Cépage rouge

Malbec (cépage noir)

Le malbec, ce cépage rouge précoce originaire des Charentes est le douzième cépage le plus planté dans le monde grâce notamment à l’Argentine qui en détient les plus grandes surfaces. Si le monde connaît le malbec, il le doit surtout aux argentins. N’est-il pas considéré là bas comme le cépage emblématique du pays au point…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Cabernet sauvignon (cépage noir)

Le cabernet sauvignon considéré comme le roi des cépages rouges étend année après année sa mainmise sur le monde. Il couvre aujourd’hui 290 000 ha (+31 % par rapport à l’an 2000), soit 6 % du vignoble mondial devançant le merlot d’une courte tête. Partout il fait consensus, qu’il serve à élaborer des grands crus comme…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Teinturier (cépages teinturiers) vinification

Teinturier (cépages teinturiers) vinification : ce sont des cépages à pellicule noire et à pulpe noire autrement dit des variétés de raisin dont la pulpe est colorée comme le gamay de Chaudenay encore présent en Saône et Loire et dans la Vallée de la Loire (Coteaux d’Ancenis, Haut-Poitou, Touraine rosé). Un autre gamay, le gamay de…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Tannat (cépage noir) Madiran (sud-ouest)

Tannat (cépage noir) : le tannat cépage emblématique du Madiran * est par excellence un cépage typiquement gascon (du piedmont pyrénéen). Son nom d’ailleurs vient de la langue d’oc signifiant tanné, un terme parfaitement adapté à la vue de son extraordinaire richesse en tannin, de la couleur violacée de ses baies ou encore de l’aspect basané…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Rouge (vin rouge) civilisation, vinification, dégustation

Rouge (vin rouge) : c’est le produit de la vigne, du raisin écrasé, foulé au pressoir d’où il ressort rouge comme du sang. Le rouge sang est celui du Sauveur : c’est un rouge rédempteur et sanctificateur qui purifie et donne la vie. C’est lui qui est présent, sous l’espèce du vin, dans le sacrifice de…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Romain (cépage rouge) ou césar (AOC Irancy) Bourgogne

Romain (cépage rouge) ou césar* : voici un des cépages historiques de la Bourgogne et plus précisément de l’Yonne. Ce cépage aux feuilles très découpées et dentelées y fut implanté par les légions Romaines au IIe siècle comme en témoigne un bas relief Gallo-Romain d’une scène de vendanges. On le reconnaît facilement après la vendange à…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Réglisse (vin, arôme)

Réglisse (vin, arôme) dégustation : cet arôme de la famille empyreumatique se retrouve (souvent avec le temps), dans bon nombre de vins rouges issus des cépages suivants : syrah (syrah et réglisse un grand classique !), mourvèdre, mondeuse, merlot, fer servadou, malbec, cabernet sauvignon…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Isabelle (cépage rouge)

Isabelle (cépage rouge) : ce cépage d’origine américaine, de la famille des Vitis Labrusca (comme le concord) est prohibé en France depuis 1935. Il avait été testé dans le bordelais (Château Carbonnieux) mais vite abandonné.

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Gouget (cépage rouge)

Gouget (cépage rouge) : ce cépage vigoureux et productif, mais pratiquement disparu, est encore cultivé dans la région de Montluçon dans l’Allier. Le raisin est assez volumineux avec des grains noirs serrés donnant un vin fruité et coloré qui peut se vinifier en rosé. C’est un cépage tardif qui mûrit difficilement les années froides et…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Genouillet (cépage rouge)

Genouillet (cépage rouge) : cépage aujourd’hui quasiment disparu. Il était cultivé dans le Berry jusqu’à la crise phylloxérique où on le considérait alors comme l’un des meilleurs de la région. Il a été redécouvert près d’Issoudun en 1990. En 2007, une plantation expérimentale a été réalisée à Quincy dans le Berry (2 rangs de genouillet…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Gascon (cépage rouge)

Gascon (cépage rouge) : vieux cépage aujourd’hui presque disparu. Il est originaire de l’orléanais. Il était très cultivé dans l’Yonne avant le phylloxera. On l’appelait d’ailleurs franc noir de l’Yonne ou bien gamay d’Orléans. Il donne de petites grappes très compactes. Les baies petites sont noir bleuté. Son feuillage rougit entièrement à l’automne. Il donne des…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Gamay teinturier (cépage rouge)

Gamay teinturier (cépage rouge) : croisement du gamay et du teinturier. Comme le nom l’indique, il donne un jus coloré à l’opposé de la plupart des cépages dont seule  la peau procure la couleur au vin. Trois variétés ont été répertoriées : le gamay Fréaux, le gamay teinturier de Bouze et le gamay teinturier de Chaudenay. Ils…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Gamay de Bouze/Gamay teinturier de Chaudenay (cépages rouges)

