Champignons

Oïdium (maladie de la vigne)

L’oïdium est une maladie fongique de la vigne. L’oïdium de la vigne est la première maladie cryptogamique à pénétrer en France. Elle fait son apparition dès 1845 (venue des Etats-Unis) dans une serre à vigne de Margate en Angleterre. Elle se propage ensuite en Belgique et en France pour atteindre le Languedoc en 1851. Elle est…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Maladies du bois de la vigne

Les maladies du bois de la vigne (MDB), l’espoir d’une solution ! Les MDB représentent aujourd’hui la principale préoccupation de la filière viti-vinicole sachant que des facteurs tels que le changement climatique ne peuvent qu’accentuer cette pathologie. A titre d’estimation, les maladies du bois de la vigne touchent de 15 % à 20 % du vignoble…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Ochratoxine A (OTA) vin

Ochratoxine A (OTA) : la république populaire de Chine (un état pas encore membre de l’OIV) est en cours d’élaborer une norme de sécurité alimentaire sur le niveau d’ochratoxine A dans les vins. Pour l’Europe, depuis le 26 janvier 2005, la commission a fixé sa teneur maximale dans les vins à 2 µg/l (au Canada, c’est…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Truffe (arôme de truffe dans un vin)

Truffe (arôme de truffe) : qu’il soit rouge ou blanc, vin et truffe, quel mariage ! Cet arôme tertiaire (lié au vieillissement) dont on décèle ses subtiles effluves* dans le bouquet d’un grand vin rouge, opulent et en pleine maturité est un grand classique d’une dégustation. Ne dit-on pas bon vin bonne truffe, la truffe noire du…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Sulfatage (viticulture)

Sulfatage (viticulture) : action de traiter au sulfate de cuivre ce qui permet la prévention de diverses maladies (mildiou, oïdium). Le traitement n’est pas toxique puisque le produit utilisé est de type fongique  (contre les champignons). Le sulfatage des vignes commence à la mi-mai et se termine à la mi-août. Le premier, lorsque les pousses ont…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Pourriture grise (Botrytis) viticulture (ennemi de la vigne)

Pourriture grise (viticulture) : l’un des pires ennemis de la vigne est le Botrytis (appelé plus communément pourriture grise). Il est provoqué par le champignon Botrytis cinerea particulièrement polyphage. Pourriture grise, pourriture noble C’est une maladie très redoutée des viticulteurs en raison des dégâts qu’elle occasionne et de l’incidence sur la qualité des vins :…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Mildiou de la vigne (maladie fongicide de la vigne)

Mildiou de la vigne (maladie de la vigne) : le mildiou* de la vigne est une maladie originaire d’Amérique. Le mildiou est présent partout dans le monde où la vigne est cultivée et où les conditions climatiques sont favorables. Elle est due à un champignon Plasmospora viticola responsable d’une maladie fongique de la vigne qui se…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Mélanose (maladie de la vigne)

Mélanose (maladie cryptogamique de la vigne) : comme l’oïdium, le mildiou, l’anthracnose, le black rot, le rot blanc, le pourridié etc., la mélanose est une maladie cryptogamique (due à un champignon). Elle est originaire d’Amérique, apparaissant occasionnellement dans les vignobles d’Europe, surtout sur porte-greffes. Cette maladie est favorisée par un climat humide. En effet, comme pour…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Eutypiose (maladie du bois de la vigne)

L’eutypiose est cette maladie du bois de la vigne, qui touche surtout le cabernet sauvignon. Elle est due à un champignon l’Eutypia Lata qui se dépose sur des plaies de taille, très réceptives en hiver. L’eutypiose s’installe dès la deuxième année de plantation. Les premiers symptômes apparaissent quand la vigne atteint cinq ans (rabougrissement de la…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Esca (maladie de la vigne)

Esca : cette maladie de la vigne est excessivement complexe car elle implique plusieurs champignons qui perturbent l’alimentation du pied. Elle se manifeste sur des ceps âgés en général de 10 à 15 ans présentant des plaies de taille. Aucun cépage ne semble être à l’abri. L’esca provoque des dépérissements qui entrainent  la mort des…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Cryptogamiques (maladies)

Les maladies cryptogamique sont celles qui sont causées par un champignon. Les principaux champignons de la vigne sont : le mildiou l’oïdium la pourriture grise le black-rot le brenner l’excoriose l’esca l’eutypiose Ainsi l’oïdium est une maladie cryptogamique due à un champignon microscopique qui se développe à la surface des organes verts de la vigne. D’abord introduit…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Champignon des racines (maladie parasitaire)

Champignons des racines : maladie parasitaire appelée le pourridié. Ils sont trois : l’armillaria mella, le roesleria hypogea, le rosellinia necatrix. Tous trois responsables de la pourriture des racines provoquant le dépérissement puis la mort de la vigne. Ces trois champignons agissent ensemble ou séparément. Cette pourriture racinaire progresse plus rapidement dans les zones humides. Elle…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Botrytis cinerea (maladie cryptogamique) pourriture grise et pourriture noble

Botrytis cinerea : ce champignon microscopique phytopathogène est le responsable de la pourriture grise. C’est une maladie cryptogamique du raisin qui peut se développer très rapidement et profiter de la moindre blessure pour s’installer. Le nom Botrytis cinerea désigne la forme asexuée (deutéromycète) du champignon, un véritable fléau pour la vigne. Ces dégâts entraînent non…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Maladies de la vigne (viticulture)

Les maladies de la vigne sont si nombreuses qu’il est essentiel de les identifier avec exactitude afin de prévenir le plus rapidement possible les infestations graves et des pertes de rendement ou de qualité. Cependant, la présence d’un agent pathogène ou d’une maladie ne signifie pas automatiquement qu’un traitement soit nécessaire. La sévérité des maladies varie…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article