Quarts-de-Chaume Grand Cru (Anjou) Loire

Cette prestigieuse appellation Quarts-de-Chaume Grand Cru* est le premier grand cru de la Loire. Enfin un Premier Grand Cru ! Mais quelle histoire avant d’y arriver ! L’appellation face à Chaume a connu plus de 10 ans de procédure, des décrets cassés par le Conseil d’Etat. Dans un arrêt du 26 février 2014, il validait (définitivement !) les cahiers des charges des AOC Quarts-de-Chaume Grand Cru et Coteaux-du-Layon Premier Cru Chaume, établissant une nouvelle hiérarchie de type bourguignon. Faut-il préciser que ces deux AOC avaient entrepris une démarche collective commencée il y a plus de 20 ans pour valoriser leurs appellations. La hiérarchisation des liquoreux angevins est aujourd’hui  clairement établie ;  une reconnaissance qui place ces deux crus dans la cour des très grands liquoreux, à la hauteur des grands Sauternes.

*Elle ne concerne que les vins moelleux ou liquoreux

Quarts-de-Chaume, vignoble du château de Plaisance

Quarts-de-Chaume, vignoble du château de Plaisance à Rochefort-su-Loire (photo château)

Une vigne travaillée par les moniales de l’abbaye de Ronceray

Au Moyen Âge la coutume voulait qu’un quart de la récolte soit versé au seigneur en paiement de la dîme, et ce quart concernait ici une terre à l’origine en friche, une chaume. Cette terre de Chaume appartenait aux seigneurs de la Grande Guerche à Saint-Aubin-de-Luigné. A l’époque médiévale se pratiquait le bail à complant*. Le seigneur prêtait une terre à un vigneron à condition qu’il y plante des vignes et livre au bailleur une quote-part de la récolte. En l’occurrence, le complanteur en titre était l’abbesse de l’abbaye de Ronceray à Angers (la seule abbaye de femmes sur les cinq que comptait la ville). Dans leurs archives, on peut encore consulter notamment une convocation datée du 23 septembre 1674 fixant le ban des vendanges.

*Pour information, le bail à complant est aujourd’hui rare et seulement applicable à la vigne. Ainsi, un propriétaire peut céder un terrain à un fermier  complanteur dans l’unique but de planter des vignes et de livrer au bailleur une partie de la récolte.

Un véritable piège à soleil

L’appellation Quarts-de-Chaume est située au sud d’Angers dans le Maine-et-Loire, sur une petite partie d’une seule commune de la rive droite du Layon : Rochefort-sur-Loire. Les vignes sont situées dans l’air parcellaire de production du tènement de Chaume (terme qui désignait une terre tenue d’un seigneur moyennant le paiement d’une dîme), dans les lieux-dits : Les Quarts, les Rouères et le Veau. Les 50 ha du vignoble (dont 40 ha en production) sur des coteaux de schistes et de grès poudingues, avec une forte proportion de vieilles vignes occupent une situation remarquable. Ici en effet, la vigne bénéficie d’un climat exceptionnel. Le large méandre du Layon, à l’origine de brouillards matinaux, favorise l’établissement de la pourriture noble, garant de tous les grands liquoreux. Les vignes sont plantées face au midi, sur une forte pente qui descend vers la rivière. Protégé des vents du nord et de l’est par les coteaux avoisinants, le vignoble est un véritable piège à soleil. Pouvait-on rêver meilleurs emplacements pour le développement de la pourriture noble qui donne à la vallée l’un de ses plus somptueux nectars ?

Carte des appellations d'Anjou, Coteaux-du-Layon

Carte des appellations d’Anjou, Coteaux-du-Layon

Un exceptionnel équilibre entre moelleux et acidité

Quarts-de-Chaume

Quarts-de-Chaume, chenin en voie de botrytisation

Le Quarts-de-Chaume est un vin liquoreux issu exclusivement de chenin blanc, élaboré à l’aide de raisins botrytisés (attaqués par la pourriture noble) et récoltés en surmaturité. Avant fermentation, les moûts doivent présenter une concentration en sucre au moins égale à 298 g/l. Après fermentation, les vins, pour pouvoir être commercialisés avec le bénéfice de l’appellation Quarts-de-Chaume, doivent afficher un titre alcoométrique minimum de 12 %. La production est d’environ 425 hl. Ce sont des vins opulents mais marqués d’un exceptionnel équilibre entre mœlleux et acidité (la bouche reste fraîche) ; des vins à la robe profonde, de couleur jaune or aux reflets verts, évoluant sur le vieil or aux reflets ambrés. Le nez est intense et complexe aux arômes de fleurs, de fruits blancs, d’agrumes confits et de fruits exotiques dans les premières années. Ils vont évoluer après 5 à 10 ans vers des notes de bois précieux, de fruits secs ou confits, de miel, d’amandes grillées. Ils offriront plus tard des notes de gentiane et d’encaustique.

L’appellation recense 21 producteurs.

Liste non exhaustive des producteurs de Quarts-de-Chaume Grand Cru

Quarts-de-Chaume Grand Cru, château de Suronde

Quarts-de-Chaume Grand Cru, château de Suronde

  • Vignobles Laffourcade L’écharderie : Rochefort-sur-Loire
  • Domaine de Bellerive: Chaume Rochefort-sur-Loire
  • Domaine des Baumard: Rochefort-sur-Loire
  • Château de Plaisance: Rochefort-sur-Loire
  • Domaine de La Roche Moreau: Saint-Aubin-de-Luigné
  • Château Pierre-Bise: Beaulieu-sur-Layon
  • Château de Montguéret: Nueil-sur-Layon
  • Domaine des Forges Le Clos des Forges : Saint-Aubin-du-Luigné
  • Château la Varière: Brissac-Quincé
  • Domaine de la Bergerie: Champ-sur-Layon
  • Les Caves de la Loire: Brissac-Quincé
FacebookTwitterGoogle+EmailPartager

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.