Gamay de Bouze/Gamay teinturier de Chaudenay (cépages rouges) : ces deux gamays sont de type teinturier, ce qui signifie que leur jus est coloré contrairement à la plupart des cépages dont le jus est incolore (seule la peau procure la couleur). Ils sont souvent associés au gamay noir. On les rencontre encore dans de  vieilles…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Folle noire (cépage rouge)

Folle noire (cépage rouge) : on le connaît sous le nom de folle rouge en Gironde, piquepoule dans le Gers, jurançon noir ou dame noire dans l’Agenais. C’est un cépage rustique avec un grand pouvoir colorant, et très productif. Il a connu une forte régression passant de 12 000 ha en 1958 à 1 200 ha…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Côt (cépage rouge)

Côt (cépage rouge) : cépage à grappes moyennes, à grains moyens, d’un noir bleuté, originaire du Quercy. On l’appelle malbec ou auxerrois dans le sud-ouest, noir de pressac à Saint-Émilion et à Pomerol. Il donne sa pointe de caractère à bien des vins de Bordeaux notamment dans les Médoc, les Graves ou les Saint-Émilion. Il est aussi…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

César (cépage rouge)

César (cépage rouge) : vieux cépage rouge appelé aussi romain. Il est typique du vignoble auxerrois. Il aurait été implanté lors de l’invasion de la Gaule par les Romains. C’est un cépage à fort pouvoir tannique utilisé en petite proportion dans l’appellation Irancy (Bourgogne, département de l’Yonne), associé au pinot noir pour donner à ce…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Cépage teinturier

Cépage teinturier : cépage donnant des vins rouges à la couleur très prononcée d’où le nom de cépage teinturier. Il sert à renforcer la couleur de certains vins. Aucun n’est autorisé en AOC. En voici quelques uns : teinturier du Cher dont l’origine serait un cépage sauvage, alicante bouschet qui fut créé par métissage variétal, gamay…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Cépage (variété de vigne)

Cépage : variété de vigne. A l’instar de beaucoup de végétaux, il n’existe pas une variété de vigne mais des milliers qui se distinguent par une feuille, des baies, des formes et des couleurs de grappes différentes. Chaque cépage donne également un parfum et un goût différents aux vins, ce que les œnologues appellent l’expression…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Cabernet franc (cépage rouge)

Cabernet franc (cépage rouge) : son origine est bordelaise. Il est moins coloré et moins tannique que le cabernet sauvignon auquel il est souvent associé (et assemblé). C’est par excellence le cépage classique du Bordelais, spécialement dans le Libournais (Saint-Émilion, Pomerol…). Ainsi, dans le célèbre château Cheval Blanc, il domine à hauteur de 70 % l’encépagement.…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Breton (cabernet franc), Loire

Breton (cépage rouge) ou plant breton : nom donné au cabernet franc dans la vallée de la Loire. Certains voudraient que ce nom soit celui de l’abbé Breton, administrateur à Saint-Nicolas de Bourgueil (sur les terres du cardinal de Richelieu) qui au XVIIe siècle aurait planté le premier plant de cabernet franc dans la région.…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Braucol (cépage rouge)

Braucol (cépage rouge) : il est sans doute originaire du sud-ouest. On le connaît aussi sous le nom de fer servadou, pinenc ou mansois. Il est très présent dans les appellations Gaillac, Tursan et Madiran. Il ne se vinifie pas seul. C’est un cépage qui donne des vins colorés, charnus, rustiques, exprimant des arômes de cassis,…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Aubun (cépage rouge)

Aubun (cépage rouge) : cépage à grosses grappes et à gros grains noirs à peau dure de la vallée du Rhône. Il est très proche du carignan. On le connaît aussi sous les noms de moustardier noir et de bourrisquou. Il résiste mal au mistral. Ses parcelles sont souvent protégées par des haies de cyprès. L’aubun…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Arômes et cépages

Arômes et cépages : petit tableau des arômes dominants dans un cépage. Rappelons que les arômes sont essentiellement perçus par l’odorat mais également en bouche grâce à des sensations olfactives par voie rétronasale. Les arômes sont de trois sortes : les arômes primaires provenant du raisin lui même et de son cépage, les arômes secondaires qui apparaissent…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Alicante bouschet (cépage teinturier)

Alicante Bouschet (cépage teinturier) : cet hybride est le fruit d’un croisement en 1886 entre le grenache et le petit bouschet, lui même issu d’aramon x teinturier du Cher, un cépage teinturier très présent alors dans le vignoble de l’orléanais. Son inventeur n’est autre qu’Henri Bouschet, fils de Louis Bouschet (voir plus haut). Ce cépage très…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Malbec (cépage rouge)

Malbec (cépage rouge) : ce cépage précoce est originaire des Charentes. Il serait le fruit d’un croisement entre la magdeleine des Charentes et le prunelard noir. Ses grappes assez compactes sont moyennes, souvent de forme pyramidale. Ses baies à peau fine et assez résistantes passent au noir pruiné à pleine maturité. Sa chair est fondante. Il…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article