Gevrey-Chambertin fête le Roi Chambertin

Le Roi Chambertin, le troisième jeudi de novembre

Le Roi Chambertin, chaque troisième jeudi de novembre

Le Roi Chambertin ouvrirait-il, ici à Gevrey-Chambertin, le bal des Trois glorieuses avant Vougeot*  Beaune et Meursault ; ce fameux long week-end de novembre où la Bourgogne organise les plus belles fêtes bachiques du monde ?

* Au château du Clos de Vougeot où se tient le samedi soir, la réunion du plus grand chapitre annuel de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin avec dîner de gala.

Le Roi Chambertin comme prélude

Cette fête du Roi Chambertin  qui se déroule  tous les ans, le jeudi précédent la vente des Hospices de Beaune (3e week-end de novembre) serait sur le point de devenir la quatrième Glorieuse (ou la première !) tel un avant-goût grâce à une exceptionnelle  dégustation du Gevrey-Chambertin* !  A elles quatre, ces Glorieuses représentent le grand rendez-vous viti-vinicole de la Bourgogne avec la planète vin juste au moment où le sort du nouveau millésime se fixe. C’est en quelque sorte une valse endiablée, un week-end de folie débutant le jeudi à Gevrey-Chambertin pour s’achever le lundi suivant par la Paulée de Meursault sous les hospices du marketing et de la tradition. Elle se marque comme toute bonne valse en trois temps avec un prélude qui se joue à Gevrey-Chambertin.

*En 2016, il s’agissait du millésime 2015. Les Gevrey-Chambertin Villages et certains Premiers Crus étaient déjà mis en bouteille, les Grands Crus  devant encore subir l’élevage sous bois.

Le Roi Chambertin 2016, 93 Gevrey-Chambertin, Villages, Premiers Crus et Grands Crus, millésime 2015

Le Roi Chambertin 2016 soit 93 Gevrey-Chambertin, Villages, Premiers Crus et Grands Crus, millésime 2015, à déguster (Photo FC)

Le Roi Chambertin, pas de vins en primeur mais des vins d’un an

Pendant très longtemps, le village de Gevrey-Chambertin élisait un roi de la fête, le premier vendredi de septembre. Cette manifestation fut stoppée en 2001 pour reprendre sous une forme plus professionnelle, celle du Roi Chambertin d’aujourd’hui.

Un petit rappel ! Les vignerons de Gevrey-Chambertin par son organisme de défense et de gestion (ODG) Village, Premiers Crus et Grands Crus ne présentent plus depuis 7 ans, de vins lors de dégustations en primeur. Cette décision symbolique a été prise non pour se mettre en marge du système, mais parce qu’ils estiment que le meilleur moment pour la dégustation d’un millésime se fait à l’issue des fermentations malolactiques et après un an d’élevage. Ce choix a été fait pour garantir plus de pertinence dans la définition de l’année et pour mieux défendre la qualité des vins.

Gevrey-Chambertin aux 9 grands crus et aux 26 premiers crus

Gevrey-Chambertin

Gevrey-Chambertin, 9 Grands Crus et 26 Premiers Crus, un record pour la Bourgogne ! (Photo FC)

Alors, allons-y plongeons, dans cette dégustation de rêve au cœur de ce village de la Côte de Nuits, adossé à la Combe Lavaux (la combe la plus montagneuse de la Côte de Nuits). Il abrite en vins rouges le plus prestigieux vignoble de Bourgogne dont la réputation a depuis longtemps fait le tour du monde. Gevrey-Chambertin produit à lui seul 9 des 33 grands crus bourguignons, record absolu ! Au nord, la plupart des 26 premiers crus de part et d’autre de la combe Lavaux (dont le célèbre Clos Saint-Jacques). Quant aux 9 grands crus, fleurons de l’appellation Gevrey-Chambertin, ils se concentrent à la sortie sud du village. Seule la route des Grands Crus qui mène à Morey-Saint-Denis les sépare *; des crus  tous exposés au levant (sud-est et est).

* Ruchottes, Mazis, Clos de Bèze, Chambertin, Latricières et de l’autre coté, Chapelle, Griottes, Aux Charmes, Mazoyères.

