Posts Tagged ‘cépage blanc’

Romorantin (cépage blanc) Cour-Cheverny et Château de Chambord (Loire)

Le romorantin, cette variété blanche  ne monopolise qu’une seule appellation dans le monde, l’AOC Cour-Cheverny, en Sologne, près de Blois, dans la vallée de la Loire (rive gauche).  Sa replantation aujourd’hui sur le domaine national de Chambord n’est qu’un retour aux origines de ce cépage si particulier, le romorantin. Chambord plutôt que Romorantin   C’est…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Alsace Pinot gris AOC

Le pinot gris est l’ex tokay d’Alsace. Depuis 2007, la commission européenne a interdit l’usage du terme tokay pour désigner le pinot Gris. Après une longue bataille juridique entre la France et la Hongrie commencée en 1920, on rendait à ce pays, son Tokay. En contre partie la Hongrie s’engageait à bannir de son vignoble les…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Terret gris, terret blanc (cépage blanc)

Terret gris et blanc (cépages blancs) : ces deux cépages jumeaux sont des variétés du terret noir, suite à une mutation grise et blanche de ce cépage. On les connaît aussi sous les noms de terret rose, terret bourret, terrain, tarret ou encore bourret. Ils donnent de grosses grappes et des baies plutôt moyennes. Tous les…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Sylvaner (cépage blanc)

Sylvaner (cépage blanc) : ce cépage blanc, d’origine autrichienne, possède des grappes compactes aux baies vertes et de taille moyenne. Sa pulpe de goût très agréable en fit autrefois un raisin de table très recherché. Le fait qu’il soit tant apprécié en Allemagne est assez énigmatique car malgré son débourrage tardif, il reste un cépage…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Sémillon (cépage blanc)

Sémillon (cépage blanc) : faudrait-il croire la journaliste Jancis Robinson* lorsqu’elle écrit que le sémillon dans la plupart des vignobles est indolent et bougon comme une adolescente trop boulotte et ses vins ont un embonpoint fâcheux ? Elle conclut cependant par une métaphore plus positive en expliquant qu’il peut se transformer tel un laideron dont une bonne…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Savagnin (cépage blanc) Jura

Savagnin (cépage blanc) : ce cépage originaire de la région de Tramin dans le Tyrol autrichien est le cousin du traminer alsacien*. En France, il est le cépage phare du Jura où il produit notamment le célèbre vin jaune (issu du seul savagnin), un vin de légende obtenu au bout de six années d’élevage. On dit…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Sauvignon (cépage blanc)

Sauvignon (cépage blanc) : ce cépage qui se veut originaire du Berry et du Bordelais dès le 1er siècle, est aujourd’hui partout en pleine expansion. Son nom viendrait du latin silva, sans doute son milieu d’origine, la forêt. Il est facilement reconnaissable à ses petites grappes compactes et à ses petits grains de couleur jaune d’or.…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Sacy (cépage blanc) Bourgogne et Auvergne

Sacy (cépage blanc) : on l’appelle tressalier dans l’Allier (appellation Saint-Pourçain). C’est un cépage productif, résistant et vigoureux. Il est à petites grappes et à petits grains blancs, juteux et très sucrés. D’après les analyses génétiques, il serait le fruit d’un croisement entre le pinot et le gouais (à l’instar d’ailleurs du chardonnay, de l’aligoté, du…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Roussette de Savoie (ou altesse) cépage blanc (Savoie)

Roussette de Savoie (ou altesse)* cépage blanc : rien à voir avec la roussanne. Ce cépage vigoureux, facile à défendre contre l’oïdium, mais très sensible au mildiou et à la pourriture (botrytis), est strictement savoyard. Les premières mentions de ce cépage remonteraient au XVIe siècle, près du lac du Bourget. Son nom a pour origine la…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Roussanne (cépage blanc) vallée du Rhône

Roussanne (cépage blanc) : on reconnaît ce cépage originaire de Montélimar, à ses grappes, de petites à moyennes et à ses grains plutôt petits, d’un blanc doré, presque roux à maturité et peu juteux. Il s’agit d’une variété peu répandue (moins de 1000 ha), de vigueur moyenne, jugée difficile du fait notamment de sa sensibilité au…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Alsace Riesling AOC

