Champagne Gremillet (Maison de Champagne) à Balnot-sur-Laignes (Côte des Bar)

La Maison de Champagne Gremillet se situe à Balnot-sur-Laignes petit village de 157 habitants dans l’Aube*, à 5 km des Riceys et à 45 km de Troyes capitale des Comtes de Champagne. On est à 170 km de Reims, à deux pas de la Côte-d’Or.

Une success story familiale

Balnot-sur-Laignes au sud du département de l’Aube, est l’une des 59 communes de la Côte des Bar (bar en celte signifie sommet), quoiqu’occupant une position un peu excentrée (au nord des Riceys). C’est sans doute l’un des endroits les plus secrets, les plus méconnus de l’appellation Champagne, sur des terroirs à vignes qui font la transition avec la Bourgogne. A Troyes, le taxi qui nous y conduit connaît bien les lieux : on y allait en boite de nuit. Mais oublié aujourd’hui ce côté noctambule, la maison Gremillet, un peu à l’écart du village affiche l’une des plus belles réussites de ces dernières années en Champagne ; une success story qui a tout d’une belle aventure familiale. Et dans un village où le monument aux morts  proclame Maudite soit la guerre, le vin ne peut être que bon !

* Un petit rappel : l’Aube après la Marne est le deuxième département producteur de champagne (sur les cinq) couvrant 6 500 ha avec un cépage emblématique, le pinot noir qui occupe 85 % des coteaux de l’Aube pour 9 % attribué au chardonnay, cépage qui se concentre essentiellement sur le vignoble de Montgueux. L’Aube fournit le cinquième de la production champenoise soit 50 millions de cols.

Champagne Gremillet

A Balnot-sur-Laignes dans l’Aube, Côte des Bar, la famille Gremillet possède 40 ha de vignes.

Un domaine à 91 % pinot noir

Gremillet, on y monte au milieu des coteaux  dans un entrelacs de chemins appelés Envers de Valeine. C’est un domaine aux installations impressionnantes qui aujourd’hui rassemble 40 ha de vignes sur des sols argilo-calcaires du kimméridgien (140 millions d’années lors du secondaire, période du Jurassique supérieur), des sols identiques à ceux de la Bourgogne voisine. A l’instar de la Côte des Bar, le pinot noir domine ici à hauteur de 91 % laissant le reliquat au chardonnay.

L’incroyable marché des ambassades

Pour les Gremillet, tout commence en 1978 même si la famille recense quelques ancêtres vignerons au XVIIIe siècle. Jean-Michel Gremillet  (le patriarche) hérite de sa mère, de 30 ares de vignes (à peine un demi-hectare). Un bien modeste début !  Mais hectare après hectare,  en quarante ans, le domaine Gremillet couvre aujourd’hui la plupart des coteaux pentus du village. De viticulteur, Jean-Michel Gremillet va en 1984 créer sa propre marque J.M. Gremillet et des 1000 premières bouteilles d’alors, la production passera à 500 000 exportées à 60 %. Quand mon père a démarré la commercialisation du Champagne, explique son fils Jean-Christophe (chef de cave),  il avait une double activité (il était aussi agent EDF). Il dormait peu, alors la nuit, il téléphonait aux ambassades en fonction des décalages horaires. Je me souviens très bien des pochettes de différentes couleurs sur son bureau marquées +5 +8, -5 -8 qui indiquaient les décalages horaires. Aujourd’hui encore le Champagne Gremillet est sélectionnées chaque année par 50 ambassades et consulats à travers le monde. Et pas de lancement de la fusée Ariane en Guyane sans les bulles du Champagne Gremillet (240 bouteilles par lancement !).

La famille Gremillet

La famille Gremillet, de gauche à droite, Jean-Christophe le chef de cave, Anne en charge du marketing et de la communication et à l’extrême droite, Jean-Michel, le fondateur du Champagne Gremillet.

Toute la famille va suivre cette irrésistible ascension (conjoints, enfants et beaux enfants*) ponctuée par l’élaboration d’une solide gamme de champagnes qualifiés d’infiniment Champagne (la signature de la marque) qui d’après Anne en charge de la communication et du marketing  signifie l’intemporalité de ce champagne qui ne cherche pas à suivre les effets de modes mais vise plutôt à construire pour durer en pensant aux générations suivantes.

* Les 5 étoiles du logo représentent les 5 membres de la famille précise Anne : mes parents, mon frère, moi-même et ma grand-mère qui a donné la première parcelle de vigne.

