Champagne Langlet (Vallée de la Marne). Déjà à la table des grands !

Chez Langlet, ils sont trois, trois vignerons, Vincent Métivier, celui qui entre Château-Thierry et Épernay a installé son pressoir au milieu des vignes ; Luc Chaudron, dont le vignoble situé sur la Montagne de Reims est constitué principalement de Grand Crus et de Premiers Crus ; Fréderic Papelard, l’ambassadeur de la marque, celui à qui l’on doit d’avoir imposé le Champagne Langlet sur bien des grandes tables à Paris comme en province et bientôt à l’étranger. Un trio gagnant pour une jeune marque qui démarre en trombe et qui offre déjà une des plus belles gammes de champagnes (voir plus bas).

Maison Langlet

Le trio du Champagne Langlet : de gauche à droite, Vincent Métivier, Luc Chaudron et Frédéric Papelard (Photo Jean-Luc Brigot)

Innover, étonner, séduire

Il leur fallait une adresse, c’est sur les bords de la Marne qu’ils l’ont trouvé, à 5 km de Château-Thierry et à 45 km d’Epernay dans ce village de Gland (480 habitants) dans l’Aisne proche du parc naturel régional de la Montagne de Reims. A eux trois, ils sont à la tête d’une soixantaine d’hectares dans la Vallée de la Marne mais aussi en Grands et Premiers Crus de la Montagne de Reims, à quelques encablures de leur Maison. Ils ne sont pas encore en bio mais dans un permanent respect de la nature (lutte raisonnée, traitement de la vigne strictement limité, enherbement des inter-rangs…).

Une logistique impressionnante

A la disposition de cette jeune Maison, un outil de production important pour la soutenir en production sur une chaîne d’embouteillage rapide, puissante, ultramoderne, flexible et précise dans l’habillage des bouteilles. A eux trois, ils se lancèrent aussi le défi de l’originalité (atout essentiel dans la stratégie commerciale de la Maison) en gravant notamment les flacons aux noms des clients et en les décorant par des artistes reconnus pour des éditions limitées.

La gamme des Champagnes Langlet

Champagne Langlet avec un assemblage de pinot meunier 100 %. Le dosage est de 5,2 g/l. La fermentation malolactique est partielle. Ce Champagne signe les vignobles de la Vallée de la Marne.

  • Le Brut Grande Réserve : c’est toute la philosophie de la Maison Langlet que reflète cette cuvée. La robe est or pâle, la bulle est fine et régulière. Au nez, les notes florales et exotiques se distinguent. La bouche offre une grande finesse aromatique et une finale sur les zestes d’agrumes. Assemblage : pinot noir 45 %, chardonnay 35 %,  pinot meunier 20 %. Le dosage est de 6 g/l.
  • Rosé Grande Réserve : sa teinte pâle et brillante rappelle la rose trémière. Le nez compile zestes d’agrumes et baies sauvages. La bouche est très rafraîchissante et s’allonge sur des notes gourmandes de framboises. Assemblage : pinot noir 40 %, chardonnay 35 %, pinot meunier (dont 14 % de vin de réserve Coteaux champenois) 25 %. Le dosage est de 6,5 g/l.
  • 100% Pinot Meunier : cette cuvée est l’occasion de découvrir le potentiel du cépage Pinot Meunier*. La couleur est or pâle et la bulle délicate. Le nez très expressif dévoile des notes de confiseries et d’agrumes. La bouche est ample et vineuse. La fin de bouche est fraîche et nerveuse. Cette cuvée, proche d’un extra-brut, s’adresse aux amateurs de Champagnes purs et racés. Assemblage : pinot meunier 100 %. Le dosage est de 5,2 g/l. La fermentation malolactique est partielle.
    *Le pinot meunier est vigoureux. Il convient plus particulièrement aux terroirs plus argileux, comme celui de la Vallée de Marne où la Maison est située. Il s’accommode mieux que les autres cépages à des conditions climatiques plus difficiles.
  • Brut Grand Cru : cette cuvée est issue des terroirs de Mailly,Verzy et Verzenay (seuls 17 villages champenois peuvent prétendre l’appellation Grand Cru). La couleur est or pâle, la bulle est fine et dynamique. Les arômes de fruits rouges acidulés se dévoilent en premier, l’amande fraîche leur succède. La trame en bouche est vineuse mais pleine de fougue. Aux notes de fruits secs, succède une finale finement grillée. Assemblage : pinot noir 70 %, chardonnay 30 %. Le dosage

    Ce Premier Cru Extra Night est signé Chamizo. Une bouteille unique à partager tout au long de la nuit.

    est de 6 g/l.

  • Brut Millésime 2007 : ici l’expression d’une seule et même année gardée en cave minimum 5 ans. La couleur est d’or et la bulle délicate. Le nez est puissant sur des notes de pain grillé, de mirabelle et d’abricot sec. En bouche la texture du vin est toute en rondeur. La bulle se fait progressivement oublier pour laisser place à une longue finale sur des notes d’épices douces. Assemblage : pinot noir 56 %, chardonnay 44 %. Le dosage est de 6 g/l
  • Extra Brut Blanc de Blancs : c’est la cuvée (chardonnay 100 % avec un dosage de 5 g/l) de prestige par excellence. La robe est pâle et la bulle très fine. Les notes de pamplemousse et de fruits de la passion s’ouvrent sur un nez discret. Le vin se montre très minéral et plein de vivacité. La finale s’allonge sur des notes briochées.
  • Premier Cru Extra Night Signé Chamizo*: un champagne étonnant, complexe, rafraîchissant. Tenue de soirée or pâle pour cette micro-cuvée. Nez sophistiqué mais sans fard. Bouche gourmande offrant des notes légèrement fumées et une belle onctuosité. Assemblage : chardonnay 58 %, pinot noir 42 %. Le dosage est de 6 g/l.

*Didier CHAMIZO, peintre et sculpteur de renommée internationale a habillé la cuvée “Extra Night” des Champagnes LANGLET. Cet artiste né à Cahors en 1951, créateur de l’abstraction figuration lettrique s’alimente du quotidien de la planète (social, politique, philosophique, show business…) pour nous le restituer synthétisé de façon percutante. Ses tableaux, ses sculptures portent inscrit sur leur surface leur part de critique sociale, de philosophie politique ou de philosophie tout court.

FacebookTwitterGoogle+EmailPartager