Gevrey-Chambertin, l’âme de la Côte de Nuits

A la sortie de Gevrey-Chambertin, ce jeudi 17 novembre, on travaillait sur ce Premier Cru "Au Closeau" du domaine Drouhin-Laroze (Photo FC)

A la sortie de Gevrey-Chambertin, ce jeudi 17 novembre, on travaillait sur ce Premier Cru Au Closeau du domaine Drouhin-Laroze (Photo FC)

Le vignoble rassemble 490 ha sur deux communes de production : Gevrey-Chambertin et Brochon  avec des vignes situées entre 280 et 380 m d’altitude. Les premiers crus occupent la partie haute de la côte sur des sols bruns calcaires peu épais. Puis l’appellation Village s’étend sur des sols bruns calciques et bruns calcaires. Les vignes bénéficient de marnes recouvertes d’éboulis et de limons rouges venus du plateau. Ces graviers offrent au vin élégance et finesse tandis que les marnes riches de coquillages fossiles et argileuses leur donnent du corps, de la fermeté.

Tout Gevrey-Chambertin est là

Pour le Roi Chambertin, presque tout Gevrey-Chambertin est là dans cet impressionnant caveau de l’Espace Chambertin, les Villages aux premières tables suivis par les Premiers Crus pour atteindre tout en haut, proche de l’estrade, les Grands Crus 2015. Un millésime exceptionnel qu’on dit à la hauteur du 2005 !  Pour cette dégustation de rêve, des  journalistes venus du monde entier, des vignerons, des négociants, des sommeliers se pressent le long des tables pour goûter ce millésime  2015 qui offre déjà l’amorce de son immense potentiel.

Le Roi Chambertin 2016, Premiers Crus millésime 2016

Le Roi Chambertin 2016, Premiers Crus millésime 2015 dont Lavaux-St-Jacques et Les Corbeaux (Photo FC)

L’émergence d’un très  grand millésime, le 2015

Jacky Rigaux et Bruno Clair,

Le Roi Chambertin 2016 : Jacky Rigaux et Bruno Clair, du domaine Bruno Clair à Marsannay (Photo FC)

Pour en quelque sorte cadrer cette dégustation, il fallait la parole d’un expert, Jacky Rigaux*. Il habite Gevrey-Chambertin. C’est sans doute aujourd’hui l’un des plus grands connaisseurs des vins et du vignoble Bourguignon : les vendanges ont commencé à la fin du mois d’août dans le sud de la Côte avec un dernier coup de sécateur en Chambertin le 21 septembre 2015. Goûtés le 20 septembre sur pied, les raisins de la dernière parcelle à récolter en Chambertin étaient savoureux. Aucune trace de pourriture à déplorer, de belles grappes aérées, avec beaucoup de millerandage …. Vendanges étalées sur un mois donc dans les Côtes Bourguignonnes, mais raisins en parfait état sanitaire ! « II n y avait pas grand-chose à faire sur la table de tri, les peaux étaient mûres, les pépins également. Quand on voit un raisin si parfait et homogène, on aimerait cependant qu’il y en ait plus ! » pouvait affirmer un vigneron du cru radieux. Quantité inférieure à la moyenne due à la sécheresse de l’été, débutée en juin et qui se prolongea jusqu’aux pluies de la mi-août, arrivées un peu tard. Si l’eau était tombée avant la véraison, il y aurait eu plus de récolte. Excellents degrés potentiels, beaux équilibres avec des PH allant de 3, 12 à 3, 23.

Au Roi Chambertin 2016, Philippe Harmand

Au Roi Chambertin 2016, Philippe Harmand (cinquième génération) du domaine Harmand-Geoffroy présente son Gevrey-Chambertin 2015 Vieilles Vignes, sélection de parcelles de 50 ans situées sous les Champeaux  (Photo FC)

En vignobles septentrionaux, la vigne a besoin d’une année plutôt chaude, plutôt sèche et très ensoleillée. C’est ce qui s’est produit pour le millésime 2015.

De la couleur, des parfums complexes associant épices, fruits et évocations florales. Très salivants, les vins ont une grande consistance associée à une belle souplesse, une vivacité remarquable qui fait vibrer la texture, de la longueur et une grande persistance aromatique. Les vins révèlent leur élégance dès leur jeunesse, mais ils sont promis à un grand avenir qui leur permettra de dérouler une texture de velours.

