Défaut du vin

Oïdium (maladie de la vigne)

L’oïdium est une maladie fongique de la vigne. L’oïdium de la vigne est la première maladie cryptogamique à pénétrer en France. Elle fait son apparition dès 1845 (venue des Etats-Unis) dans une serre à vigne de Margate en Angleterre. Elle se propage ensuite en Belgique et en France pour atteindre le Languedoc en 1851. Elle est…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Acétaldéhyde (ou éthanal ou aldéhyde acétique)

Cet acétaldéhyde (ou éthanal ou aldéhyde acétique) est une molécule volatile de la famille des aldéhydes et comme tous les aldéhydes, c’est un réducteur.  Ce composé contribue à la saveur et à la complexité des vins mais à forte teneur, il peut avoir un impact négatif sur le vin. Présent naturellement dans le vin L’acétaldéhyde, présent…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Usé (vin usé) défaut

Usé (vin usé) défaut : terme qui désigne un vin passé, un vin trop vieux ayant perdu de ses qualités et notamment ses arômes pour être sans doute resté trop longtemps en cave. D’autres raisons peuvent être liées à ce déclin, la dégradation du bouchon ou une trop forte variation de température par exemple.    …

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Trouble (vin trouble voire bourbeux) turbidité

Trouble (vin trouble voire bourbeux*) défaut : c’est un défaut de plus en plus rare dû en général à une mauvaise vinification sachant en plus que presque tous les vins aujourd’hui sont filtrés. Un vin trouble peut être aussi le symptôme d’une casse ou d’une maladie* du vin qui conduit à une altération des couleurs et…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Terne (vin terne) dégustation, défaut

Terne (vin terne) dégustation, défaut : vin qui dans sa catégorie n’est pas assez de tout : pas assez d’acidité naturelle, pas assez de relief, pas assez d’éclat, pas assez expressif, pas assez moelleux, pas assez pétillant… Bref, c’est un vin terne, un vin qui est probablement sur son déclin.

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

TCA (trichloroanisole) goût de bouchon (dégustation vin) défaut

TCA (trichloroanisole) ou goût de bouchon (dégustation vin) défaut : ah ! Ce fameux goût de bouchon, la hantise d’une dégustation, un défaut organoleptique majeur ! En fait, on devrait plutôt dire odeur de bouchon pour cette odeur désagréable au goût de liège ou de moisi rendant le vin inconsommable. La molécule responsable La molécule responsable de…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Altérations organoleptiques (goût du vin) défauts

Altérations organoleptiques (goût du vin) défauts : les altérations organoleptiques d’origine hygiénique sont nombreuses comme le goût de moisi, de bouchon, goût phénolé ou de caoutchouc par exemple. Si pour certains, l’utilisation de matériaux traités dans l’environnement du vin peut être incriminée, l’inertie de certains contenants face au vin est souvent mise en cause. Par ailleurs,…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Tannins vert (ou tanins verts) vin, dégustation

Tannins verts (vin dégustation) : quand pour un vin, on évoque des tannins verts, c’est pour désigner un manque de maturité des raisins (d’où l’importance de vendanger mûr, surtout pour des vins qui se boivent de plus en plus jeunes). Ainsi, en vendangeant trop tôt, les tannins apportent un caractère végétal, un caractère pointu, voire astringent,…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Suret (vin suret) dégustation, défaut

Suret (vin suret) dégustation, défaut : ce dit d’un vin acidulé, sur, voire un peu aigre, un vin vert au goût de pomme surette. On parle d’un petit vin suret du pays si bien  illustré par ceux produits sur les coteaux de Seine.

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Sur (vin) dégustation, défaut

Sur (vin) dégustation, défaut : vin marqué par une trop grande acidité (une teneur en tannins excessive). On parle également d’amertume due à une récolte insuffisamment mûre ou à un élevage en barrique de chêne inadapté pour un vin trop léger.

