Rouergue (les vignobles du Rouergue) sud-ouest (Aveyron)

Rouergue (les vignobles du Rouergue) : entre Rodez et Aurillac, le Rouergue est l’actuel département de l’Aveyron. Il correspond aujourd’hui à l’ancienne province du Rouergue qu’on peut décomposer en trois parties :  le Comté (arrondissements de Rodez et d’Espalion), la Haute Marche (arrondissements de Millau et Saint-Affrique) et de la Basse Marche (arrondissement de Villefranche de Rouergue). Le Rouergue, terre de montagne et de plateaux, est surtout connu pour ses fromages et ses charcuteries. Du Sud du département et du Parc Naturel des Grands Causses au plateau de l’Aubrac, l’Aveyron compte bien que peu nombreux,  quelques vignobles en pleine renaissance (et reconnaissance en AOC pour trois des plus importants).

Marcillac (AOC Marcillac) : depuis plus de mille ans la vigne est cultivée sur les coteaux escarpés de la vallée de l’Ady entre Rodez (à 20 km) et Conques. Le Mansois est le cépage emblématique de l’appellation Marcillac. Les contraintes de l’appellation exigent un minimum de 90 % de mansois (fer servadou) et éventuellement 10 % de cépages accessoires (prunelard, cabernet sauvignon noir, merlot noir). Ce terroir de 200 ha, au pied de l’Aubrac doit son développement à l’abbaye Sainte-Foy de Conques. Les vins rouges qu’il produit (environ 8500 hl par an) sur des coteaux d’argile rouge surplombés par des plateaux calcaires sont en général bien charpentés. Une rusticité toute tannique se mêle à des arômes de fruits rouges, groseilles, cassis et mûres selon les millésimes mais aussi, baie de sureau, parfois de cacao. En bouche ils ont une certaine fraîcheur, épicés (poivre). La majorité des vins est élevée en cuve. Certaines cuvées sont élevées en barriques ou en petits foudres (25 hl). Une coopérative représente 55 % de la production. On compte aussi une douzaine de caves particulières qui assurent  les 45 % restant.

Entraygues-et-Fel (AOC Entraygues-et-Fel, à partir de la récolte 2012) vins rouge, blanc et rosé : cette appellation confidentielle de 20 ha occupe les coteaux abrupts le long du lot, sur les premiers contreforts du Cantal et de l’Aubrac. Elle est  située à cheval sur deux départements :

  • Aveyron (communes d’Entraygues-sur-Tryère, Le Fel, Campouriez, Florentin-la-Capelle, Golinhac et St Hippolyte).
  • Cantal (Communes de Cassaniouze et Vieillevie).

Les vins d’Entraygues (entre deux eaux), entre le Lot et la Truyère sont obtenus sur des sols granitiques adaptés au chenin et au mauzac. Ce sont des blancs secs, nerveux et très parfumés. Ceux de Fel, qui se trouvent sur des terrains schisteux, sont plutôt des rouges solides et racés. Ils proviennent  en majorité du cabernet sauvignon et du mansoi. Les 6 viticulteurs en caves individuelles se sont associés en syndicat d’appellation. Les vins rouges, rosés et blancs représentent une production totale de 750 hl.

Estaing (AOC Estaing, à partir de la récolte 2012) vins rouge, rosé et blanc : les vins d’Estaing constituent l’une des plus petites appellations AOC de France avec une surface de 11 ha répartis sur les communes d’Estaing, Coubisou et Sébrazac.  Ces vignes furent la propriété des moines de Conques (sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle). Ici, le vignoble s’accroche aux pentes dominant la vallée du Lot sur des sols de schiste ou argilo-calcaire. Les cépages sont quelque peu différents que ceux d’Entraygues. Pour les rouges et les rosés on utilise le gamay, le cabernet franc et le fer servadou; pour les blancs, le chenin, le mauzac et le saint-côme (dit aussi le rousselou).

En 1997 la Cave coopérative les vignerons d’Olt est créée. Elle regroupe aujourd’hui 18 producteurs (4 viticulteurs sont en cave individuelle). Actuellement la production s’élève à 400 hl de rouge, rosé et blanc. Les rouges sont marqués par des notes de fruits rouges (framboise et la fraise). En bouche, c’est un vin simple, rustique mais aux tanins bien fondus; un vin à boire jeune. Les rosés présentent une robe saumon. Le nez est frais et délicat agrémenté de notes de petits fruits rouges. En bouche, ils sont légers, ronds, vifs et fruités à la fois. Quant aux blancs à la couleur jaune pâle et aux reflets verts, ils ont un nez tout à la fois  floral, miellé et minéral.

Côtes-de-Millau (AOC Côtes-de-Millau, à partir de la récolte 2012) vins rouge, rosé et blanc : l’AOC concerne une zone géographique couvrant  1200 ha répartis sur 17 communes, de Peyreleau à Broquiès. Mais seulement 57 ha sont aujourd’hui en exploitation plantés en coteaux sur des terrasses (les fáyssos) qui s’étirent de part et d’autre de la vallée du Tarn, au nord des gorges du Tarn, dans sa partie aveyronnaise.
La production annuelle d’environ 2 000 hl repose majoritairement sur le vin rouge (71 %) et le rosé (25 %) à partir de la syrah, du gamay, du cabernet sauvignon, du cabernet franc, du fer servadou et du duras. Quant aux blancs, ils sont très minoritaires, issus du chenin blanc et du mauzac. On dénombre  18 producteurs. La Cave Coopérative d’Aguessac vinifie à elle seule 70 % de la production. Actuellement 200 000 bouteilles sont vendues par an dont 40 % en dehors des frontières régionales. L’an dernier, 10 000 bouteilles ont été vendues aux Etats-Unis.

Le vin de Conques (Vin de Pays de l’Aveyron) : il est le symbole de la renaissance des petits vignobles du Rouergue. On la doit à un vigneron d’exception, Patrick Rols. Il y fait un joli vin d’assemblage à partir du merlot et du cabernet, produit par des vignes qui dominent l’abbatiale romane Sainte-Foy de Conques; un vin qui a le mérite de réconforter (depuis 2007) les pèlerins de Saint-Jacques qui arrivent face au tympan de l’abbatiale, harassés par la traversée de l’Aubrac.

les vins de Martiel  (Vin de Pays de l’Aveyron). On est entre Quercy et Rouergue, non loin de Villefranche-de-Rouergue sur ces terres de causses près de Pleyjean qui ont vu les templiers faire pousser à cet endroit leur vigne. Là s’alignent de nouveau quelques hectares de syrah, de cabernet sauvignon, de cabernet franc, de merlot et de chardonnay, fruit du travail de Sandra Lemoine, dans une démarche bio.

FacebookGoogle+Email

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.