Yeux (viticulture)

Yeux (œil) désignent sur un pied de vigne les bourgeons. Ainsi, le rendement de la vigne sera déterminé par le nombre d’yeux (bourgeons)  laissés sur les coursons après la taille. Ce nombre doit être adapté à la vigueur et à la fertilité du cépage. En laissant moins de bourgeons (yeux), les grappes seront moins nombreuses, le rendement plus faible et la qualité supérieure (en principe).

Yeux ou bourgeons

Bourgeons ou yeux de la vigne

Des coursons à 2 yeux pour la taille en gobelet

Pour la taille courte, on garde 1 à 2 yeux par sarment et pour la taille longue, elle est de 4 à 10 yeux. La taille en gobelet par exemple (dont la forme rappelle un gobelet) est surtout pratiquée dans le sud de la France (en Languedoc, en Provence…). Les vignes sont basses et non palissées et chacun de ses 4 ou 5 bras portent 1 ou 2 coursons à 2 yeux.

FacebookTwitterGoogle+EmailPartager

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.