutôt petits, croquants et jaune doré à maturité. Tous les chenins mènent à la Loire, dit-on ! Le chenin est aujourd’hui le cépage blanc le plus cultivé de…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Chasselas (cépage blanc)

Chasselas (cépage blanc) : c’est le cépage blanc le plus cultivé en Suisse. Dans le Valais, il est connu sous le nom de fendant, en Allemagne sous le nom de gutedel. En France, il est peu vinifié. On le rencontre surtout en Savoie et en Alsace. Dans le Centre, à Pouilly-sur-Loire sur des sols argilo-calcaires très…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Chardonnay (cépage blanc)

Chardonnay (cépage blanc) : il est originaire de Bourgogne. Son nom, il le doit à un petit village du Mâconnais, un peu excentré de ses deux terres d’élection, la Champagne et la Bourgogne. Extraordinaire chardonnay que le monde entier convoite ! Partout, on se l’arrache pour le cultiver, pour l’élever et pour le boire. Il est…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Cépage (variété de vigne)

Cépage : variété de vigne. A l’instar de beaucoup de végétaux, il n’existe pas une variété de vigne mais des milliers qui se distinguent par une feuille, des baies, des formes et des couleurs de grappes différentes. Chaque cépage donne également un parfum et un goût différents aux vins, ce que les œnologues appellent l’expression…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Camaralet (cépage blanc)

Camaralet (cépage blanc) : cépage à très petits grains et à la couleur blanc vert, originaire des Pyrénées. Il apporte au Jurançon (avec le gros manseng, le petit manseng et le courbu) sa pointe aromatique épicée.

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article