*Jacky Rigaux,  ingénieur de formation et de recherche à l’Université de Bourgogne, ami d’Aubert de Villaine (La Romanée-Conti) et de feu Henri Jayer (le grand vigneron de Vosne-Romanée) est un défenseur acharné des terroirs et un grand promoteur de la dégustation géo-sensorielle (dégustation conjuguant le goût et la connaissance du terroir).

Le  dîner du Roi Chambertin autour du 2005

Le dîner (proposé par le chef Gan Chern Hwei du Castel de Très Girard) qui clôturait cette dégustation se fit sous l’égide du légendaire 2005 : le doute ne subsiste que sur une seule question : 2005 sera-t-il grand ou résolument exceptionnel ?  Pour Philippe Rossignol, Bruno Clair et tous ceux qui nous servirent leurs vins ce soir là, le doute n’est pas permis. C’est un millésime exceptionnel, un millésime pas encore ouvert, un vin fait pour la génération suivante, un vin inoxydable même ouvert après une semaine. No comment !

Nicolas Rossignol du domaine Rossignol-Trapet

Nicolas Rossignol du domaine Rossignol-Trapet à Gevrey-Chambertin (des vignes également sur Beaune, Savigny-les Beaune…). Il nous offrait ce Latricière-Chambertin 2005 exceptionnel lors du dîner du Roi Chambertin 2016 (Photo FC)

Les domaines présentant leurs millésimes 2015 à la dégustation

Berthaut-Gerbet

  • Gevrey-Chambertin “Clos des Chezeaux”
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Les Cazetiers”

Bouvier Bernard

  • Gevrey-Chambertin “Jeunes Rois”
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Les Fontenys”
  • Charmes-Chambertin

Bruno Clair

  • Gevrey-Chambertin
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Clos du Fonteny”
  • Chambertin-Clos-de-Bèze

Burguet Alain

  • Gevrey-Chambertin Cuvée “Mes Favorites”

Burguet Nicolas

  • Gevrey-Chambertin

Charlopin Philippe

  • Gevrey-Chambertin “Vieilles vignes”

    Bruno Clair au Roi Chambertin 2016

    Bruno Clair au dîner du Roi Chambertin 2016, du domaine Bruno Clair à Marsannay-la-Côte. Il détient quelques très beaux joyaux à Gevrey-Chambertin comme le Clos Saint-Jacques, le Clos de Bèze, les Cazetiers, Clos du Fonteny, Petite Chapelle mais également d’autres vignes (Corton-Charlemagne, Pernand-Vergelesses, Aloxe-Corton). Un domaine de plus de 23 ha. (Photo FC)

  • Charmes-Chambertin
  • Mazis-Chambertin

Chevalier Père et Fils

  • Gevrey-Chambertin

Damoy Pierre

  • Chapelle Chambertin
  • Chambertin Clos de Bèze
  • Chambertin

Drouhin-Laroze

  • Gevrey-Chambertin
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Au Closeau”
  • Chapelle-Chambertin
  • Dugat Claude
  • Gevrey-Chambertin

Duroche

  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Lavaut Saint Jacques”

Esmonin Sylvie

  • Gevrey-Chambertin “Vieilles vignes”
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Clos-Saint-Jacques”

Galeyrand Jérome

Gevrey-Chambertin 2015,Clos du Fonteny

Gevrey-Chambertin 2015, Clos du Fonteny : 18 ouvrées, exploitées par Bruno Clair (Photo FC)

  • Gevrey-Chambertin “La Justice”
  • Gevrey-Chambertin “En Billard”
  • Gevrey-Chambertin “En Croisette”

Gallois Dominique

  • Gevrey-Chambertin
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Combe aux Moines”
  • Charmes-Chambertin

Gelin Pierre

  • Gevrey-Chambertin “Clos de Meixvelle”
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Clos Prieur”
  • Chambertin-Clos-de-Bèze

Guillon Jean-Michel

  • Gevrey-Chambertin “Vieilles vignes”
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Petite Chapelle”
  • Mazis-Chambertrin

Harmand-Geoffroy

  • Gevrey-Chambertin “Vieilles vignes”
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Lavaux-Saint-Jacques’
  • Mazis-Chambertin

Heresztyn-Mazzini

Gevrey-Chambertin En Songe

Gevrey-Chambertin En Songe du domaine Philippe Naddef à Fixin (Photo FC)

  • Gevrey-Chambertin “Vieilles vignes Les Songes”
  • Gevrey-Chambertin “Clos Village”
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Les Goulots”