Le Riesling d’Alsace est le cépage emblématique d’Alsace. Comme on le sait, en Alsace, les vins doivent principalement leur nom aux cépages et non aux terroirs. Cette originalité contribue sans doute à leur grande notoriété. Le riesling est le premier AOC d’Alsace avec un vignoble de  3338 ha équivalent à 23,2 % de la production…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Pinot blanc (cépage blanc)

Pinot blanc (cépage blanc) : il fut longtemps appelé pinot-chardonnay. Cette synonymie fut trompeuse notamment en Bourgogne ou, chardonnay et pinot blanc se côtoyaient. Mais ce dernier a dû céder sa place au chardonnay lorsque le système de contrôle d’appellation a été instauré en 1937. Entre eux, aucun rapport ! Le pinot blanc est un…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Pinot gris ou pinot beurot (cépage blanc)

Pinot beurot ou pinot gris (cépage blanc) : c’est la  forme grise du pinot noir dont il ne s’en distingue que par la couleur de ses baies. D’ailleurs l’épithète beurot ou beurrot qui le désigne en Bourgogne se rapporte à la teinte grise de ses baies (d’ailleurs plutôt petites), gris rosé ou même brune renvoyant à  la bure…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Picardan blanc (cépage blanc)

Picardan blanc  (cépage) : serait-il l’œillade blanche, ce cépage roturier (grossier), assez réputé aux XVIIIe et XIXe siècles dans le sud-est de la France où il fut remplacer par la clairette et l’ugni blanc, cépages plus abondants ? En tout cas, le picardan lui ressemble. C’est un cépage utilisé pour les assemblages, notamment dans le…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Muscadelle (cépage blanc) Bordeaux

Muscadelle (cépage blanc) : la synonymie peut être trompeuse, mais rien avoir avec le muscat bien qu’il partage avec lui, une certaine exubérance dans l’expression aromatique*. Ce cépage blanc bordelais qui exige beaucoup d’attention (débourrement tardif et maturité précoce) plait aux viticulteurs pour leur offrir une grande richesse aromatique souvent indispensable à l’assemblage avec le sauvignon…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Marsanne (cépage blanc)

Marsanne (cépage blanc) : ce cépage originaire probablement de la Drôme provençale, près du petit village de Marsanne, près de Montélimar, est le cépage de référence (avec la roussanne) des Côtes du Rhône septentrionales. Il entre notamment pour 90 à 95 % dans les blancs de la prestigieuse appellation Hermitage. Un cépage à grosses grappes à…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Mansengs (cépages blancs)

Manseng (cépage blanc) : ce cépage (petit et gros manseng) est originaire des Pyrénées (le piémont pyrénéen) et plus précisément de la région de Pau. Le terme de manseng signifierait « cépage de la maison ». Mans ou manse est la maison du maître par opposition au bordalès, la maison du métayer. Ses variétés, toutes à baies blanches…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Malvoisie (cépage blanc)

Malvoisie (cépage blanc) : serait-il d’origine grecque comme le laisserait penser son nom tiré de Monemvasia dans le sud du Péloponnèse ? Il est aujourd’hui surtout présent en Italie dans des assemblages (avec entre autres le trebbiano) qui offrent le Frascati ou le Chianti. Il peut dominer également dans certaines appellations comme le Malvasia delle Lipari ou…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Gouais (cépage blanc)

Gouais (cépage blanc) : ce cépage très productif, qui a aujourd’hui presque disparu, était au moyen âge l’un des cépages les plus répandus. Il produisait des vins bon marché et de qualité médiocre. Son origine est très ancienne. Il aurait été introduit en France par les romains, il y a plus de 2 000 ans. Le…

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Elbing (cépage blanc)

Elbing (cépage blanc) : ce cépage très productif, à petites grappes compactes et à gros grains blancs est un fournisseur de vins blancs ordinaires. Il est très présent au Luxembourg. En France et en Moselle (région de Sierck-les-Bains), il demeure autorisé pour la production de vins de table. Il ne fait pas partie de l’AOC Alsace.

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article

Balzac (cépage blanc)

Balzac (cépage blanc) : très vieux cépage charentais qui fut remplacé au XVIIe siècle par la folle blanche beaucoup plus productif. Attention ! Le balzac noir est le synonyme de mourvèdre.

FacebookGoogle+Email
Suite de l'article