En 3000 articles, premier site de référence sur le vin !

Traminer (savagnin) cépage blanc (Alsace)

Traminer (cépage blanc) : en France, on le connaît sous le nom de savagnin, cépage vedette du Jura. Très présent en Alsace, il y a pris ses racines au XVIe siècle et s’est développé jusqu’à la fin du XIXe siècle. Il fut supplanté par le gewurztraminer, gewurzt (épicé)-traminer qui n’est autre que la forme rose et […]

FacebookGoogle+Email

Alsace Grands Crus

Alsace Grands Cru : à ce jour on en recense 51, 51 Grands Crus. Ils représentent le sommet de la hiérarchie des vins d’Alsace provenant exclusivement de terroirs délimités, les meilleurs terroirs, les climats les plus favorables, des pentes souvent les plus impressionnantes. Du nord au sud, entre le versant des Vosges et le lit du Rhin, […]

FacebookGoogle+Email

Tokay pinot gris (cépage blanc) Alsace

Tokay pinot gris (cépage blanc) Alsace : depuis 2007, la commission européenne a interdit l’usage du terme Tokay pour désigner le pinot Gris. Après une longue bataille juridique entre la France et la Hongrie commencée en 1920, on rendait à ce pays, son Tokay. En contre partie la Hongrie s’engageait à bannir de son vignoble […]

FacebookGoogle+Email

Sylvaner (cépage blanc)

Sylvaner (cépage blanc) : ce cépage blanc, d’origine autrichienne, possède des grappes compactes aux baies vertes et de taille moyenne. Sa pulpe de goût très agréable en fit autrefois un raisin de table très recherché. Le fait qu’il soit tant apprécié en Allemagne est assez énigmatique car malgré son débourrage tardif, il reste un cépage […]

FacebookGoogle+Email

Rhin (départements viticoles du Haut-Rhin et du Bas-Rhin) Alsace

Rhin (Haut et Bas-Rhin) départements viticoles : ces deux seuls départements viticoles forment l’Alsace, la plus petite région française avec 8 280 km². Le vignoble, à cheval sur ces deux départements s’étend sur toute l’Alsace, entre Strasbourg (dans le département du Bas-Rhin), au nord, et Mulhouse (département du Haut-Rhin), au sud. Il occupe sur une largeur […]

FacebookGoogle+Email

Rhin (les vins du Rhin) Alsace

Rhin (fleuve à vins) : sur les deux rives du Rhin, coule le vin !  A l’instar du Rhône, de la Loire ou du Danube, le Rhin est un grand fleuve à vin. Le Rhin (Rhein) long de 1 320 km prend sa source en Suisse et se jette en mer du nord dans un grand […]

FacebookGoogle+Email

Pinot blanc (cépage blanc)

Pinot blanc (cépage blanc) : il fut longtemps appelé pinot-chardonnay. Cette synonymie fut trompeuse notamment en Bourgogne ou, chardonnay et pinot blanc se côtoyaient. Mais ce dernier a dû céder sa place au chardonnay lorsque le système de contrôle d’appellation a été instauré en 1937. Entre eux, aucun rapport ! Le pinot blanc est un […]

FacebookGoogle+Email

Pinot gris ou pinot beurot (cépage blanc)

Pinot beurot ou pinot gris (cépage blanc) : c’est la  forme grise du pinot noir dont il ne s’en distingue que par la couleur de ses baies. D’ailleurs l’épithète beurot ou beurrot qui le désigne en Bourgogne se rapporte à la teinte grise de ses baies (d’ailleurs plutôt petites), gris rosé ou même brune renvoyant à  la bure […]

FacebookGoogle+Email

Pinot noir (cépage noir)

Pinot noir (cépage noir) :  maître absolu de la Bourgogne, ce très grand cépage appelé noirien laisse entrapercevoir un soupçon d’ambiguïté au charme quasi féminin. C’est à lui que l’on doit cette litanie des grands vins rouges de Bourgogne : Vougeot, Pommard, Vosne-Romanée, Chambolle-Musigny, Gevrey-Chambertin et autres Cortons. A lui également les grands Champagnes, ceux […]

FacebookGoogle+Email

Noble (Sélection de grains nobles) Alsace

Noble (Sélection de grains nobles) : ces grains nobles sont obtenus par tries successives lorsqu’ils sont atteints de pourriture noble (Botrytis cinerea). L’identité du cépage se fait ici plus discrète au profit d’une expression liée à la concentration et au Botrytis cinerea. L’intensité des arômes, une charpente très puissante, un caractère moelleux et une longue persistance […]

FacebookGoogle+Email