Le clos Rocher et sa cabotte

Si 2014 voyait la refonte complète de la gamme et de la communication dans un but de premiumisation, c’est pourtant 2013 qui marque d’avantage l’histoire de la famille avec les premières vendanges* du clos Rocher (une rareté en Champagne). Il s’agit d’une parcelle bien exposée de 1,4 ha plantée en pinot noir que la famille a réussi à constituer par échange ou acquisition. Le clos est tout près, à 50 m de la cave, sur l’affinage des Riceys, agrémenté d’une cabotte reconstituée (cabane construite en pierre au milieu des vignes servant d’abri). Attenant au clos Rocher, un arboretum constitué par la famille abrite une centaine de conifères représentant les différents pays où le Champagne Gremillet est présent.

*Ce Champagne issu exclusivement du clos sera commercialisé en 2019.

Clos Rocher, Champagne Gremillet

Le Clos Rocher, 1,4 ha de pinot noir superbement exposé sur le finage des Riceys.
Un Champagne qui sera commercialisé en 2019.

La gamme des champagnes Gremillet

Champagne Gremillet Brut,

Champagne Gremillet Brut, le fer de lance de la Maison exporté partout dans le monde.

Les Classiques 

  • Le Brut : 70 % pinot noir, 30 % chardonnay. Assemblage de quatre à cinq années de vendanges dont 20 % de vin de réserve. Seule la cuvée (1ère presse) entre dans la constitution de ce champagne. Dosage à 9 g/l.
  • Le Brut Rosé : Rosé d’assemblage (70 % pinot noir, 30 % chardonnay). Assemblage de quatre à cinq années de vendanges dont 20 % de vin de réserve. 10 % de vin rouge. Seule la cuvée (1ère presse) entre dans la constitution de ce champagne. Dosage brut à 9 g/l.

Les Purs 

  • Rosé Vrai : 100 % pinot noir. Rosé de saignée obtenu par macération du raisin. Seule la cuvée (1ère presse) entre dans la constitution de ce champagne. Vieillissement de 30 mois minimum. Dosage à 5 g/l.
  • Brut Nature Zéro Dosage : 50 % pinot noir, 50 % chardonnay. Assemblage de quatre à cinq années de vendanges dont 20 % de vin de réserve. Seule la cuvée (1ère presse) entre dans la constitution de ce champagne. Vieillissement de 30 mois minimum. Dosage Brut Nature à 2.5 g/l.
  • Brut Blanc de Blancs : 100 % chardonnay. Assemblage de quatre à cinq années de
    Champagne Gremillet

    Le Brut Millésimé 2009, un 100 % pinot noir

    vendanges dont 20 % de vin de réserve. Seule la cuvée (1ère presse) entre dans la constitution de ce champagne. Vieillissement de 30 mois minimum. Dosage à 9 g/l.

  • Blanc de Noirs : 100 % pinot noir. Assemblage de quatre à cinq années de vendanges dont 20 % de vin de réserve. Seule la cuvée (1ère presse) entre dans la constitution de ce champagne. Vieillissement de 30 mois minimum. Dosage à 9 g/l.

Les Uniques 

  • Brut Millésimé 2009 : 100 % pinot noir. Assemblage d’une seule année de vendange : 2009. Seule la cuvée (1ère presse) entre dans la constitution de ce champagne. Vieillissement de 36 mois minimum. Dosage brut a 9 g/l.
  • Brut Cuvée Evidence : 100 % chardonnay (fût de chêne). Assemblage de quatre années de vendanges. Seule la cuvée (1ère presse) entre dans la constitution de ce champagne. Vieillissement de 36 mois minimum. Dosage Brut à 7 g/l.

Les Spécialités 

  • Rosé des Riceys (100 % pinot noir) :  vin rosé tranquille élaboré exclusivement aux Riceys, commune qui possède la plus importante superficie viticole de toute la Champagne(866 ha) et donc, la seule à posséder les 3 appellations contrôlées Champenoises.
  • Vin rouge Coteaux Champenois (100 % pinot noir) : vin rouge tranquille, issu des terres Champenoises.
  • Ratafia : vin de liqueur issu de jus de raisin non fermenté de l’appellation Champagne  agrémenté d’un alcool neutre, il titre 18°.

    Carte de la Côte des Bar dans l’Aube. La Maison de Champagne Gremillet à Balnot-sur-Laignes se situe à l’extrême sud du département, au dessus des Riceys, à la frontière de la Côte-d’Or.

    (Les photos présentes dans cet article proviennent du Champagne Gremillet)

FacebookTwitterGoogle+EmailPartager