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Pommadé (vin pommadé) dégustation, défaut

Pommadé (vin pommadé) dégustation, défaut : terme dépréciatif qui désigne un vin à la douceur un peu écoeurante due à un excès de sucres résiduels. On parle aussi d’un vin doucereux, compoté… Autre interprétation : un vin pommadé indique un vin dont les défauts ont été masqués.

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Sirupeux (vin sirupeux) défaut (dégustation)

Sirupeux (vin sirupeux) dégustation, défaut : vin qui par sa concentration, son excès de saveur sucrée, son manque d’acidité  évoque le sirop. La grande qualité d’un vin moelleux ou d’un vin liquoreux est de ne pas être doucereux voire sirupeux. Ces vins doivent être sous-tendus  par une certaine acidité garant d’une bouche qui reste fraîche.

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Sec (vin sec) dégustation

Sec (un vin sec)dégustation : en terme d’œnologie un vin sec est un vin blancsans sucres résiduels perceptibles*. Il ne peut contenir qu’entre 0 et 2 g/l de sucre comme le Muscadet, le Sancerres, le Chablis… Pour un Champagne le terme de sec désigne un vin relativement doux qui doit contenir entre 2 et 4 %…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Revêche (un vin revêche) défaut

Revêche (vin revêche) défaut : en terme de dégustation voici un qualificatif peu aimable pour un vin. Il désigne un breuvage rude, âpre, aux tannins durs. C’est un vin qu’on peut dire de bourru, qui ne se donne pas. Une longue garde dans le noir d’une cave pourra peut être affiner son penchant peu avenant.

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Réduction (vinification)

Réduction (vinification) : ce goût de réduit*, de renfermé, de croupi qu’on peut percevoir  à l’ouverture d’une bouteille est du à un apport en oxygène insuffisant (odeurs issues d’un mélange de sulfure et d’hydrogène, non d’oxygène). Il peut se rencontrer dans des vins plutôt jeunes ou selon la nature de certains cépages comme la syrah ou…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Raide (vin, dégustation) défaut

Raide: défaut de jeunesse, ce dit d’un vin à la fois très tannique et acide, un vin à l’acerbité élevée. Ses tannins assèchent la bouche rendant le vin raide et dur. L’acide malique, présent après la fermentation alcoolique, tend à rendre le vin raide mais sa dégradation en acide lactique l’assouplira lui donnant fraîcheur et…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Plastique (odeur) vin, dégustation (défaut)

Plastique (vin, dégustation) défaut : cette odeur et ce goût spécifiques de styrène* provient d’un défaut de fabrication des cuves en fibre de verre. *Le styrène est notamment utilisé dans les matières plastiques, les isolants, la fibre de verre ou les emballages de produits alimentaires. Il entre dans les substances cancérigènes. Son utilisation est aujourd’hui interdite.

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Putride (vin, dégustation) défaut

Putride (vin, dégustation) défaut : cette odeur de matière organique en décomposition, souvent en milieu réducteur a en général pour origine des lies en putréfaction. Les Molécules responsables sont des composés soufrés. Ainsi ce goût de mercaptans  donnant des odeurs nauséabondes de sueur, d’ail, voire d’œuf pourri  est lié à la réduction par manque d’aération. Elle est…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Pourri (vin) odeur ou goût (défaut)

Pourri (vin odeur ou goût de pourri) défaut : voir aussi moisi, terreux, poussiéreux. Ce grave défaut peut provenir d’un vin conservé dans un fût mal entretenu entrainant un développement de moisissures; d’une vendange contaminée ou plus simplement de l’atmosphère d’une cave polluée par les chloroanisols* . Ce goût de pourri se rencontre également  sur…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Pomme (vin, arôme fruité) qualité et défaut

Pomme (vin, arôme fruité) : qualité ou défaut ? Qualité lors que ce goût peut-être de pomme verte, de golden, de pomme reinette. Il est fréquent dans beaucoup de vins blancs secs, jeunes et issus en général du sémillon ou du chenin. Défaut lorsqu’il est possible de percevoir une odeur aigre et métallique évocatrice de…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Plat (caractère d’un vin) défaut