Humbert Frères

  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Poissenot”
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Petite Chapelle”
  • Charmes-Chambertin

Jane et Sylvain

  • Gevrey-Chambertin
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Les Fontenys”

Labet Pierre

  • Gevrey-Chambertin ‘Vieilles vignes”

Leclerc François

Gevrey-Chambertin 1er Cru Les Corbeaux

Gevrey-Chambertin 1er Cru Les Corbeaux,climat orienté au levant est contigu des Mazis bas. Il couvre 3,2 ha (Photo FC)

  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Les Corbeaux”

Leclerc René

  • Gevrey-Chambertin “Clos Prieur”
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Lavaut-Saint-Jacques”
  • Griotte-Chambertin

Livera PHILIPPE

  • Gevrey-Chambertin “En Champs”
  • Gevrey-Chambertin “Clos Village”
  • Chapelle-Chambertin

Magnien Henri et Fils

  • Gevrey-Chambertin “Vieilles vignes”
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Les Cazetiers”
  • Ruchottes-Chambertin

Maume

Gevrey-Chambertin Grand Cru Mazis-Chambertin 2015 (Photo FC)

Gevrey-Chambertin Grand Cru Mazis-Chambertin 2015 (Photo FC)

  • Gevrey-Chambertin
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Les Champeaux”
  • Mazy-Chambertin

Mortet Denis

  • Gevrey-Chambertin “Mes Cinq Terroirs”
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Lavaut-Saint-Jacques”
  • Chambertin

Mortet Thierry

  • Gevrey-Chambertin

Naddef Philippe

  • Gevrey-Chambertin “Vieilles vignes”
  • Gevrey-Chambertin “En Songe”

Naigeon Pierre

  • Gevrey Chambertin 1er Cru “Les Cherbaudes”
  • Charmes-Chambertin
  • Mazys-Chambertin

Perrot-Minot Christophe

Gevray-Chambertin Grand Cru Chapelle-Chambertin 2005 du domaine Cécile Tremblay (Photo FC)

Gevray-Chambertin Grand Cru Chapelle-Chambertin 2005 du domaine Cécile Tremblay (Photo FC)

  • Mazoyères-Chambertin
  • Charmes-Chambertin

Perrot-Minot SARL

  • Chambertin

Remy Louis

  • Latricières-Chambertin
  • Chambertin

Heritière Remy Louis

  • Gevrey-Chambertin “Les Seuvrées”

Rossignol Philippe

  • Gevrey-Chambertin
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Les Corbeaux”
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Estournelles-Saint-Jacques”

Rossignol- Trapet

  • Latricières-Chambertin
  • Chapelle-Chambertin
  • Chambertin

Roy Marc

Au dîner du Roi Chambertin,autour du millésime 2005, Philippe Charlopin, vigneron emblématique de Gevrey-Chambertin à gauche et Jean-Michel Guillon à droite qui termine son dernier mandat comme président du Syndicat Viticole de Gevrey-Chambertin (Photo FC)

Au dîner du Roi Chambertin,autour du millésime 2005, Philippe Charlopin, vigneron emblématique de Gevrey-Chambertin à gauche et Jean-Michel Guillon à droite qui termine son dernier mandat comme président du Syndicat Viticole de Gevrey-Chambertin (Photo FC)

  • Gevrey-Chambertin “Vieilles vignes”
  • Gevrey-Chambertin “Cuvée Alexandrine”
  • Gevrey-Chambertin “Clos Prieur”

Sérafin

  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Les Corbeaux”

Tortochot

  • Gevrey-Chambertin “Les Corvées”
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Lavaux-Saint-Jacques”
  • Charmes-Chambertin

Tremblay Cécile

  • Chapelle-Chambertin

Domaine des Varoille

  • Gevrey-Chambertin “Clos du Meix des Ouches”
  • Gevrey-Chambertin 1er cru “Clos des varoilles”
  • Charmes-Chambertin

    Château de Gevrey-Chambertin

    Château de Gevrey-Chambertin, édifice du XIIIe siècle et ancien prieuré de Cluny. Son vignoble de 2,3 ha a été mis en fermage par son propriétaire, le chinois Louis Ng Chi Sing auprès du domaine Armand Rousseau. La restauration du château a commencé. Louis Ng Chi Sing aurait l’intention d’en faire un musée du vin (Photo FC)

 

FacebookTwitterGoogle+EmailPartager