Saint-Chinian-Berlou AOC (Languedoc)

Saint-Chinian-Berlou, cette appellation communale Saint-Chinian est réservée aux vins rouges. Depuis plus de deux décennies, les vignerons de Saint-Chinian ont entamé une identification de leurs meilleurs terroirs. Cette démarche a permis de les hiérarchiser et de singulariser le terroir de Berlou (ainsi que celui de Roquebrun), dont les vins rouges ont été reconnus en appellations communales en 2005.

Face à la méditerranée

Le village de Berlou, anciennement appelé Berloup du latin Ver Luporum Printemps des loups*, est niché sur les derniers contreforts des Cévennes dans la bande la plus étroite du versant méditerranéen, face à la mer. Le vignoble s’étend sur 250 ha sur des sols schisteux, exposés au sud entre 150 et 400 m. Il se divise en 800 parcelles, toutes classées en AOC, ce qui constitue un fait unique dans l’appellation.

* Autre explication : Berlou tirerait  son nom du ruisseau qui l’arrose, le Rieuberlou (de berula, mot d’origine gauloise qui signifie cresson ou lentille d’eau) et non pas de la présence des loups, qui jusqu’au milieu du XIXe siècle infestaient l’ancienne forêt royale des Albières.

Carignan et grenache dominent le vignoble

L’appellation Saint-Chinian-Berlou est dominé par le carignan (42 %) et le grenache (21 %). On y trouve également cinsault (15 %), syrah (10 %), mourvèdre (4 %) ainsi que quelques cépages blancs. Ce sont des vignes qui ont plus de plus de dix ans. La récolte manuelle est obligatoire. La taille est courte en gobelet ou cordon de Royat. Le rendement de base est de 40 hl/ha et la production annuelle est estimée à 1 000 hl.

Un microclimat exceptionnel

Berlou, au cœur de la vallée du Rieu, bénéficie d’un exceptionnel micro climat qui fait la réputation et la qualité de ses vins. Ils tirent leur typicité des coteaux schisteux offrant une robe profonde aux reflets violacés, un nez ouvert et explosif aux parfums de réglisse embelli par des notes d’épices fines (cannelle, cacao…); une bouche ample et veloutée, sublimée par la finesse des tannins; des vins qui sont en plus sont dotés d’une belle aptitude à l’élevage (de 2 à 5 ans).

Les 8 terroirs de Berlou

  • Escagnes. Ce secteur est le plus septentrional de Berlou. Il est protégé des influences méditerranéennes par la colline de la Serre de Merly. Frais et humide, c’est le secteur le plus tardif. Sols variés de schistes tendres et durs. Vin très riche avec beaucoup de densité et de présence.
  • La Mausse. Au nord du village, ce coteau accidenté pentu est remarquablement exposé plein sud. On trouve là des colluvions de schistes durs. L’altitude commence à se faire sentir, le secteur est assez tardif. Du haut de la Mausse, par beau temps, on aperçoit la mer au-dessus des collines du Saint-Chinianais. Le vin issu de ce terroir est vif, plus acide avec des tannins solides.
  • Calisso. Ce vaste et magnifique amphithéâtre est situé à l’est du village. Ce secteur, d’exposition sud ouest, est chaud, précoce et peu productif. Les sols sont à large dominante de schistes durs. Vin complet, puissant, charpenté, avec infiniment de richesse, très expressif.
  • Paillos. Ce vallon encaissé, à l’ouest du village est froid et très tardif. Il est propice à la production de vins blancs onctueux et gras sur un sol d’alluvions grossières et de colluvions de schistes durs.
  • Rieu-Berlou. Cette grande terrasse le long du Rieu-Berlou, est constituée d’alluvions très filtrantes et peu fertiles. C’est un secteur de précocité moyenne donnant des vins tout en finesse et en élégance.
  • Donaro. Voici une zone de coteaux d’altitude entre 250 à 350m moyennement précoce et d’exposition variable. Sols de schistes tendres et durs. Ses vins seront vifs, étoffés et charnus.
  • Les Landes. Ce sont des collines peu accidentées aux sols argileux et de schistes tendres. Assez précoces, les Landes donnent un vin rond, plein et très coulant.
  • La Rouvelane. On est dans la zone la plus méridionale, plaine ouverte très chaude, aux sols constitués de colluvions et d’alluvions profondes. C’est le secteur le plus précoce de Berlou. Les vins de ce terroir sont généreux, d’une très belle construction tannique avec beaucoup de présence aromatique.

Les cinq communes de l’appellation Saint-Chinian-Berlou

  • Berlou,
  • Cessenon-sur-Orb,
  • Roquebrun,
  • Prades-sur-Vernazobre,
  • Vieussan.
FacebookTwitterGoogle+EmailPartager

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.