Plat (caractère d’un vin) : évidemment c’est un vin sans relief (!), un grave défaut qui s’accompagne de qualificatif à la hauteur (!) de la déception du dégustateur : un vin mou, un vin médiocre, sans caractère, sans bouquet ni acidité, un vin qui manque terriblement de séduction. En général, ce caractère plat est la…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Piquette (vin médiocre)

Piquette (vin médiocre) : à défaut de se prendre une piquette (défaite humiliante), un candidat (ou une équipe sportive) peut s’offrir à titre de compensation un vin médiocre, une vinasse…c’est à dire une piquette. Autre sens mais qui n’a rien à voir avec le vin, la boisson obtenue en faisant macérer dans de l’eau le…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Piqué (vin, dégustation) défaut

Piqué (vin, dégustation) défaut : qualificatif d’un vin atteint par les bactéries qui ont transformé l’alcool en acide acétique avec comme conséquence cette odeur de vinaigre caractéristique. Cette maladie du vin d’origine bactérienne provoquée au contact de l’oxygène de l’air est l’acescence, une maladie irréversible qui se traduisant par un vin dit piqué marqué par une…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Picrate (vin très ordinaire)

Picrate (vin) : terme qui désigne un vin très ordinaire qualifié quelques fois de vinasse. Il se rapporte en terme péjoratif au fameux pinard (origine incertaine, peut-être pinot noir ?), inscrit dans la huitième édition du Dictionnaire de l’Académie publié en 1935. Les poilus de la Première Guerre mondiale ont vite surnommé le pinard picrate…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Mucilage (défaut du vin)

Mucilage (défaut du vin) : substance visqueuse, huileuse qui se manifeste dans le vin sous forme de filaments blanchâtres (voir aussi maladie de la graisse). Le mucilage est du à une macromolécule, le dextrane, polymère appartenant aux colloïdes qui a la particularité de se gonfler au contact de l’eau. Son origine est végétale. Elle provient de…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Mou (vin mou ou plat) défaut

Mou (vin mou ou plat) défaut : qualificatif qui désigne un vin manquant d’acidité, de fraîcheur, de tannins. On sait que l’acidité renforce et soutient les arômes en apportant au vin du corps et de la fraîcheur. L ‘acide tartrique donne une impression de mordant ; c’est le plus fort des acides organiques présents dans…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Moisi, moisissures (vin, défaut)

Moisi, moisissures (vin, défaut) : déviance organoleptique d’un vin qui présente un nez et une bouche liégeuse, terreuse, désagréable (odeur de bois pourri, de renfermé, de poussière). C’est un vin défectueux qu’on qualifie souvent à tord de goût de bouchon. A l’origine, si la qualité du bouchon n’est pas mis en cause, cela est du…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Mercaptan (défaut du vin)

Mercaptan (mauvais goût) : le mercaptan* caractérisé par ce goût désagréable d’œuf pourri, de sueur… est un accident, un défaut du vin dû à une mauvaise combinaison entre l’hydrogène et le soufre (hydrogène sulfuré) avec l’alcool du vin. La raison est à chercher dans une réduction excessive du vin (liée à un défaut d’aération) : manque d’hygiène,…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Brettanomyces (molécule)

Les Brettanomyces sont des molécules responsables de certaines odeurs désagréables (odeurs dites phénolées), des odeurs animales de cuir, d’écurie, de sueur ou d’urine de cheval dans un vin. L’organisme responsable est souvent une levure du genre Brettanomyces. C’est une levure très répandue, présente dans les chais dans les endroits mal nettoyés (caniveaux, robinets..) et parfois sur…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Bouchonné (goût bouchonné)

Bouchonné voir aussi Goût bouchonné : ce goût de bouchon, de moisi, qui affecte environ  3 % des vins en bouteille, est la conséquence d’une altération du liège par des micro-organismes (moisissures, bactéries). Phénomène moins connu, ce défaut peut-être aussi dû aux traitements chlorés dans les chais. Un vin bouchonné est en général contaminé par…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article