Prooftag (scellé à bulles) authentification et sécurisation des vins

Prooftag (scellé à bulles) : pour prouver l’origine et l’authenticité d’un vin face au fléau de la contrefaçon* et d’éventuels re-remplissages de bouteilles authentiques, de plus en plus de producteurs notamment de grands crus adoptent la technologie du code à bulles. Ils peuvent maintenant sécuriser leurs bouteilles avec le scellé à bulles de Prooftag qui regroupe toutes les informations inhérentes à cette même bouteille. Celles ci ont été préalablement enregistrées dans une base de données accessibles aux consommateurs. Ils sont ainsi en mesure de contrôler l’origine (traçabilité et authenticité) de la bouteille qu’il détienne, sur internet ou par le biais de leur téléphone mobile ; avoir des informations sur le vin et surtout s’assurer que la bouteille n’a pas été ouverte ; disposer enfin d’ informations détaillées et évolutives sur la nature du vin (les conditions de production, les méthodes d’élevage, le temps de garde, etc.).

Interactivité et valorisation

Cette information est disponible en plusieurs langues. Elle peut également évoluer dans le temps si le producteur souhaite communiquer sur des recommandations en terme de consommation. Il est ainsi possible d’utiliser le système de contrôle pour poster un commentaire de dégustation au producteur.

Un outil de gestion pour le producteur

Quant au producteur, il peut contrôler l’ensemble de ses flux de production depuis la mise en bouteille jusqu’à l’expédition. Chaque bouteille est identifiée et suivie de façon unitaire et à chaque phase du processus de conditionnement.

Le Scellé à bulles a été développé par la société montalbanaise Prooftag spécialiste de l’authentification-sécurisation par code à bulles. Elle compte une trentaine de personnes et est dirigée par Francis Bourrières. Elle a à son actif déjà plusieurs millions de bouteilles sécurisées en France et aux Etats-Unis dont :

  • Blankiet Estate,
  • Château Montelena,
  • Domaine Ponsot,
  • Vignobles Contes von Neipperg (La Mondotte et Château Canon la Gaffelière),
  • à partir du millésime 2009, Château Palmer et son second vin Alter Ego.

etc.

*Très utile aujourd’hui sur le marché asiatique.

FacebookGoogle+Email

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.