Saumur Puy-Notre-Dame (AOC Saumur-Puy-Notre-Dame) appellation d’Anjou (Vallée de la Loire)

Saumur Puy-Notre-Dame, récente appellation (obtenue en 2009) exclusivement rouge est la 69e AOC des vins de Loire. Faisant suite à deux décennies de luttes et de démarches, cette reconnaissance était une question de survie pour les 17 vignerons des 23 communes du saumurois face notamment à des poids lourds comme le Saumur-Champigny. Le Puy-Notre-Dame, à 20 km au sud de la Loire (et de Saumur) est le point culminant à 106 m de toute la région. C’est aujourd’hui la plus grande commune viticole du Saumurois. Sa collégiale du XIIe et XIIIe siècles dominant le paysage alentour et largement inspirée du plan de la cathédrale de Poitiers, abrite la Ceinture de la Vierge. Elle a la réputation de favoriser la grossesse et la naissance d’enfants mâles. Est-ce sans doute grâce aussi à la complicité de son vin rouge  charpentés, structurés, puissant, revigorant, à la robe soutenue et aux arômes intenses qui fait dit-on des miracles et donne du cœur à l’ouvrage !

Voir les 7 appellations du saumurois.

Vue du vignoble, la collégiale du Puy-Notre-Dame

La collégiale du Puy-Notre-Dame vue du vignoble. Elle culmine à 106 m sur une butte de tuffeau (Puy vient du celte peuch qui signifie petite montagne). L’AOC Saumur Puy-Notre-Dame est la dernière née des appellations du Saumurois (Photo R. Garratt)

Une reconquête du terroir

Jusqu’au XIXe siècle, et longtemps encore après la crise phylloxérique, les vins produits sont majoritairement des blancs issus du chenin. Dans les années 50, la forte demande en Rosé de Cabernet fera replanter un tiers du vignoble en cabernet franc. C’est alors qu’un pionnier obtient d’excellents résultats dans la vinification de ce cépage en rouge (démarche initiée en 1975 par ce viticulteur aujourd’hui décédé, Henri Aupy). Une nouvelle dynamique étaient enclenchée et l’on a assisté  à une réelle reconquête du terroir par des vignerons soucieux de grande qualité dont la démarche fut couronnée par cette AOC obtenue en 2009.

Les 17 communes de l’appellation

(12 en Maine-et-Loire et 5 dans la Vienne)

  • Brézé,
  • Brossay,
  • Cizay la Madeleine,
  • Distré,
  • Doué la Fontaine,
  • Epieds,
  • Le Puy Notre Dame,
  • Les Ulmes,
  • Le Vauldenay,
  • Les Verchers sur Layon,
  • Meigné,
  • Montreuil Bellay,
  • Berrie,
  • Les Trois Moutiers,
  • Pouançay,
  • Saix,
  • Saint Léger de Monbrillais.

    Le Puy-Notre-Dame

    Le Puy-Notre-Dame, la plus grande commune viticole du Saumurois

Cabernet franc à 85 % (minimum)

Les sols viticoles se situent entre 50 et 105 mètres d’altitude, bien à l’abri des gelées printanières. Ils sont majoritairement sur des turoniens (craie-tuffeau) ainsi que sur des calcaires jurassiques et éocènes qui constituent des plateaux à dominante de sols caillouteux minces. Autre spécificité, le massif des Mauges à 40 km à l’ouest arrête une bonne partie de la pluviométrie ce qui permet une meilleure maturité du cabernet franc vendangé en octobre.

Carte géologique du Saumur Puy-Notre-Dame

Carte géologique du Saumur Puy-Notre-Dame

Le Saumur Puy-Notre-Dame est une appellation de vin rouge, majoritairement issue du cabernet franc (85 %). Pour viser plus haut et selon l’AOC, les producteurs ont l’obligation de respecter certaines règles, comme un double contrôle des vignes en juillet et en octobre. Le déserbage total est interdit et l’élevage doit durer au moins 8 mois. Les règles imposent un rendement de 20 % inférieur à l’appellation Saumur rouge, et un élevage plus long, avec une mise en marché le 1er juin.

Des vins rouges charpentés et puissants

Saumur Puy-Notre-Dame 2011

Saumur Puy-Notre-Dame 2011, à 85 % cabernet franc (minimum)

Résultats, des vins qui présentent une belle robe rouge soutenue. Au nez, ils offrent un bouquet intense de petits fruits rouges et de fruits noirs. Charpentés et puissants, ils séduisent en bouche par leur structure harmonieuse et persistante, caractéristique des vins de garde, voire de longue garde.

La production tourne autour de 320 000 bouteilles par an.

Liste non exhaustive des producteurs

à  Puy-Notre-Dame

  • Domaine Clos de l’Abbaye (Jean-Francois Aupy)
  • Domaine des Guyons (Franck Bimont)
  • Domaine du Moulin de l’Horizon (Hervé et Christine Des Grousilliers-lefort)
  • Domaine de la Girardrie (Scea falloux & fils)
  • Domaine des Petits Tonneaux (Bruno Fouet)
  • Domaine de la Renière (René-Hugues Gay)
  • Domaine des Hauts Buards (Got et Fils)
  • Château la Tour Grise (Philippe Gourdon)
  • Domaine de l’Echantoir (Pierre et Brigitte Van Den Boom)
  • Domaine de la Salpétrière (Luc Jourdain)
  • Domaine de la Paleine (M. Vincent)
  • Domaine de la Cour Nault (Dominique Lucazeau)
  • Domaine de la Tête Rouge (Guillaume Reynouard)
  • Domaine de l’Arguray (Dominique Subileau)
  • Domaine de la Virolai (Christian Morillon)
  • Domaine du Clos St Maur (Philippe Roulleau)
  • Domaine des Hauts de Sanziers (SCEA Tessier et Fils)
  • Domaine du Moulin (Marcel Biguet)
  • Domaine de la Gloriette (Jean-François Crepaux)
  • Château de Beauregard (Bernard Cambier)

    Le Puy-Notre-Dame, parcelle de cabernet franc située dans le clos du château de Beauregard

    Le Puy-Notre-Dame, parcelle de cabernet franc située dans le clos du château de Beauregard. Après avoir appartenu à la famille Gourdon pendant 4 générations, le domaine a été cédé au printemps 2013 à Bernard Cambier, Ingénieur Agronome. Il est aidé par son fils Alexandre (BTS, formation Oenologie)

au Vaudelnay

  • Domaine du Vieux Pressoir (Bruno Albert)
  • Domaine de Fiervaux (SCEA Cousin Maitreau)
  • Domaine Armand David (Denis David)
  • Domaine de le Mongeais (GAEC Desnouhes)
  • Domaine de la Fuye (Philippe Elliau)
  • Domaine du Vieux Tuffeau (Christian Giraud)
  • Domaine de la Chesnaie (Philippe Micou)
  • Domaine de la Cerisaie (Jean Chagnaux)
  • Domaine des Vignes biches (Laurent Gautier)
  • Domaine de la Seigneurie des Tourelles (SCEA Dube et Fils)
  • Domaine du Relais (Joly et Fils)
  • Domaine des Milles Rocs (Bertrand Guilloux)
  • Domaine de la Treille (Gabriel Taillee)
  • Domaine du Clos de Lassay (Béatrice Taillee-Berson)

à Brossay

  • Domaine des Matines (Michèle Etchegaray-mallard)
  • Château de Fosse Sèche (EARL Keller)
  • Domaine du Haut Bourg (Gilles Morillon).
FacebookGoogle+Email

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.